Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Un retrait de la Bundesbank provoquerait l’éclatement de la zone euro, prévient Jacques Sapir !
 

Dans son édito pour «Russeurope Express», Jacques Sapir revient sur le conflit juridique qui oppose la Cour constitutionnelle allemande et la Banque centrale européenne. Selon l’économiste, en attaquant la politique de la BCE, c’est le fonctionnement même de l’euro que mettent en cause les juges allemands.

La question a beaucoup agité les milieux européens ces dernières semaines: la Cour constitutionnelle allemande pourrait-elle «censurer» la Banque centrale européenne?

De quoi s’agit-il ? Le 5 mai dernier, la cour de Karlsruhe a rendu un arrêt important concernant la BCE. Elle a exigé de cette dernière qu’elle justifie de la «proportionnalité» de ses actions avec ses objectifs, tels qu’ils ont été définis dans son statut. Elle considère que cela n’a pas été le cas dans le programme de rachat de titres de dette publique lancé par la BCE en 2015, le fameux quantitative easing ou «assouplissement quantitatif».

Ce jugement ne concerne pas les mesures prises depuis la crise du coronavirus, mais on peut penser que c’est par extension qu’il pourrait s’y appliquer in fine. Or le Pandemic Emergency Purchasing Program (PEPP) décidé à la suite de la pandémie est vital pour assurer à certains pays comme l’Italie des conditions de bon refinancement de leur dette publique.

Principe de démocratie

Les magistrats constitutionnels d’outre-Rhin rappellent ici une évidence: rien ne peut autoriser des entités créées indirectement par la Constitution, ici à travers la décision du gouvernement allemand, lui-même issu de la constitution allemande, à violer cette même constitution ou à ignorer le principe fondamental de démocratie.

Cette décision s’inscrit dans une jurisprudence constante de la cour de Karlsruhe depuis plusieurs années. Elle vient confirmer des arrêts précédents indiquant, contre les tendances fédéralistes à l’œuvre tant à Bruxelles qu’à Francfort, que la démocratie ne peut se vérifier que dans les cadres nationaux.

La supériorité des règles et lois nationales sur les directives européennes a été affirmée dans l’arrêt du 30 juin 2009 qui stipule qu’en raison des limites du processus démocratique en Europe, seuls les États-nations sont dépositaires de la légitimité démocratique.

Ce point a d’ailleurs été souligné par un juriste appartenant à la gauche allemande, Andreas Fisahn, qui remarque dans la revue Makroskop que la décision du 5 mai s’inscrit dans un conflit qui avait débuté dès 2012 avec le lancement du programme d’Outright Monetary Transactions (OMT). La BCE avait incontestablement pris une décision de politique économique et pas seulement de politique monétaire. Il ajoute: «L’arrêt Pringle de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), daté du 27 novembre 2012, avait stipulé que la BCE n’était autorisée à mener qu’une politique monétaire et non sa propre politique économique.»

«C’EST ASSEZ ABSURDE, POURSUIT ANDREAS FISAHN, CAR LA POLITIQUE MONÉTAIRE EST TOUJOURS AUSSI UNE POLITIQUE ÉCONOMIQUE, ET VICE VERSA: LA DISTINCTION EST ARTIFICIELLE. MAIS LA JURISPRUDENCE CRÉE DES DOGMES, DE SORTE QUE LA VOLONTÉ DE SÉPARER LA POLITIQUE MONÉTAIRE ET LA POLITIQUE ÉCONOMIQUE EST DEVENUE UNE PRÉMISSE JAMAIS REMISE EN QUESTION».

Lire la suite sur or-argent.eu

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Jane Calamite
1 mois plus tôt

Oh oui, oh oui qu’on en finisse avec cette arnaque.

Oblabla
Oblabla
1 mois plus tôt

Le sujet et la menace de la Bundes Bank n’existent plus. C’est déjà classé depuis plus d’un mois

Sebastian Salmon
Sebastian Salmon
1 mois plus tôt
Reply to  Oblabla

Exacte.

3
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x