Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Plus de la moitié des jeunes adultes américains âgés de moins de 30 ans rejetent le capitalisme

Young-People-AbstractUne nouvelle enquête surprenante montre que le soutien au capitalisme est en train de disparaître aux Etats-Unis. En fait, plus de la moitié des jeunes adultes américains âgés de moins de 30 ans disent qu’ils ne supportent plus le capitalisme actuellement.

Vous pourriez être tenté de les mépriser et de les rejeter en les traitant de “jeunes idiots”, mais attention, ces jeunes représentent l’avenir de l’Amérique. Comme les générations plus âgées finissent toujours par disparaître, ce sont bien ces jeunes qui seront amenés à diriger ce pays, l’Amérique n’est donc pas prête de ressembler à une société capitaliste pour un certain temps maintenant. Dans un article récent, j’ai énuméré une liste de 97 taxes différentes que les Américains règlent chaque année, et certains Américains en sont rendus à payer plus de la moitié de ce qu’ils gagnent au gouvernement et ce sans compter tous autres les frais inhérents à la vie quotidienne. Donc, au mieux, on pourrait dire que nous nous dirigeons vers un système hybride qui n’est plus très loin du socialisme à part entière dans lequel évolue la plupart des pays européens. Mais il est clair, nous nous dirigeons dans cette voie, et nos jeunes applaudiront à chaque étape de ce processus.

Lorsque j’ai entendu parler de cette nouvelle enquête de l’Université d’Harvard, j’était absolument stupéfait. Vous trouverez ci-dessous ce que le Washington Post a publié sur ce sujet…

Harvard-widerL’enquête de l’Université d’Harvard, qui a interrogé les jeunes adultes âgés entre 18 et 29 ans, a révélé que 51 % des personnes interrogées ne soutiennent pas le capitalisme. Juste 42 % ont répondu le soutenir encore.

Il est clair que les jeunes interrogés lors de ce sondage préféreraient un système différent. 33 % ont dit qu’ils soutenaient le socialisme. L’incertitude d’erreur de ce sondage était de 2,4 %.

Serait-il possible que ces jeunes adultes n’aient pas saisi l’intitulé de l’enquête ?

Eh bien, d’autres sondages sont venus confirmer l’enquête de l’Université d’Harvard avec des résultats similaires

luntzLes résultats de l’Université d’Harvard font écho aux résultats récents du sondeur républicain Frank Luntz, qui a interrogé 1.000 Américains âgés de 18 à 26 ans et a constaté que 58% des sondés croient que le socialisme est un système politique plus juste que ne peut l’être le capitalisme.

Et lorsqu’on a demandé aux participants de ce sondage de résumer la racine du problème aux Etats-Unis en un seul mot, 29% ont répondu “l’avidité”.

Ce souhait de socialisme chez nos jeunes est bien réel, et vous pouvez le constater au travers de leur soutien pour Bernie Sanders. Pour des millions et des millions de jeunes adultes américains aujourd’hui, Hillary Clinton est perçue comme étant trop libérale. Et donc, ils se sont retournés vers le vote de Bernie Sanders, et s’ils avaient été les seuls votants lors de cette saison électorale, Bernie Sanders aurait remporté l’investiture démocrate haut la main.

Malheureusement, la plupart de nos jeunes ne semblent pas comprendre comment le socialisme détruit lentement mais sûrement une nation. Si vous voulez voir le résultat final du socialisme, il vous suffit de regarder l’effondrement économique qui a lieu actuellement au Venezuela. Ce qui suit provient d’un article du site Express.live intitulé “Le Venezuela n’a plus assez d’argent pour acheter…son argent” qui s’appuie sur l’article de Bloomberg

venezuelan-flagCes dernières années, le Venezuela a constamment été confronté à des pénuries de toute nature: médicaments, produits de base, cercueils… Mais désormais, le pays en connaît une nouvelle: le manque d’espèces.

L’inflation galopante, qui devrait flirter avec les 500% cette année, selon le FMI, oblige le Venezuela à mettre continuellement en circulation de nouveaux billets pour compenser la perte de valeur des biens et des services. Et comme cela est déjà le cas pour la plupart des autres denrées, le pays est obligé d’importer ses billets de banques.

Mais il y a un gros problème: Le Venezuela est tellement ruinéqu’il n’a plus d’argent pour acheter son propre argent.

Nous sommes en train de perdre toute une partie de la jeunesse américaine. Ces jours-ci, il y a eu beaucoup d’échanges sur la manière dont on peut ramener la nation vers les principes qui ont fondé l’Amérique, mais la dure réalité nous rattrape implacablement puisque la plupart des jeunes américains prennent le chemin opposé et aussi vite qu’ils le peuvent.

Et les Américains âgés de moins de 30 ans ne font pas que rejeter le capitalisme de plus en plus. Des enquêtes ont montré récemment qu’ils sont de deux fois plus susceptibles de soutenir les droits des homosexuels et moitié moins susceptibles d’aller régulièrement à l’église comme le font les plus anciens Américains.

Pourquoi cela se passe-t-il ainsi ?

Eh bien, la vérité est que nos collèges et universités sont devenues des centres d’endoctrinement pour le mouvement progressiste. Je le sais, parce que j’ai passé huit ans dans les universités publiques américaines. La qualité de l’éducation que nos jeunes reçoivent est catastrophique, mais les valeurs qui leur sont inculquées resteront à vie.

Bien entendu, ce discours peut-être tenu au sujet de notre système éducatif de l’université jusqu’à la maternelle. Il y a bien encore quelques personnes qui essaient de résister, mais dans l’ensemble, le système éducatif est dominé par les progressistes.

Pendant ce temps là, l’industrie du divertissement aux États-Unis fait également la promotion de ces mêmes valeurs. Dans un article récent intitulé “Les résultats déprimants d’une enquête montrent combien l’Amérique est devenue extrêmement stupide”, j’échangeais au sujet d’un rapport publié par Nielsen (entreprise spécialisée dans les mesures d’audience et les  modes de consommation des médias) qui avait détaillé le temps moyen par jour que chaque citoyen américain passait à consommer les médias au travers de différents supports électroniques…

  1. Regarder la télévision en direct: 4 heures, 32 minutes
  2. Regarder la télévision en différé: 30 minutes
  3. Ecouter la radio: 2 heures, 44 minutes
  4. Utiliser un smartphone: 1 heure, 33 minutes
  5. Utiliser internet sur un ordinateur: 1 heure, 6 minutes

Globalement, l’Américain moyen passe environ 10 heures de son temps par jour à consommer une forme ou un autre de divertissement.

Lorsque vous passez autant de temps devant ces programmes, inévitablement, cela va façonner vos valeurs, et nos jeunes sont plus branchés et connectés que tout le reste de la population américaine.

Alors oui, je crois vraiment que nous devrions être profondément préoccupé par l’avenir de l’Amérique. Les valeurs qui sont martelées dans la tête de nos jeunes sont à l’opposée de celles sur lesquelles cette nation a été fondée, et ce sont ces jeunes qui détermineront la trajectoire future et donc l’avenir de ce pays.

Source: theeconomiccollapseblog

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Spoiden
Spoiden
4 années plus tôt

L’autre Troll parle du Vénézuela et de sa situation actuelle, mais il évite évidemment de dire que le but était bien de le faire tomber, vut les liens qui lient les salafistes richissimes saoudiens et les USA depuis les accords de Quicy.
Le but était évidemment de faire crouler le marché du pétrole et vut que le Vénézuela en vit principalement !Les USA jouent sur l’esclavage de la dette, s’efforce de faire crouler les marchés et si cela ne suffit, on fait la guerre !

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x