Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Jim Rogers: les chances que les Etats-Unis soient en récession lors des 12 prochains mois sont de 100%

recessionJim Rogers, président de Rogers Holdings est certain que l’économie américaine sera en récession au cours des 12 prochains mois.

Lors d’une interview avec Guy Johnson sur Bloomberg TV, le célèbre investisseur a dit que les chances de voir l’économie américaine en récession dans les 12 prochains mois étaient de 100 % .

“Cela fait déjà sept ans à huit ans que nous avons eu la dernière récession aux États-Unis, or normalement et historiquement une récession arrive tous les quatre à sept ans pour une raison quelconque, comme cela a toujours été le cas,” a-t-il expliqué. “ça n’arrivera pas dans quatre à sept ans, et regardez la dette, elle est énorme.”

La plupart des économistes de Wall Street pensent que les chances d’une récession américaine sont plus faibles sur cet intervalle de temps, avec des probabilités généralement inférieures à 33 %.

Rogers n’a pas été précis sur ce qui pourrait déclencher un processus de désendettement désordonné et de récession, mais a affirmé que des économies en stagnation ou un ralentissement en Chine, au Japon et dans la zone euro signifient qu’il y a beaucoup de canaux possibles de contagion.

L’ancien partenaire de George Soros a suggéré que si les investisseurs se concentrent sur les bonnes données, des signes montrent clairement que l’économie américaine est déjà chancelante.

“Si vous regardez les chiffres … de l’impôt sur le revenu [aux États-Unis], vous voyez qu’ils stagnent», a-t-il conclu. “Ne faites pas attention aux chiffres du gouvernement, prêter plutôt attention aux chiffres réels.”

A la lumière de la crise économique envisagée par Rogers, il est long-terme sur le dollar américain.

“Cela pourrait même se transformer en une bulle», dit-il au sujet du billet vert. “Je veux dire, si les marchés du monde entier s’effondrent, disons simplement que ce scénario se produise, alors, tout le monde placera son argent en dollars américains, et cela pourrait se transformer en une bulle.”

Rogers a ajouté qu’un renforcement du dollar américain a toujours été négatif pour les matières premières – la classe d’actifs dont Jim rogers est un spécialiste.

Alors que le yen est souvent désigné comme une monnaie à risque, il n’est pas à l’abri d’un problème en raison de l’énorme expansion continue du bilan de la Banque du Japon, selon Rogers, qui a ajouté être sorti de sa position sur le yen vendredi dernier.

Source: bloomberg
[AMAZONPRODUCTS asin=”2909356426,2909356949,2909356361″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
ytrezq
ytrezq
3 années plus tôt

Bon bah visiblement, il s’est trompé… Du moins si on considère qu’aucune banque systémique a fait faillite ou a eu besoin d’être renfloué.

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x