Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
ALERTE: Egon Von Greyerz: ” La panique sur les marchés financiers mondiaux est imminente !”

egon-von-greyerzAujourd’hui, l’homme qui est devenu une légende pour ses anticipations de quantitative Easing(Planche à billets), dans les fluctuations des devises et sur des événements mondiaux majeurs alerte kinkworldnews sur la panique qui est imminente sur les marchés financiers mondiaux et expose également ce qui est vraiment terrifiant .
 

Egon Von Greyerz: “Eric, l’implosion déflationniste actuelle auquel nous assistons sur les marchés et sur celui des matières premières va bientôt se transformer en une explosion hyperinflationniste. L’effondrement qui a lieu actuellement n’est pas une surprise pour les lecteurs de kingworldnews.

La baisse s’accroît

Mario Draghi a donné un signal clair la semaine dernière sur le fait que la BCE devra revoir sa politique monétaire lors de la prochaine réunion au mois de Mars. Comme l’a dit Draghi, “les risques à la baisse ont augmenté et les perspectives d’inflation se sont détériorées par rapport à début décembre.”…

La crise bancaire s’accélère en Europe, mais qui est en difficulté …?

Egon von Greyerz poursuit: “. Avouons-le, Eric, les prévisions des banques centrales sur l’économie ont toujours été mauvaises. Les économies des pays du Sud de l’Europe s’effondrent ainsi que le système financier, en particulier les banques en Italie, en Grèce, au Portugal et en Espagne. Les créances douteuses en Italie représente un peu plus de 17 % du PIB. En plus de ces créances douteuses, la Banque d’Italie a repéré 160 milliards d’euros de prêts problématiques, susceptibles de devenir des créances douteuses. Ce qui aboutit à un total de 361 milliards d’euros, soit l’équivalent de quelque 22% du produit intérieur brut (PIB) italien. Ce chiffre est absolument énorme et ne peut être soutenu.

Parmi les autres banques, il y a la Deutsche Bank

Mais le système bancaire européen n’a jamais récupéré depuis 2007 et la crise de 2009. La Deutsche Bank, par exemple, a 97.000 milliards de dollars d’exposition sur les produits dérivés, ce qui est 20 fois plus élevé que le PIB allemand. Et le marché financier allemand a chuté de 20 % depuis Novembre 2015, de sorte que nous devrons garder un œil sur la Deutsche Bank.

Le ralentissement sur les marchés mondiaux va avoir maintenant un impact majeur sur la confiance, la peur est de retour dans l’économie européenne. Cette tendance va s’accélérer et je serais surpris de voir la BCE attendre jusqu’en Mars pour lancer un autre plan de relance. Il est absolument incroyable de voir combien ces banques centrales sont totalement déphasées voire perdues.

Mais ce que la Fed a fait montre à quel point les banques centrales ne comprennent pas ce qui se passe. Le calendrier de la hausse des taux n’aurait pas pu être pire. Ils auraient dû augmenter les taux il y a 2 ou 3 ans afin d’étouffer l’énorme vague spéculative sur les marchés d’actifs. Au lieu de cela, la FED a attendu que l’économie ralentisse afin d’augmenter les taux.

Mais comme je l’ai dit en Décembre, juste après que la Fed ait relevé ses taux, il n’y aura pas de nouvelles augmentations des taux d’intérêt dans les prochains mois. Au lieu de cela, il y aura une réduction des taux sous peu, accompagnée d’un quantitative easing(QE: planche à billets), et la Fed est susceptible de rejoindre la politique de la BCE en appliquant des taux négatifs dans les prochains mois.

La Fed et BCE lanceront des programmes massifs de quantitative easing

yellen-teaching-draghi-how-to-print-money-funnyAlors nous verrons la BCE et la Fed rejoindre les politiques des banques centrales du Japon et de la Chine avec des programmes massifs d’impression monétaire. La Banque d’Angleterre et le FMI y participeront également, et au cours de l’année 2016, nous assisterons probablement au plus grand programme d’impression monétaire de toute l’histoire. Rappelez-vous que la dette mondiale a été multipliée par 10 depuis le début des années 1990 pour se retrouver à 230.000 milliards de dollars aujourd’hui. Les Quantitative easing que nous verrons en 2016 et au-delà seront au moins de cette ampleur et seront probablement encore plus élevés que les 1.500.000 milliards de dollars liés à la bulle des dérivés qui éclatera.

Cette fois, le problème est que les prochains Quantitative easing n’auront pas d’effets durables. Pour empiler quelques centaines de milliers de milliards de dollars de dette sur un monde qui ne peut ni la financer, ni rembourser la dette existante, cela ne peut qu’exacerber l’implosion inévitable. Mais avant cela, le monde connaîtra la plus incroyable hyperinflation. Cela n’a bien sûr rien à voir avec la demande de biens et services, mais seulement avec l’effondrement des devises.

La semaine dernière, dans mon article sur kingworldnews, j’avais montré que l’hyperinflation est déjà en cours dans de nombreux pays tels que l’Argentine, le Brésil et la Russie. Lorsque le dollar va chuter rapidement, nous allons voir la même chose se passer aux États-Unis ainsi que dans de nombreux autres pays. Durant les 20 dernières années, les banques centrales ont explosé leurs bilans par 10 en imprimant 20.000 milliards de dollars.

Prenez le cas de la réserve fédérale américaine dont le bilan actuel est de 4500 milliards de dollars
Son bilan a été multiplié par 10 passant de 450 milliards à 4500 milliards de dollars aujourd’hui.
reserve-federal-balance-sheet
Mais dans les années à venir leurs bilans augmenteront beaucoup plus que 10 fois et le monde se noiera dans sa propre dette.

La panique est imminente, mais voici ce qui est vraiment terrifiant

Nous n’avons pas encore vu la panique sur les marchés financiers, mais elle est susceptible de se produire cette année et se prolongera certainement sur une période plus importante que celle de 2007 à 2009. Ce qui est vraiment terrifiant cette fois est que nous allons avoir des troubles sociaux à grande échelle et des guerres civiles dans de nombreux pays.

Je crois que la plupart des lecteurs de kingworldnews savent que l’or et l’argent physique seront l’un des moyens qui permettront de protéger les actifs financiers de la destruction totale. II ne sert à rien de savoir si l’or atteint un nouveau plus bas ou pas. L’essentiel pour les quelques très privilégiés qui ont encore des économies est de savoir que l’or ou l’argent physique seront les meilleurs moyens pour préserver préserver son patrimoine de l’effondrement à venir des monnaies et de l’effondrement économique.”

Source: kingworldnews

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x