Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
François Hollande : “Je fais l’Histoire”
 

“Ce qui m’anime, m’habite presque, c’est qu’est-ce que j’aurai laissé comme trace”, déclare le chef de l’Etat sur France Culture.

French President Francois Hollande arrives for a signing ceremony of an agreement between Air France-Klm and Safran industries at the Elysee palace, on May 24, 2016, in Paris. / AFP PHOTO / POOL / ALAIN JOCARD

French President Francois Hollande arrives for a signing ceremony of an agreement between Air France-Klm and Safran industries at the Elysee palace, on May 24, 2016, in Paris. / AFP PHOTO / POOL / ALAIN JOCARD

François Hollande bombe le torse. “Aujourd’hui je suis dans l’Histoire”, a affirmé ce mardi 24 mai sur France Culture le président de la République.

Nous constatons, j’ai constaté au cours de ces quatre années, que la tragédie venait s’installer dans le récit […] Je m’y étais préparé, je savais qu’à tout moment le pire pouvait surgir, et il a surgi […] Aujourd’hui je suis dans l’Histoire”, a déclaré François Hollande, invité de l’émission “La Fabrique de l’histoire”.

Rappelant l’action engagée par la France en Syrie, en Irak, au Mali, en Afrique de l’Ouest, les actes de terrorisme perpétrés en France l’année dernière, François Hollande a souligné que le “tragique” c’est aussi “la guerre qui a resurgi aux portes de l’Europe”, avec le conflit ukrainien.

Pour le chef de l’Etat, si “l’Histoire ne se répète jamais”, il y a des “leçons de l’Histoire” qui permettent de se “préparer”.

“Quand il y a par exemple une crise climatique – ça n’est pas d’aujourd’hui la crise climatique. Il y a eu dans l’histoire des crises climatiques, elles ont toujours engendré des conflits, des guerres ou même des révolutions”, a-t-il illustré.

Hollande veut “laisser une trace” dans l’Histoire

Mais il y aussi “l’inattendu, l’imprévu”, et “ce qui fait la responsabilité du chef de l’Etat dans un grand pays comme la France c’est de pouvoir être prêts à saisir l’inattendu […] une catastrophe, un acte terroriste, un déclenchement d’un conflit”.

“Moi je suis né en 1954, j’ai connu la Guerre froide, j’ai connu l’affrontement des blocs. Aujourd’hui il ne s’agit plus de cela”, a-t-il estimé.

“J’ai connu les mouvements altermondialistes – à l’époque tiers-mondistes – qui venaient faire en sorte qu’il y avait la recherche d’un autre système. Aujourd’hui nous sommes en face de conflits ou de guerres où c’est la question de l’islam, la question de l’affrontement chiites/sunnites, c’est la question du Moyen-Orient dans une dimension qui ne se réduit pas simplement au conflit israélo-palestinien […] et donc ça exige de faire en sorte que, par rapport à ces données nouvelles, à ces surgissements de conflits, on soit capable d’apporter des solutions nouvelles”, a dit François Hollande.

“Je fais l’Histoire. D’une certaine façon le peuple français fait sa propre Histoire”, a encore affirmé le chef de l’Etat, pour qui la France est “l’un des pays au monde où l’Histoire peut se faire”.

Ainsi la France est-elle “attendue” au Proche-Orient et “espérée pour le climat”, elle a une “responsabilité en Afrique”, et doit être “à l’initiative” en Europe, ou sur le sujet des “régulations économiques ou financières”.

“Ce qui m’anime, m’habite presque, c’est qu’est-ce que j’aurai laissé comme trace, qu’est-ce qu’un autre n’aurait pas pu faire et que j’ai entrepris”, a-t-il dit.

Interrogé sur les “géants” historiques comme Winston Churchill, François Hollande a souligné qu’il y avait bien sûr des “personnalités très fortes, des caractères tout à fait remarquables”, mais que ce sont aussi les “circonstances” qui font “qu’un homme politique décrié, repoussé, Winston Churchill, peut devenir un héros”.

François Hollande : “Je ne suis pas pour une conception de l’Histoire qui viendrait attiser les divisions”

Source : L’OBS 

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
37 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
leonzième
leonzième
4 années plus tôt

Y parait que GW Bush est furieux de ne pas avoir reçu la distinction d’homme politique de l’année parce que les attentats en 2001 ça avait une autre gueule que ceux commis en 2015 en France… Humour très noir ;( Plus sérieusement, si vous voulez une critique exhaustive du système actuel je vous conseille le livre de Paul Jorion : le dernier qui s’en va éteint la lumière. Intéressez-vous aux chapitres 1 et 2. Entre autres choses vous y aurez la confirmation : que les politiques ne sont que des marionnettes à la solde des élites économiques et surtout que… Read more »

ripouxclichaines
ripouxclichaines
4 années plus tôt
Reply to  leonzième

Qu’il fasse son Alya “ascension spirituel” la seul trace que laisse les dictateurs coloniaux,sont les milliers de victimes civiles et le chaos généraliser , partout où ils sont intervenue

Mare Nostrum
4 années plus tôt

françois ou la trace de frein de l’histoire

Stocco Laurent
4 années plus tôt

Tu as laissé une belle merde à la France … on s’en souviendra mais pas l’histoire, on retirera les pages te CONcernant

Marie-Thérèse Poirier
4 années plus tôt

un petit paon !

espic
espic
4 années plus tôt

Il serait très intéressant de lire les commentaires de certains médecins “psy” sur le personnage Hollande, aussi bien de gauche que de droite. Pour notre famille, ce type est anormal.
Pour être élu de la République Française, j’imposerai un contrôle médical avec examen psychiatrique sérieux.

Gerard Barriere
4 années plus tôt

LA TIENNE SE TERMINE ENCORE12 MOIS ET TU AS RENDEZ VOUS PLACE DE LA CONCORDE AVEC GUILLIOTTINE

Max
Max
4 années plus tôt

FH: “Je fais l’Histoire …”
Comme disait ma grand mère ; “il faut mieux entendre ca que d’être sourd !”

espic
espic
4 années plus tôt

Lisez ou Relisez “Histoire d’un paysan 1789-1815” de Erckmann-Chatrian. Tout y est, tout est en place. Les riches s’enrichissent, les pauvres s’appauvrissent. La France s’endette pour assouvir les désirs des maitres et les plaisirs des élus. Les impôts sont insupportables. Les banquiers nous gouvernent. L’étranger nous dicte nos lois. Ca ira, ca ira ….à la lanterne.

Jean Jacques Vaillant
4 années plus tôt

la honte !

Gilles bernadou
Gilles bernadou
4 années plus tôt

Oui, on a bien compris qu il s en moque du peuple, il reztera comme le champion du mensonge moi je, et le pire traitre qu on a connu

37
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x