Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Pourquoi le FMI, l’ONU, la BRI et Citibank avertissent tous que la crise économique pourrait être imminente ?
 

fearLes avertissements se font de plus en plus bruyants. Est-ce que quelqu’un est à l’écoute ?

Depuis des mois, j’ai démontré sur mon site comment le système financier mondial est prêt pour une crise, et maintenant certaines des institutions financières les plus importantes dans le monde font exactement la même chose en mettant en garde. Par exemple, cette semaine, j’ai été stupéfait de voir que le Telegraph a publié un article avec ce titre inquiétant: le resserrement des 3.000 milliards de dollars de crédit d’entreprises menace les emprunteurs qui seront confrontés un jour au jugement, dit le FMI. En réalité, nous nous dirigeons précisément vers ce qui pourrait être décrit comme un «gel du crédit» ou une «panique de crédit», mais un ” resserrement du crédit ” va certainement se mettre en place à présent. Le FMI avertit que le ” surendettement dangereux ” dont nous avons été témoins ” menace de déclencher une vague de défauts de paiement” partout dans le monde …

Extrait du Telegraph

Les gouvernements et les banques centrales risquent de faire basculer le monde dans une nouvelle crise financière, le Fonds monétaire international a mis en garde sur une frénésie d’endettement des entreprises dans les pays émergents.

Les entreprises des pays émergents ont «sur-empruntés” pour 3.000 milliards de dollars sur la dernière décennie, reflétant un quadruplement de la dette du secteur privé entre 2004 et 2014, comme l’explique le FMI dans son rapport intitulé Global Financial Stability.

Maintenant, ce dangereux surendettement menace de déclencher une vague de défauts de paiement qui mettra en péril une économie mondiale déjà affaiblie, a déclaré Stark du rapport du FMI qui paraît deux fois par an.

Le FMI a réellement dit la vérité dans ce cas. Nous sommes au milieu de la plus grande bulle de dette que le monde ait jamais connu, et il est une menace monumentale pour le système financier mondial.

Mais même si nous sommes au courant de cette menace, cela ne signifie pas que nous pouvons pas faire quelque chose à ce niveau voire stopper ce qui est sur le point de se produire.

La Banque d’Angleterre, l’ONU et la Banque des règlements internationaux(BRI) ont tous émis des avertissements similaires inquiétants. Ce qui suit est un extrait d’un article paru récemment dans le Guardian

Extrait du Guardian

Andy-HaldaneL’avertissement du FMI fait écho à celui des autres. L’économiste en chef de la Banque d’Angleterre, Andy Haldane, a affirmé que le monde entre dans le dernier épisode d’une «crise en trois parties”. La Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement(CNUCED), Organe de l’ONU, aimerait voir les pays riches accroître les dépenses publiques pour compenser le ralentissement dans les économies émergentes. La Banque des règlements internationaux(BRI) estime que les taux d’intérêt ont été trop bas et ce pendant trop longtemps, encourageant trop la prise de risque sur les marchés financiers. Chacun d’entre eux craint que le système financier mondial se dirige vers une crise.

J’apprécie particulièrement Andy Haldane qui compare notre situation actuelle à une “crise en trois parties”. Je pense que c’est exactement cela. Et si vous êtes familier avec les trilogies, alors vous savez que le dernier épisode est généralement le plus grand et le plus méchant.

L’économiste Willem Buiter de Citigroup estime également que de gros problèmes se profilent à l’horizon. En fait, il met publiquement en garde contre une ” récession mondiale ” en 2016

Extrait de CNBC

willem-buiterL’économiste Willem Buiter de Citigroup regarde l’environnement mondial et constate une économie sensiblement inférieure au potentiel de production, dont il se sert comme référence générale afin de déterminer une récession mondiale. Avec cela à l’esprit, dit-il les chances d’une récession mondiale en 2016 sont en augmentation.

“Nous pensons que les données suggèrent que l’écart de la production mondiale est négatif et que l’économie mondiale croît actuellement à un rythme inférieur à la croissance potentielle mondiale. L’écart (négatif) est en train de s’accroître “, a déclaré Buiter dans une note à ses clients. Il a ajouté, “à partir d’un écart de production qui était probablement assez proche de zéro assez récemment, et une croissance mondiale qui a continué à être inférieure à la normale, ceci est susceptible de mettre l’économie mondiale en récession, en effet le monde n’est jamais complètement sorti de la récession provoquée par la crise financière mondiale. “

Habituellement, lorsque nous sommes plongés dans une nouvelle crise il y a une sorte d’événement déclencheur ” qui crée une panique généralisée. Hier, je l’ai écrit sur ​​les problèmes que rencontrent les géants dans les matières premières tels que Glencore, Trafigura et le Groupe Noble. L’effondrement de l’un d’eux pourrait être un nouveau ” Lehman Brothers “.

Mais quelque chose d’autre est arrivé hier qui est également très préoccupant. Il y a tout juste quelques semaines, j’avais prévenu que la plus grande banque en Allemagne, Deutsche Bank, était au bord d’énormes problèmes. Eh bien, le mercredi la banque a annoncé une perte de plus de 6 milliards de dollars pour le troisième trimestre de 2015

Extrait de trunews

John-CryanLe nouveau patron de la Deutsche Bank, John Cryan, a communiqué sur l’assainissement de la première banque allemande jeudi, en révélant une perte record avant impôts de 6 milliards d’euros (6,7 milliards de dollars) au troisième trimestre et en avertissant les investisseurs d’une baisse possible des dividendes.

En Bourse, le cours de la banque a souffert de la lenteur des restructurations et de la hausse des coûts liés aux amendes et aux règlements amiables conclus pour solder différents litiges, a indiqué la banque.

Le nouveau président du directoire, John Cryan, qui a pris la tête de Deutsche Bank en juillet en annonçant son intention de réduire les coûts, envisage 23.000 suppressions de postes, soit une diminution d’un quart des effectifs du groupe, en incluant la scission de Postbank, ont dit des sources à Reuters le mois dernier.

Gardez un œil sur l’Allemagne – les problèmes ne font que commencer.

Quelque chose d’autre que je surveillais de près est le fait que les grands pays exportateurs comme la Chine qui servent à acheter des tas de dette du gouvernement américain sont désormais en train de s’en débarrasser à un rythme sans précédent. Ce qui suit provient de Wolf Richter

Extrait de Wolfstreet

Cinq grands détenteurs de bons du Trésor américain – la Chine, la Russie, la Norvège, le Brésil et Taiwan – ont changé d’avis. ils se débarrassent des bons du Trésor américains, chacun pour ses propres raisons mais qui coïncident au même moment et à une vitesse jamais vue.

Pour la période de 12 mois terminée au 31 Juillet, les ventes de bons du Trésor par les banques centrales dans le monde ont atteint un montant net de 123 milliards de dollars, “la plus forte vente depuis que les données ont commencé à être recueillies en 1978,” a rapporté le Wall Street Journal.

La Chine qui le plus grand détenteur étranger de bons du Trésor américain en possédait pour 1317 milliards de dollars en Novembre 2013 – et s’en est délestée sans regrets. En Juillet, selon les dernières données disponibles du Département du Trésor des États-Unis, les bons du trésor américain détenus par la Chine sont tombés à 1241 milliards de dollars.

Alors oui, je sais, le marché financier a augmenté une fois de plus ce jeudi, et tous les optimistes irrationnels nous disent une fois de plus que tout va bien se passer.

La vérité, bien sûr, est que tout ne va pas très bien. Depuis que j’ai démarré ce blog sur l’effondrement économique, ma conviction sur la plus grande crise économique que les Etats-Unis n’a jamais vu et qui est à venir n’a jamais vacillé, et j’ai rédigé plus de 1000 articles évoquant le cas de l’effondrement à venir dans les moindres détails. Personne ne va être en mesure de dire que je ne cherche pas à mettre en garde.

Ceux qui ont une foi aveugle dans les ” Barack Obama, Wall Street, la Réserve fédérale et les autres grandes banques centrales de la planète ” vont continuer de tourner en dérision aussi longtemps qu’ils le pourront l’idée qu’un effondrement majeur arrive.

Mais quand le jour du jugement arrivera et que crise viendra frapper à leurs portes, que feront-ils alors ?

Source: theeconomiccollapseblog

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Subscribe  
Me notifier des