Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Le voyage d’une étudiante française aux Etats-Unis vire au cauchemar

Seatle USAElle s’appelle Laure et avait décidé de partir comme jeune fille au pair aux États-Unis pour un mois. Mais rien ne s’est passé comme prévu. Cette étudiante française, originaire de l’Oise, a raconté au micro de France Inter son périple américain qui n’aura duré que 24 heures.

Laure, jeune étudiante de la Sorbonne, devait rejoindre Seattle aux États-Unis pour être, pendant un mois, la baby-sitter du petit Joe, 9 ans. En échange, rapporte France Inter, elle aurait été nourrie et logée par la famille de Joe. Problème : les services de l’immigration américaine n’ont pas cru à cet “arrangement”, explique la journaliste Cécilia Arbona.

À son arrivée à l’aéroport de Seattle, Laure a été emmenée dans les bureaux de la police. “J’avais vraiment l’impression qu’ils cherchaient un motif officiel pour me rapatrier, me disant : ‘Vous n’avez pas su apporter la preuve que vous n’êtes pas une immigrante illégale'”, confie la jeune Française. Mais la police ne s’est pas arrêtée à un simple interrogatoire à en croire Laure : “après une fouille au corps vraiment poussée, ils me disent : ‘je vais toucher vos parties intimes, ne protestez pas'”.

Test de grossesse et radio des poumons

Laure est sous le choc. “Je vois qu’ils sortent les menottes et je leur dis :’ mais n’allez pas me mettre les menottes ? Je ne suis pas une criminelle ?‘ Ce à quoi répondent les autorités : “non, mais c’est pour le voyage”. L’étudiante est alors emmenée dans une fourgonnette vers un centre de détention.

Seatle USA 2

“Ils m’ont demandé de me changer intégralement”, raconte-t-elle au micro de France Inter. “J’étais revêtue de la tenue de prisonnier, la tenue orange. C’était tellement gros que j’ai commencé à me dire que j’étais dans un film”. Et il y a de quoi puisque le cauchemar de Laure ne s’est pas terminé là. “On m’a fait faire un test de grossesse, une radio des poumons et on ne m’expliquait pas pourquoi on me faisait tout ça”, a-t-elle confié avant de conclure : “c’était vraiment absurde”.

Après 24 heures passées sur le sol américain, Laure a été mise dans un avion, direction : Paris.

Sylvain Toiron – 6Medias

Source6Medias

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Subscribe  
Me notifier des