Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Alerte: Préparez-vous à un krach boursier sévère, avertit HSBC
 

tradersL’équipe d’analystes techniques d’HSBC vient d’émettre une mise en garde sur l’évolution récente des indices qui ressemble étrangement à ce qui s’était passé juste avant le célèbre «lundi noir» d’Octobre 1987. Ce jour là, le marché actions avait connu sa plus importante baisse jamais enregistrée en un jour

Le 19 Octobre 1987, le Dow Jones Industrial Average, qui comprend les 30 grandes entreprises américaines cotées en bourse, avait perdu 22,6 % de sa valeur.


Dans une note publiée aux clients mercredi 12 octobre 2016, Murray Gunn, responsable de l’analyse technique chez HSBC, a expliqué qu’il était sur le qui-vive quant à un “sell-off imminent” sur les marchés actions à la lumière de l’évolution des cours durant les dernières semaines.

“Suite à la forte baisse des marchés actions américains le mardi 11 Octobre 2016, nous tirons la sonnette d’alarme aujourd’hui. La probabilité que les marchés connaissent une sévère chute devient maintenant très élevée”,avertit Gunn.

D’autres institutions financières ont également lancé des très sérieux avertissements. Citigroup a déclaré à ses clients que les investisseurs ne sont pas couverts de manière adéquate face au risque électoral américain. Thomas Fitzpatrick, le directeur général de Citigroup a également souligné les similitudes du marché actuel avec celui de 1987 juste avant le Krach.

La volatilité a continué de progresser depuis la fin de cet été et “le récent sell-off” a été observé dans de nombreux secteurs, et pas seulement sur certains en particulier, selon l’analyste d’HSBC.

Le mois dernier, Gunn avait averti que les actions avaient été placées en vigilance orange. Suite à la baisse de 200 points du Dow Jones le mardi 11 Octobre, Gunn a lancé l’ultime signale d’alerte, en expliquant que la chute se profile.

Les niveaux clés que l’équipe d’HSBC surveille sont les 17.992 points sur le Dow Jones Industrial Average et les 2116 points sur le S&P 500.

“Tant que ces niveaux résistent, les haussiers peuvent conserver un peu d’espoir. Mais si ces niveaux viennent à céder alors ce serait un signe clair que les baissiers auront pris la main, ” a expliqué Gunn.

“La probabilité d’assister à une chute sévère des marchés boursiers est maintenant très élevée” , a t-il ajouté.

Marc Faber: Un Gigantesque Krach Boursier de plus de 50%, devient de plus en plus probable.

Egon Von Greyerz: nous sommes maintenant à quelques mois de la pire crise mondiale de toute l’histoire

les marchés actions à Wall Street ont clôturé en légère hausse mercredi – l’indice Dow Jones a augmenté de 15,54 points, soit + 0,09 %, à 18,144 points. Le S&P 500 a gagné 2,45 points, soit + 0,11 %, à 2,139.18 points.

L’équipe d’analystes techniques d’HSBC utilise le principe des vagues d’Elliott selon lequel il serait possible de prévoir l’évolution des indices en observant et en identifiant un schéma répétitif de vagues.

Source: RT

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
21 Comment threads
5 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
15 Comment authors
LesabinF PFauvelcortonambovirmoitouceskon II Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Lesabin
Invité
Lesabin

Comment pour le krach boursier de 1929 les mêmes indices sont constatés argent facile et largement sur évalué monté du populisme USA et Europe crise nucléaire en Asie les causes produisant les mêmes effets une troisième guerre mondiale est très fortement possible d’ici la prochaine décennie sauf que le nucléaire est une réalité alors que en 1929 élargissement n’était pas le cas

F P
Invité

La solution pour s’en sortir:la décroissance de la population à 3 milliards et de la discipline en créant une organisation de gérance de cette planète désorientée .

Fauvel
Invité
Fauvel

Ce krach est impossible tant que l’indice Russell grimpe plus que les autres indices. Je rappelle que cet indice est celui des petites capitalisations. Tant que les investisseurs sont sur les petites capitalisations, plus risquées, cela signifie qu’ils ont confiance. Bien sûr, un krach viendra un jour. Il faut attendre d’abord que Russell chute, indiquant que les intervenants se porteront sur les grosses capitalisations, plus rassurantes, avant d’abandonner les marchés.

cortonambo
Invité
cortonambo

Bonjour, et si le crack promis ne venait pas du financier, mais du politique. Imaginons une seconde que ce bordel sans nom tienne jusqu’aux élections, imaginons qu’on bouffe encore plus de merde à la grande pelle, imaginons une prise de conscience générale qui favoriserait un vote vers le seul candidat qui nous promet de se retirer à l’issue du scrutin. A bien y penser, c’est a seule solution pour siffler la fin de la partie qu’ils nous font jouer bien contre notre gré. Quand Mélenchon promet de s’auto-destituer, il ouvre la porte à une consultation de fond. Même si je… Read more »

virmoitouceskon II
Invité
virmoitouceskon II

une fois que tout le monde aura serré ses stops, ca va ratisser large
la banque s’en carre d’un marché baissier ou haussier , elle veut se faire payer un max d’ordres et sur ce point ,elles sont toutes d’accord !
il n’y a qu’à observer le nombres de “mèches” sur les graphiques ….

Pascal
Invité
Pascal

Putain, ça va encore me coûter une blinde….

Sam Samsara
Invité

il sera intéressent de suivre le sauvetage de la deutshe banque , nationalisé par merkel ou imprimer des dollars par la FED … l’italie ce prépare a réclamé le même sauvetage ….. affaire a suivre

Sandton Hill
Invité

Je suis prêt !

Annick Voisin
Invité

Depuis le temps qu’on l’annonce ! ..

samuel
Invité
samuel

” L’équipe d’analystes techniques d’HSBC utilise le principe des vagues d’Elliott selon lequel il serait possible de prévoir l’évolution des indices en observant et en identifiant un schéma répétitif de vagues.”

Les machines qui manipulent régulièrement les marchés pourraient alors prévoir l’avenir, simuler de temps en temps un semblant de réalisme baissier ou haussier sur les indices, n’est-ce pas suffisamment tragique comme ça. Si encore les marchés fonctionnaient normalement on pourrait se fier à ce genre de choses mais bon peut-être que les marchés ne sont pas si manipulés que ça.