1.8 C
Munich
jeudi, avril 25, 2024

Le voyage d’une étudiante française aux Etats-Unis vire au cauchemar

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

Seatle USAElle s’appelle Laure et avait décidé de partir comme jeune fille au pair aux États-Unis pour un mois. Mais rien ne s’est passé comme prévu. Cette étudiante française, originaire de l’Oise, a raconté au micro de France Inter son périple américain qui n’aura duré que 24 heures.

Laure, jeune étudiante de la Sorbonne, devait rejoindre Seattle aux États-Unis pour être, pendant un mois, la baby-sitter du petit Joe, 9 ans. En échange, rapporte France Inter, elle aurait été nourrie et logée par la famille de Joe. Problème : les services de l’immigration américaine n’ont pas cru à cet « arrangement », explique la journaliste Cécilia Arbona.

À son arrivée à l’aéroport de Seattle, Laure a été emmenée dans les bureaux de la police. « J’avais vraiment l’impression qu’ils cherchaient un motif officiel pour me rapatrier, me disant : ‘Vous n’avez pas su apporter la preuve que vous n’êtes pas une immigrante illégale' », confie la jeune Française. Mais la police ne s’est pas arrêtée à un simple interrogatoire à en croire Laure : « après une fouille au corps vraiment poussée, ils me disent : ‘je vais toucher vos parties intimes, ne protestez pas' ».

Test de grossesse et radio des poumons

Laure est sous le choc. « Je vois qu’ils sortent les menottes et je leur dis :’ mais n’allez pas me mettre les menottes ? Je ne suis pas une criminelle ?‘ Ce à quoi répondent les autorités : « non, mais c’est pour le voyage ». L’étudiante est alors emmenée dans une fourgonnette vers un centre de détention.

Seatle USA 2

« Ils m’ont demandé de me changer intégralement », raconte-t-elle au micro de France Inter. « J’étais revêtue de la tenue de prisonnier, la tenue orange. C’était tellement gros que j’ai commencé à me dire que j’étais dans un film ». Et il y a de quoi puisque le cauchemar de Laure ne s’est pas terminé là. « On m’a fait faire un test de grossesse, une radio des poumons et on ne m’expliquait pas pourquoi on me faisait tout ça », a-t-elle confié avant de conclure : « c’était vraiment absurde ».

Après 24 heures passées sur le sol américain, Laure a été mise dans un avion, direction : Paris.

Sylvain Toiron – 6Medias

Source6Medias

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

LES PLUS POPULAIRES 🔥