10.3 C
Munich
dimanche, mai 19, 2024

« L’Union financière européenne qui cache une méconnaissance impressionnante des Mozart de la finance ! ». L’édito de Charles SANNAT

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

C’est un article de l’AFP relayé par le site Boursorama. com (source ici) qui me fait hurler de rire sur les « compétences » de nos Mozart de la finance européenne.

Ils sont affligeants et je crois, totalement nuls.

Ils ont tellement besoin d’argent, eux, qui ne savent pas « produire », « créer » de la richesse, mais uniquement faire suer ceux qui savent le faire, qu’ils sont prêts à tout pour trouver de l’argent.

Tenez lisez.

« L’Europe est face à un mur d’investissements et l’Union des marchés de capitaux doit aider à le franchir en mobilisant l’épargne privée en faveur de l’économie réelle. Près d’un tiers des 35.000 milliards d’euros d’épargne des Européens « dort » sur des comptes bancaires, contre moins de 15 % aux Etats-Unis. »

Voilà, nos Tondeurs-Flingueurs pensent qu’il y a un Grisbi de 35 000 milliards d’euros qu’ils aimeraient bien se mettre à gauche.

Mais ils n’ont rien compris.

En France, notre seigneurie luminescente de Bercy pense que les Français ont 4 000 milliards d’euros d’épargne financière et que « YAKA » taper dedans.

C’est un peu plus compliqué.

Explication…

Tous les sous sont déjà utilisés les vedettes !

Par exemple en France les assurances-vie représentent un montant total de 1 923 milliards d’euros qui sont investis soit dans la dette de l’Etat via les fonds en euros (obligataires) soit en actions d’entreprises (les UC). Les sous n’existent pas. Ils ont été utilisés !

Par exemple le Livret A. Les sous placés dessus servent à financer le logement social et les HLM. En réalité si tous les Français voulaient récupérer en même temps les sous des Livrets A, ils découvriraient que leurs sous n’existent plus, qu’ils ont été prêtés aux sociétés HLM.

Par exemple les sous qui dorment soit disant sur les comptes en banque, et bien il n’y en a presque plus depuis que les taux sont à plus de 3 % ! Quand l’argent ne rapporte rien, mieux vaut ne pas être à découvert et risquer de payer des intérêts débiteurs et des frais. Quand les taux sont à 3 ou 4 % tout le monde place et cela fait… des quasi fonds propres pour les banques et donc des ressources pour ces dernières.

Nos vedettes des palais n’ont pas compris, qu’il n’y a aucun trésor qui ne serait pas utilisé.

Chaque sou sert à un objet économique.

Si l’Rtat « tape » les Livret A il créera des difficultés de financement pour les HLM. S’il tape l’assurance-vie il se tire une balle dans le pied puisque ce sont les fonds en euros qui achètent une grosse partie de la dette française.

Si l’Rtat tape les dépôts rémunérés, il va supprimer des ressources moins coûteuses aux banques qui empruntent désormais aux particuliers moins cher qu’auprès de la BCE ! Il va donc créer une… crise de solvabilité bancaire.

Ces gens sont épuisants.

Du côté des Européens, il n »y en a pas beaucoup à écouter. Le Premier ministre du Luxembourg Luc Frieden est le seul à avoir dit un truc pas trop stupide « nous devons éviter de surbureaucratiser, surréglementer et aussi surcentraliser, comme certains Etats le préconisent »… Le problème c’est qu’il est le seul.

Les autres pensent qu’ils peuvent redresser l’Europe en faisant encore plus de technocratie et de dirigisme, parce que eux… qui ne savent même pas comment l’argent circule, comment les choses sont financées pensent sincèrement qu’ils sont tellement « brillants » qu’ils vont être capables de rivaliser avec la Chine et les Etats-Unis.

« Il n’y a pas de temps à perdre car le fossé entre l’UE et les Etats-Unis est de plus en plus grand », a averti Enrico Letta !

Hahahahahahahaha….

« Car le Vieux continent, en déclin démographique, perd pied dans la course mondiale à l’innovation, qu’il s’agisse de batteries ou d’intelligence artificielle.

Son industrie est frappée par la hausse des prix de l’énergie depuis l’invasion russe de l’Ukraine. Elle ploie sous une concurrence étrangère bénéficiant de subventions massives et de réglementations allégées.

L’UE est engluée dans la stagnation. Sa croissance a plafonné en 2023 à 0,4 %, contre 2,5 % aux Etats-Unis et 5,2 % en Chine ».

Alors que va-t-on faire ?

Au politburo européen les camarades commissaires ont décidé de faire encore plus d’économie dirigée.

Bienvenue en EUrss… le problème c’est que ces ravis de la crèche n’ont même pas compris ce qu’ils étaient en train de faire, à savoir couler tout un continent, berceau de la civilisation et de la culture.

Ce qui se passe est effroyable à voir.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Pour m’écrire [email protected]

Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

LES PLUS POPULAIRES 🔥

Investissez dans L'Or via notre partenaire de confiance "L'once d'Or".

X