Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
La banque régionale italienne Popolare di Vicenza a accusé une perte de 795 millions d’euros au 1er semestre 2016
 

banca-popolare-di-vicenzaLa banque régionale italienne Popolare di Vicenza a annoncé lundi une perte de 795 millions d’euros au premier semestre, conséquence d’une augmentation des provisions destinées à couvrir des créances douteuses et d’éventuels procès de la part de la clientèle.

La perte s’explique aussi, à hauteur de 310 millions d’euros, par la décision de l’actionnaire Cattolica Assicurazioni de sortir d’une coentreprise à la suite de la transformation de la banque en une société anonyme, a explique Popolare di Vicenza, la huitième banque italienne.

Cette dernière est propriété du fonds de renflouement bancaire Atlante, qui avait dû intervenir en mai après l’échec de sa tentative d’introduction en Bourse de 1,5 milliard d’euros.

L’administrateur délégué Francesco Iorio a précisé que la banque avait constitué jusqu’à présent des réserves de 230 millions d’euros pour parer à tout litige.

Les dépréciations de créances ont approché les 600 millions d’euros durant la période considérée, en prenant en compte les conclusions provisoires d’un examen pratiqué par la Banque centrale européenne (BCE).

Popolare di Vicenza explique aussi dans un communiqué que son ratio de fonds propres CET1 était de 10,75% fin juin, à comparer au ratio minimal de 10,25% exigé par la BCE.

La banque, qui a perdu 2,2 milliards d’euros sur la période 2014-2015 en raison d’un assainissement du bilan imposé par la BCE, fait l’objet d’une enquête. L’institut d’émission a en effet remarqué que l’établissement avait financé des clients à hauteur d’un milliard d’euros pour qu’ils achètent ses titres et gonflent ainsi artificiellement ses fonds propres.

Les plaintes de la clientèle ont plus que doublé sur la période janvier-juin pour approcher les 7.000, précise la banque, les actionnaires mécontents d’avoir vu fondre leurs économies ayant saisi la justice.

La banque a dit qu’elle continuerait de coopérer avec les magistrats et qu’elle tenterait de passer un compromis amiable.

Source: yahoo

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Obligations365
4 années plus tôt

En effet, les banques italiennes vont mal.
Pire, les normes européennes entrées en vigueur en début d’année augmentent le risque systémique qui pèse sur le pays, et par effet de propagation, sur l’Europe dans sa globalité.

http://www.obligations365.com/#!Banques-les-enseignements-de-la-Renaissance-italienne/sl5cn/579108500cf27c01035b6944

Sébastien
4 années plus tôt

Le jour où Banca MPS saute, ça va effectivement faire très très male, l’onde de choc sera absolument terrible.

Jean
Jean
4 années plus tôt

Tous le monde sait que le prochain pays à s’effondrer, c’est l’Italie… avant que ce ne soit le tour de la France ! Le vrai problème, c’est l’effet domino… qui va tout dévaster en Europe ! La BCE fait n’importe quoi… On va rapidement va vers une “spoliation” gouvernemental de tous nos avoirs, les pauvres seront encore plus pauvre, et les riches encore plus riche ! Et la mise en place du Nouvel Ordre Mondial, avec un monnaie numérique avec identification personnel intégré, va tous nous “esclavagiser”… Car nous ne pourrons plus acheter, ni vendre, sans l’accord, et la bénédiction… Read more »

3
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x