Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
40% des Français ne partent pas en vacances cet été
 

homme-tv40% des Français ne partiront pas en vacances cet été, selon une étude de l’Union nationale des associations familiales (Unaf). Un pourcentage relativement stable depuis quatre ou cinq ans, selon l’Unaf. Le coût des vacances est mis en avant par 26% des répondants. Mais ce pourcentage monte à 35% pour les familles où le référent est ouvrier… et à 41% quand il est sans activité professionnelle, alors qu’il redescend à 9% quand le référent est cadre. Parmi les familles qui ne partent pas en vacances, 77% affirment que cela fait au moins deux ans que ça dure…

et même 14% ne sont jamais parties. Quand elles sont interrogées sur les raisons de ce non départ en vacances, 63% des familles répondent ne pas disposer des ressources financières suffisantes pour passer de bonnes vacances. 90% de ceux qui ne sont pas partis dans les douze derniers mois invoquent des raisons financières contre seulement 23% pour des raisons professionnelles et 14% pour des motifs familiaux.

Les non départs en vacances créent parfois des tensions familiales. En effet, 69% des parents affirment qu’ils se sentent coupables vis-à-vis de leurs enfants, 32% évoquent du stress et de la fatigue, 29% parlent de frustration. Ils sont encore 17% à indiquer que ce non départ en vacances engendre des reproches et de la tension avec les enfants.

Les aides aux congés peu connues

Face à cette contrainte financière, les aides existantes sont souvent mal connues. En effet, 77% des familles ne connaissent pas ou mal les divers dispositifs d’aides aux vacances (comités d’entreprise, Agence nationale des chèques vacances, caisses d’allocations familiales, mairies, conseils départementaux, etc.). Et 58% des familles ne savent même pas quelles démarches effectuer. Seules 20% des familles avouent avoir entrepris des démarches pour bénéficier d’une aide aux vacances, dont 9% pour le départ de leurs enfants et 11% pour celui de toute la famille. De fait, l’Unaf constate que ces dispositifs sont trop éclatés entre des acteurs différents qui ont des actions et des logiques de ciblage de publics très diverses ce qui nuit à la lisibilité pour les familles.

Source: atlantico

Me notifier des
Tahar Amrani
Invité

pas les moyens tranquille tranquille et j’aime beaucoup ces gens qui n’ont pas les moyens où moins ils où elles avec rien sont heureux