Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Le Dollar américain est la cause du déclin de l’économie Mondiale. La FED va lui donner le coup de grâce !

Economic-CollapseLa 7ème plus grande économie mondiale à savoir le Brésil, est affectée par une horrible récession, tout comme une grande partie du reste de l’Amérique du Sud. Mais ce n’est pas seulement l’Amérique du Sud qui connaît un ralentissement économique très grave. Nous venons d’apprendre que le Japon (la troisième plus grande économie mondiale) vient de sombrer dans la récession. C’est aussi le cas pour le Canada et la Russie. Les dominos commencent à tomber, et il semble que la crise économique mondiale qui a déjà commencé s’accélére alors que nous nous dirigeons vers la fin de l’année. A ce stade, le commerce mondial est déjà en baisse d’environ 8,4 % sur l’année, et la semaine dernière L’indice Baltic Dry s’était effondré à un niveau sans précédent. Malheureusement pour nous tous, la Réserve fédérale est sur ​​le point de faire quelque chose qui ne fera qu’empirer ce ralentissement économique mondial.

Tout au long de l’année 2015, le dollar américain s’est renforcé. Au premier abord, ça semble être une bonne nouvelle, mais en réalité, ce n’est pas le cas. A la fin de la dernière crise financière, les marchés émergents se sont endettés de façon frénétique comme jamais nous l’avions vu auparavant. Mais une grande partie de cette dette était libellée en dollars américains, et maintenant cela crée un énorme problème. Comme le dollar américain a augmenté, beaucoup de ces marchés émergents qui exportent des produits voient leurs prix baisser. Pendant ce temps, ceux qui avaient contracté des emprunts libellés en dollars américains voient croître le poids de leur dette libellée dans la devise américaine. Des conditions similaires avaient contribué à la crise de la dette latino-américaine des années 1980, à la crise monétaire asiatique des années 1990 et à la crise financière mondiale de 2008 et 2009.

Beaucoup d’Américains peuvent se demander si “la prochaine crise économique” va arriver, mais personne au Brésil ne se pose cette question. Du fait de la hausse du dollar américain, le Brésil a déjà plongé dans une profonde récession

Dilma-RousseffAlors que la présidente du Brésil(Dilma Rousseff) lutte contre le ralentissement économique et les accusations de corruption, l’inflation du pays a bondi au-dessus de 10 % tandis que le chômage a bondi à 7,9 %, selon les dernières données officielles. En fonction de la situation actuelle, la banque d’investissement Barclays dans une note de recherche la semaine dernière prévoit une contraction de l’économie de 4 % pour cette année, puis de 3,3 % pour l’an prochain.

La crise politique et économique a récemment conduit la monnaie brésilienne qu’est le Real, à des plus bas pluriannuels, un facteur qui contribue à alimenter les pressions sur les prix.

Et comme je l’ai mentionné ci-dessus, le Brésil est loin d’être le seul. C’est quelque chose qui arrive partout dans le monde, et le processus semble s’accélérer. Là où cette situation saute aux yeux se trouve dans les chiffres liés aux échanges commerciaux. Le texte suivant provient d’un article qui vient d’être publié sur le site zerohedge

maersk 2Ce marché est un vrai désastre et les taux sont le reflet de ce qu’avait,” signalé l’un des leaders mondiaux du transport maritime, d’ailleurs le niveau de l’indice de fret Baltic Dry fait tous les grands titres puisque cette semaine, il n’a jamais été aussi bas de toute son histoire et les détails sous les gros titres sont vraiment terrifiants. Au moment de l’année ou la saison bat son plein pour le fret et le commerce mondial, Reuters rapporte que le taux d’occupation des conteneurs sur la voie maritime la plus fréquentée au monde, à savoir la ligne Asie-Europe du nord, elle s’est effondré de 70 % en 3 semaines seulement. Cette variation saisonnière presque sans précédent et de cette ampleur n’a seulement eu lieu qu’une fois…en 2008 ! “c’est terrifiant pour les marchés et il semble qu’il n’y ait aucune tendance qui se dégage à court terme.”

De nombreux «experts» semblent mystifiés par tout cela, mais l’explication est très simple.

Pendant des années, la croissance économique mondiale a été alimentée par la faiblesse du dollar américain. Mais depuis la fin du quantitative easing(Planche à billets), la valeur du dollar américain a augmenté, et selon Bloomberg, le billet vert est à un plus haut de 12 ans…

One-dolar-2009-seriesLe dollar avait atteint un plus haut de sept mois face à l’euro avant la publication du compte rendu de la réunion de la Réserve fédérale en Octobre, lorsque les officiels ont indiqué la possibilité d’une augmentation des taux d’intérêt cette année.

Sur la base des échanges, le billet vert est à un plus haut de 12 ans alors que la présidente de la Fed, Janet Yellen et d’autres officiels ont fait de nombreuses déclarations le mois passé sur le fait qu’il est peut être approprié d’augmenter les taux d’intérêt qui sont actuellement proches de zéro à l’issue de la réunion des 15 et 16 décembre. La probabilité que la réserve fédérale américaine agisse le mois prochain avait augmenté de 50 % à 66 % de chance à la fin du mois d’Octobre.

Mais même si les experts de la Réserve fédérale savent supposément les dommages qu’un dollar fort a déjà fait sur l’économie mondiale, ils semblent sur ​​le point de rendre les choses encore pires en augmentant les taux d’intérêt en Décembre

Federal_ReserveLa plupart des responsables de la Réserve fédérale ont convenu le mois dernier que l’économie “pourrait bien” être suffisamment solide pour résister en Décembre à la première hausse des taux d’intérêt de la Fed en près d’une décennie, selon les minutes de sa réunion les 27 et 28 octobre 2015.

Les officiels ont déclaré que les problèmes mondiaux s’étaient apaisés et qu’un retard sur l’augmentation des taux d’intérêt pourrait accroître l’incertitude du marché et miner la confiance dans l’économie.

Le résumé de la réunion démontre de la façon la plus claire que la majorité des officiels de la Fed penchent vers une augmentation du taux de référence de la banque centrale pour le mois prochain, en supposant que l’économie continue de s’améliorer.

Compte tenu des dégâts déjà occasionnés sur l’économie mondiale, ceci est l’une des choses les plus stupides qu’ils pourraient éventuellement faire.

Mais on dirait bien qu’ils vont le faire de toute façon.

Il est dit que ceux qui oublient les leçons du passé sont condamnés à les revivre.

Actuellement, il y a tant de signaux identiques à ceux que nous avions vu juste avant la grande crise financière de 2008 qui se jouent une fois de plus sous nos yeux.

Beaucoup de gens ont pensé qu’une fois que nous aurions franchi la période de Septembre/Octobre alors nous serions officiellement hors de “danger”.

Mais cela n’est pas du tout vrai.

La vérité est que nous sommes déjà entrés dans une nouvelle récession économique mondiale qui s’accélère rapidement, et la secousse financière à laquelle nous avions assisté en Août n’était juste qu’un préambule de ce qui nous attend prochainement.

Espérons que le bon sens l’emporte et que la Fed décide de ne pas augmenter les taux d’intérêt lors de leur prochaine réunion.

Parce que s’ils le font, Cela ne fera qu’aggraver la crise mondiale qui est en train d’émerger.

Source: theeconomiccollapseblog

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Subscribe  
Me notifier des