Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Les défauts sur les dettes d’entreprises n’ont jamais été aussi élevés depuis la faillite de Lehman Brothers en 2008

InsolventVous êtes sur le point de découvrir au travers de cet article des données prouvant très clairement qu’une nouvelle crise économique majeure a déjà commencé.

Lors d’une phase de reprise économique, les défauts sur les dettes d’entreprises ont tendance à chuter, alors que pendant les périodes de récession, ils ont plutôt tendance à augmenter. En fait, vous verrez ci-dessous que les défauts sur les dettes d’entreprises ont augmenté de façon spectaculaire juste avant les deux dernières récessions, et c’est exactement ce qu’il se passe à nouveau actuellement. En 2008, les défauts sur les dettes d’entreprises avaient augmenté à un rythme très alarmant juste avant que Lehman Brothers ne se soit effondrée, ce qui indiquait clairement que de très gros problèmes allaient éclater. Or, malheureusement pour nous en 2016, les défauts sur les dettes d’entreprises sont maintenant plus élevés qu’ils ne l’étaient lors de l’effondrement de Lehman Brothers en 2008, et à chaque fois qu’ils sont devenus aussi élevés, l’économie américaine est toujours tombée en récession.

Article après article, j’ai montré que les indicateurs clés de l’économie américaine avaient commencé à chuter soit à la fin de 2014 ou à un certain moment au cours de l’année 2015. Eh bien, ces défauts sur les dettes d’entreprises sont un exemple supplémentaire illustrant ce phénomène. Selon Wolf Richter, les défauts sur les dettes d’entreprises ont augmenté de 137 % depuis le 4ème trimestre de l’année 2014

Les retards de paiement concernant des prêts commerciaux et industriels fait aux banques avaient atteint un point bas au 4ème trimestre 2014 à 11,7 milliards de dollars. Depuis cette période, ils n’ont fait qu’augmenter (ils sont en retard de paiement lorsqu’ils accusent un retard de 30 jours ou plus). Dans un premier temps, c’était lié à la baisse des cours du pétrole et du gaz, mais progressivement, ce fut lié à de multiples problèmes dans de nombreux autres secteurs, y compris dans celui de la vente au détail.

Entre le 4ème trimestre 2014 et 1er trimestre 2016, les défauts sur les dettes d’entreprise ont augmenté 137% à 27,8 milliards de dollars.

Et nous n’avons jamais connu ce genre de situation sans que l’économie américaine ne se soit dirigée vers une récession. Voici plus d’information provenant du site de Wolf Richter

Sur le graphique ci-dessous provenant du Conseil des gouverneurs de la réserve Fédérale Américaine (FED), regardez comment les défauts de paiement sur les prêts commerciaux et industriels commencent à augmenter avant chaque récession (zones grisées). J’ai ajouté un repère en rouge qui compare la situation actuelle avec le moment où Lehman Brothers s’était effondrée en 2008 (Nous sommes au même niveau):US-delinquencies-commercial-industrial-loans-2016-q1les défauts sur les dettes d’entreprises sont un indicateur avancé de grande difficulté économique.

Tout comme le gouvernement américain et tout comme les consommateurs américains, les entreprises américaines croulent littéralement sous les dettes.

En fait, un rapport publié récemment vient de révéler que la dette des entreprises américaines a progressé à un rythme 50 fois plus rapide que l’argent en circulation.

Imaginez ce que cela signifierait pour votre famille si votre dette augmentait 50 fois plus rapidement que votre compte en banque. Inutile de dire que c’est une évolution extrêmement inquiétante

global-debtEh bien, les entreprises américaines pourraient faire face à une montagne de problèmes, selon un nouveau rapport publié par les économistes Andrew Chang et David Tesher du groupe S&P Global Ratings.

“Dans le même temps, le déséquilibre entre l’argent en circulation et les dettes, situation que nous avions déjà signalé l’année dernière s’est encore aggravée: Les analystes affirment que le montant des dettes contractées a été multiplié par 50 par rapport à la quantité d’argent liquide en circulation.”

“La dette totale a augmenté d’environ 850 milliards de dollars atteignant 6.600 milliards de dollars l’année dernière, éclipsant l’augmentation de 1% de l’argent liquide en circulation (17.000 milliards de dollars).”

Et ce sont vraiment de mauvaises nouvelles puisque l’ensemble des banques américaines commencent à resserrer le crédit aux entreprises.

En clair, les banques commencent à devenir beaucoup plus réticentes à prêter de l’argent aux entreprises parce que leur seuil d’endettement se situe à un niveau alarmant.

Lorsque les crédits aux entreprises commencent à ralentir, il est inévitable d’assister à un ralentissement général de l’économie. Ce que je vous explique n’est qu’un principe de base en économie. Ainsi, la détérioration de l’économie américaine à laquelle nous avons assisté jusqu’à présent n’est que le début d’un processus qui va prendre un certain temps à se matérialiser.

Et il ne faut pas oublier que presque partout ailleurs dans le monde, la situation économique actuelle est nettement plus dégradée que celle des Etats-Unis. La plupart des marchés financiers mondiaux ont officiellement amorcé un cycle baissier, et certains pays sont déjà confrontés à une dépression économique majeure.

Alors que nous vivons les premières phases d’une prochaine crise, la plupart des familles américaines ne sont toujours pas prêtes à affronter cette crise majeure. En fait, USA Today rapporte qu’environ 66 % des familles américaines vivent actuellement sur leur dernier salaire…

bigstock-Black-hole-moneyDeux tiers des Américains auraient des problèmes d’argent puisqu’ils ne seraient plus en capacité de couvrir une situation d’urgence de 1.000 dollars, selon un dernier sondage exclusif, ce qui démontre bien que des années après la grande récession, la situation financière des américains ne s’est pas améliorée et reste plus précaire que jamais aujourd’hui.

Ces difficultés couvrent tous les niveaux de revenus, selon le sondage effectué par The Associated Press-NORC Center for Public Affairs Research. 75% des ménages américains gagnent moins de 50.000 dollars par an et deux tiers des ménages américains qui gagnent entre 50.000 et 100.000 dollars auraient des difficultés pour couvrir une facture inattendue de 1.000 dollars.

Que vont faire les gens lorsqu’ils perdront leur emploi ou que leur entreprise fera faillite ?

Si vous avez des doutes sur le fait que l’économie américaine soit en récession, alors vous feriez mieux d’observer à nouveau ce graphique et à plusieurs reprises.

Depuis des mois, j’explique que les mêmes signaux qui avaient précédé les récessions précédentes clignotent à nouveau sous nos yeux, et cette hausse des défauts sur les dettes d’entreprises n’est qu’un exemple frappant supplémentaire de ce phénomène.

Ce n’est pourtant pas compliqué à comprendre. N’importe qui d’un tant soit peu sensé devrait être en mesure de le voir. En réalité, notre société a pris de très, très mauvaises décisions et ce depuis très très longtemps, et ce que nous observons actuellement ne sont que les conséquences inévitables de ces décisions.

Source: theeconomiccollapseblog

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Zeitgeist Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Zeitgeist
Invité
Zeitgeist

On vas tous y passer !!

Je me demandais sinon, pourquoi y-a-t-il un espacement de 4 ans au lieu de 3 sur l’échelle ???? Entre 1999 et 2003 ???
Si qqun peut m’éclairer… il est tard….ou tôt…. je sais….
ABE
wink