Jacques Sapir: toute une série d’opérateurs considèrent que la France est en passe de devenir l’homme malade de la zone euro

Le face à face a opposé Jacques Sapir, économiste, directeur d’études à l’EHESS, rédacteur en chef du site russeurope, membre des Econoclastes et Cyrille Collet, directeur de la gestion actions chez CPR AM. – Intégrale Placements, du mardi 14 juin 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.

Partie 1/2: A qui profitera l’éventuelle sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne ?


Partie 2/2: Le passage en seuil négatif des taux d’emprunt allemands à 10 ans est-il aussi inquiétant ?

               

Autres livres de jacques Sapir

[AMAZONPRODUCTS asin= »2841868168,2918597694,2738116493,2226134271″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

8 commentaires

  1. Le référendum pour le Frexit est déjà prévu et programmé. Il s’agit de l’élection présidentielle de 2017 où le vote pour l’un des candidats, François Asselineau, équivaudra à voter oui au Frexit. Aucun des autres candidat(e)s présent(e)s ne mettra en oeuvre immédiatement l’article 50 du TUE suite à son élection. Certains proposent un référendum dont on sait ce qu’ils valent (voir le référendum de 2005 où le traité européen a été refusé à 55% et tout de même ratifié par NS) ! En 2017, voter Asselineau c’est voter « oui » au Frexit. Voter n’importe lequel des autres candidat(e)s c’est voter « non » au Frexit : https://www.youtube.com/watch?v=vUOO0AoStOM

  2. Il serait intéressant d’avoir l’avis de monsieur Sapir sur le fait que les Allemands viennent de devenir des vasseaux des Etats-Unis au niveau services de renseignemenst, lui qui ne cesse de mettre l’Allemagne en tant que puissance suprême qui controle l’Europe, cette fameuse Europe qui est, elle aussi, nullement soumise à Washington.

    Monsieur Sapir est rattrapé par la réalité, celle qui pour je ne sais quelle raison, lui file de l’urticaire.

  3. Pour modérer Monsieur Sapir, ce dernier disait il y a quelques mois que le pétrole serait à 60 dollars en juin, et nous sommes en juin mais le pétrole est à 48 dollars.

        1. Rappelez-vous, le cours était à 27,10 dollars au plus bas, et il est remonté à 52.86 au plus haut récemment. Or il a bien dit qu’on reverrait le cours à 50/60 dollars la veille même où le cours du pétrole avait atteint son point bas en parlant d’un V puissant. Donc, oui, je défends Jacques Sapir, il ne s’est pas trompé du tout… + 95,1 % depuis qu’il l’a annoncé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page