Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Telkom Kenya annonce une réduction de 500 emplois au 1er trimestre 2016

Telkom-KenyaDans un communiqué, l’opérateur de téléphonie mobile Telkom Kenya a annoncé sont intention de rayer 500 emplois au sein de l’entreprise au cours du premier trimestre 2016.

Actuellement, Telkom Kenya compte 1600 employés. Cette opération qui entre dans le cadre du plan de rationalisation de son effectif, pour stabiliser ses dépenses, a été approuvé par son conseil d’administration. Les autorités kényanes dont le ministère du Travail, les actionnaires de l’entreprise et l’Union des travailleurs de la communication du Kenya (COWU), en ont été informé.

Dans son communiqué, Telkom Kenya indique que la réduction de ses effectifs résulte d’un investissement d’1 milliard de shillings (9 800 000 dollars), réalisé dans la technologie et l’innovation, qui a transformé les opérations de la société au cours des trois dernières années. « Après sa transition vers un fournisseur de services de télécommunications entièrement intégré, Telkom Kenya a démantelé l’infrastructure obsolète qui ne cadrait plus avec sa stratégie de croissance. Cette décision a été prise à la suite d’un examen approfondi des produits et solutions de l’entreprise ainsi que l’infrastructure soutenant le réseau de l’entreprise, avec une volonté à long terme d’assurer la viabilité et d’améliorer encore la qualité de service à ses clients. Cet exercice de transformation a changé complètement ses perspectives des affaires et de l’infrastructure, avec un impact sur la taille requise pour la main-d’œuvre», explique Telkom Kenya.

L’annonce de réduction d’effectif par Telkom Kenya intervient alors que l’opérateur fait l’objet d’un processus d’acquisition par Helios Investment Partners. La société basée en Grande Bretagne a déjà signé un accord ferme de rachat des 70% de part d’Orange, l’actionnaire majoritaire.

Source: agenceecofin

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x