Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
L’oncle Sam va-t-il encore confisquer l’or de ses citoyens ?
 

Franklin-Delano-Roosevelt-FDR-Bank-Holiday-Great-Depression-NYC-2Les investisseurs ont enregistré de lourdes pertes financières au cours de ces dernières semaines, alors qu’à l’échelle globale, les actions étaient sous pression et enregistraient leur pire mois en trois ans.

Le mois d’août 2015, l’une des périodes de négoce les plus volatiles enregistrées depuis la crise financière globale, a vu 5,7 trillions de dollars rayés de la valeur des actions à l’échelle de la planète. Aucun marché boursier n’en est sorti intact, et le risque de contagion financière et économique est plus évident que jamais. Internationalement, beaucoup s’inquiètent de voir se développer une nouvelle crise systémique – une crise de la dette en Europe ou un nouvel effondrement à la Lehman – qui forcerait les banques à fermer leurs portes ou à imposer des vacances bancaires, comme nous avons récemment pu le voir en Grèce.

Si un tel scénario se développait aux Etats-Unis, les banques et institutions financières pourraient être fermées, et l’or de nouveau confisqué.
Franklin-Delano-Roosevelt-FDR-Bank-Holiday-Great-Depression-NYC-2
C’est une situation qui n’est pas sans précédent. Le 5 avril 1933, au beau milieu de la Grande dépression, le président américain, Franklin Delano Roosevelt, a demandé aux citoyens américains de livrer leurs pièces et barres d’or au gouvernement fédéral.

Chaque pièce, barre et certificat a dû être livré au gouvernement de Roosevelt, sous peine d’une amende de 10.000 dollars ou de dix années d’emprisonnement. Cette amende représente aujourd’hui 180.000 dollars.

L’or était à l’époque encore une monnaie, puisque les dollars étaient garantis par l’or. Roosevelt a ainsi confisqué la forme la plus sûre de monnaie à ses citoyens, au bénéfice de l’Etat. Sous le Gold Confiscation Act de 1933, Roosevelt a ordonné à ce que l’or de ses citoyens soit remis aux autorités. A l’époque, l’or était évalué à 20 dollars par once. Une fois confisqué et placé dans les coffres du gouvernement, il a été réévalué pour passer à 35 dollars par once.

Les réserves d’or privées ont été confisquées, des contrôles de capitaux ont été imposés, et les exportations d’or ont été interdites. Et le dollar a été déprécié contre l’or.

Lire la suite sur 24hgold

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Pablo
Pablo
3 années plus tôt

L’article n’est ni plus ni moins qu’un article bien que cela se soit reellement passe au etats-unies ,c’est loin d’etre certains que cela se reproduise ,les gens sont mieux informes meme si la desinformations est contré via internet et puis je pense qu’une interdiction de possedez de l’or ne ferait qu’augmenter le marche noir,on ne desintegre pas une monnaie aussi vielle que l’histoire humaine par un Decret ou une lois pondu chez les messieurs censes controler cette sacre monnaie.

Castro
Castro
3 années plus tôt

Bonjour,
vue l’article peut on me dire à quoi ça sert de possédé de l’or si on peut nous le confisqué???
Merci de votre réponse

2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x