Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Etats-Unis: Le taux de chômage serait de 23,1% en juin 2015 et non de 5,3 % !
 

Etats-Unis-ChômeursNous avons appris, jeudi 23 Juillet 2015, une baisse plus importante que prévu du nombre des inscriptions hebdomadaires au chômage.

Le ministère américain a recensé le dépôt de 255.000 demandes d’allocations pendant la semaine close le 18 juillet, ce qui représente un plongeon de 9,2% par rapport à la semaine précédente alors que les analystes tablaient sur un très léger repli (-0,7%).

Il s’agit, selon le ministère, du niveau le plus faible depuis la fin novembre 1973 ( 42 ans), de bon augure pour un taux de chômage américain qui est déjà orienté à la baisse.

Selon le ministère, aucun “facteur particulier” n’explique cette baisse spectaculaire (tu m’étonnes – explication plus bas), qui pourrait être liée à la montée en puissance des emplois saisonniers pendant l’été ( embauches de portiers, voituriers, barmans…).

Sur un an, le recul des inscriptions au chômage reste toutefois très net (-11,8%), selon les données officielles.
En moyenne sur un mois, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont elles aussi reculé (-1,4% à 278.500), mettant fin à trois semaines consécutives de hausse.

En juin, le taux de chômage aux Etats-Unis a encore reculé à 5,3%, au plus bas depuis sept ans, sur fond de créations d’emplois dynamiques. Les chiffres pour le mois de juillet seront publiés début août.

I – Calcul permettant d’obtenir 5,3 % de chômeurs

1 – La population civile active – 157,037 millions

La population civile active aux Etats-Unis est de 157,037 millions d’américains à juin 2015. Ce chiffre est vérifiable ci-dessous sur le graphique que partage généreusement la réserve fédérale de Saint-Louis et qui est mis à jour régulièrement.

2 – Nombre d’Américains au chômage – 8,299 millions

Dans la population civile active aux Etats-Unis qui est de 157,037 millions d’américains à juin 2015, le nombre officiel de chômeurs recherchant activement un emploi est de 8,299 millions d’ Américains à juin 2015. Ce chiffre, lui aussi est vérifiable sur le graphique que la réserve fédérale de Saint-Louis laisse en partage et qu’elle met à jour régulièrement. Vous avez donc officiellement 148,738 millions de salariés aux Etats-Unis.

Effectivement lorsque l’on fait le ratio entre les 8,299 millions d’Américains déclarés au chômage officiellement et la population civile active totale aux Etats-Unis de 157,037 millions d’américains, on arrive à :

(8,299 x 100) / 157,037= 5,28 % ≈ 5,3%

II – Comment en arrive-t-on à ce résultat ?

En effet c’est la première question que l’on se pose lorsque l’on se retrouve en face d’une telle estimation qui au vu d’autres pays ferait passer les Etats-unis pour un bon élève toute proportion gardée.

C’est simple, ce chiffre correspond à l’indice U3(l’officiel) utilisé par le Département du Travail américain pour calculer ce taux, or cette méthode de calcul révèle nettement d’énormes carences pour l’établissement de données fiables. En effet, il se base uniquement sur les demandeurs enregistrés mensuellement. Pour vous donner un ordre d’idée, les chômeurs n’ayant plus droit à une indemnisation disparaissent des statistiques par cette méthode, comme s’ils avaient disparus ( Voir IV. Ceux inscris depuis plus d’une année ne se manifestant plus auprès des agences d’emploi sont eux aussi sorti de ce calcul avec cette méthode. Enfin, même les employés à temps partiel souhaitant trouver un emploi à temps complet ne sont pas comptabilisés, à savoir qu’une personne ayant travaillé ne serait-ce qu’une seule heure dans le mois est considérée comme bénéficiant d’un emploi. Ainsi on retrouve deux tendances, la première qui est d’enlever des statistiques le plus de chômeur possible et l’autre qui est de ne pas comptabiliser ceux ne cherchant pas à s’inscrire dans les agences.

D’ailleurs, si vous vous souvenez bien, les chiffres du chômage avaient fait l’objet d’un vif débat durant la campagne présidentielle Romney accusant l’administration d’Obama d’avoir truqué ces chiffres. Il faut préciser que jamais dans l’histoire des Etats-Unis un président avait été réélu avec un chômage supérieur à 8%, à l’époque le taux avait subitement baissé de 8,2 à 7,8% provoquant une véritable colère au sein du parti républicain.

III – Ce qu’on vous cache !

1 – La population civile non-institutionnelle de la nation américaine

En juin, d’après le BLS, la population civile non-institutionnelle de la nation, composée d’individus âgés entre 16 ans et plus en âge de travailler ne faisant ni partie de l’armée ni d’une institution a atteint 250,663 millions d’américains à juin 2015.

Vous pouvez aussi vérifier ce chiffre sur le site de la réserve fédérale américaine de Saint-Louis.

Or ce chiffre de 250,663 millions d’américains est composé de: 8,299 Millions d’américains au chômage auxquels il faut ajouter 93,626 millions d’américains en âge de travailler et n’ayant aucun travail ( cette catégorie disparaît  des statistiques ). Ce dernier chiffre est vérifiable sur le site de la réserve fédérale américaine de Saint-Louis et au travers du graphique ci-dessous.

Nombre d’américains en âge de travailler et ne travaillant pas: 93,626 millions

IV – Juin: Hausse spectaculaire des américains sortis de la population active

salarié-viréSi vous allez sur le site du département du travail américain (Bureau of Labor Statistics), vous pouvez constater que le nombre d’américains ayant un emploi a même diminué entre mai 2015 et juin 2015. Et oui, contrairement à ce que l’on peut vous raconter, il y a eu 56 000 emplois détruits au Etats-unis sur un mois.

Mais alors comment font-ils pour obtenir une baisse du taux de chômage entre Mai 2015 et juin 2015 alors qu’il y a plus d’emplois détruits ?

Simple, ils ont sorti 432 000 américains de la population active( ainsi ils sont en dehors des statistiques). 432 000 américains de plus de 16 ans en âge de travailler et n’ayant aucun travail ne font plus partie de la population active permettant du même coup de jouer sur le curseur du taux de chômage en le faisant baisser artificiellement.

Vous pouvez vérifier tous les chiffres sur le tableau du BLS (Bureau of Labor Statistics)

bls

V – Quel serait le réel taux de Chômage aux Etats-Unis ?

Un graphique vaut parfois mieux qu’un long discours. Ce dernier est très intéressant puisqu’il vous montre le taux officiel basé sur l’indice U3 ( l’officiel ), on découvre aussi l’indice U6 utilisé par le BLS ( Bureau of Labor Statistic ) qui permet une mesure plus large des chiffres du chômage puisqu’il prend en compte certains chômeurs découragés ou en temps partiels cherchant malgré tout un emploi à plein temps. Enfin, nous avons l’indice utilisé par Shadowstats qui prend en compte quant à lui toutes les personnes exclues des statistiques.

Le taux de chômage serait de 23,1 % au mois de juin 2015 selon le site shadowstats.

graph-stats-chômage-us

Comme vous le voyez, le taux de chômage aux Etats-Unis est situé entre 20 et 25 %. Qui a parlé de reprise aux Etats-Unis ? Quand on sait que les taux de chômage en Espagne ou en Grèce se situent “officiellement” dans les 23 % ou plus, il y a de quoi avoir froid dans le dos.

Vous me direz certainement que vous le saviez, que cela n’apporte rien, ou que nous ne sommes pas mieux avec nos 9 millions de chômeurs “officieux”, je vous répondrai simplement que tous les analystes se basent sur les chiffres officiels pour leur prévision, autant dire qu’avec un taux aussi biaisé ils ne risquent pas d’être au bout de leur surprise !

Olivier Delamarche-9/04/13: Marché de l’emploi US: “les chiffres sont truqués !”

Jacques Attali-Août 2014: Marché de l’emploi US: “” Le chômage est à 17% aux Etats-Unis et non de 6% “”

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Subscribe  
Me notifier des