Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Nicolas Perrin: Comment et pourquoi les Chinois s’approprient-ils le Bitcoin ?
 

bitcoinLe bitcoin est une monnaie électronique dénuée de valeur intrinsèque mais qui mérite tout votre intérêt. C’est en effet une monnaie qui évolue sans aucune contrainte étatique et qui peut passer les frontières aussi facilement qu’un électron file dans un fil de cuivre ou photon dans une fibre optique. On peut tirer des enseignements de son comportement.

Samedi 5 novembre, c’est désormais plus de 630 euros qu’il faut débourser en moyenne pour se procurer une unité de la devise numérique, et le plus haut de la dernière bulle a quasiment été rejoint avec un pic en séance à 1 000 euros les 3 et 4 novembre.

Après une année 2014 déprimante et un premier semestre 2015 poussif, le bitcoin nous a gratifié de trois mouvements de grande ampleur depuis le mois d’août 2015. A chaque fois, les commentateurs évoquent des pistes variées pour expliquer le phénomène. Le cours du bitcoin semble pourtant être mu par un facteur principal, les autres étant très secondaires.161109_lca_graph1

Les deux précédents accès de fièvres du bitcoin

En novembre 2015, dans le cadre d’une quatrième bulle, »l’étincelle chinoise » avait propulsé la crypto-monnaie de 380 euros à 700 euros en séance sur la plateforme bitcoin.de, avant de retomber progressivement pour se stabiliser aux alentours des 400 euros.

Une cinquième bulle a pris forme entre début mai et la mi-juillet 2016. Stabilisé aux environs des 400 euros (plus bas à 362 euros atteint le 2 mai), le cours s’est emballé du 27 au 30 mai, puis à nouveau du 12 au 20 juin, avec un plus haut aux alentours de 1 100 euros en séance. Le bitcoin est ensuite resté calme, fluctuant entre 500 et 550 euros jusqu’à la mi-septembre.

Trois explications ont été avancées pour expliquer ce mouvement haussier.

La chute du cours de l’ether (ETH), une monnaie virtuelle concurrente du bitcoin dont le premier bloc a été créé le 30 juillet 2015, soit cinq ans et demi après le bloc genesis de bitcoin. Hypothèse assez peu convaincante puisque les deux crypto-monnaies ont évolué sans véritable corrélation sur cette période.

D’autres commentateurs expliquaient cette hausse par l’imminence de la division par deux de la prime de minage (halving) intervenue le 10 juillet, changement technique qui se produit tous les 210 000 blocs de transactions. La production de bitcoins générée en 10 minutes (environ) est passée de 50 unités pendant les quatre premières années, à 25 en 2012, pour se monter à 12,5 à compter de l’été 2016.Or, la création de nouveaux bitcoins étant définie algorithmiquement et connue à l’avance, cette information était déjà intégrée dans le cours et le BTC n’a pas subi de soubresaut particulier lors du halving day. Pas de raison qu’il en aille différemment lors du prochain halving prévu pour 2021.

Le véritable catalyseur est l’évolution du yuan

Le véritable catalyseur a en réalité à nouveau été la dévaluation du yuan chinois par rapport au dollar, phénomène qui se poursuit depuis début 2014 et qui incite les épargnants chinois à se protéger de la perte de la valeur de la devise nationale en achetant des bitcoins, moyen le plus efficace pour contourner le contrôle des capitaux.

Dans le détail, le cours du bitcoin a poursuivi sa stabilisation jusqu’au 22 septembre avec un plus bas en clôture à 536 euros, pour ensuite « doucement » remonter (les échelles de temps sont très relatives en matière de bitcoin !) jusqu’à la mi-octobre. Puis la hausse a accéléré, comme en témoignent les grosses bougies vertes du graphique ci-dessous (la longueur des mèches des bougies traduisent le niveau de volatilité en séance), avant la correction débutée sévèrement le 3 novembre (ouverture à 664 euros et fermeture à 624, soit une baisse de 6%).161109_lca_graph2_small

Et la bulle actuelle ?

Là encore, on pourrait égrener tout un tas de raisons susceptibles de faire monter le cours : taux négatifs, baisse du cours de l’etherum depuis le 20 septembre (théorie des vases communicants), hausse de l’utilisation du bitcoin en Inde pour les transferts internationaux, sortie de la version 0.13.1 du porte-monnaie électronique Bitcoin Core (qui présente plusieurs avancées techniques), ou encore hausse de la volatilité sur les marchés financiers, notamment sur le S&P 500 avec un VIX qui a explosé fin octobre pour aujourd’hui dépasser les 22 points :161109_lca_graph3

Source : CBOE

Depuis septembre, la tendance générale du VIX présente effectivement des traits communs à celle du bitcoin mais sur le long terme, la comparaison ne tient pas.

99% des transactions en yuan

En réalité, il n’est pas besoin d’épiloguer, tant un facteur écrase les autres de tout son poids. La comparaison entre les deux graphiques ci-dessous en atteste de manière éclatante :161109_lca_graph4

Source : bitcoin.de

Le 15 juin 2016, alors qu’une cinquième bulle se formait sur le bitcoin, 84% des volumes de transaction était encore réalisés en yuans et 13% en dollars. 3% des transactions avaient toujours lieu en euros ou en yens.

Un peu moins de quatre mois plus tard, 99% des transactions ont désormais lieu dans la devise chinoise.

Pas étonnant, vu la perte de valeur que le yuan subit quasiment sans discontinuité vis-à-vis du dollar depuis 2014.161109_lca_graph5

En zoomant sur ce graphique, on constate que le début de la formation de la cinquième bulle du BTC correspond à un point bas du dollar vis-à-vis du yuan à la toute fin avril 2016. De la même façon, le mouvement haussier entamé par le bitcoin fin septembre 2016 correspond à la reprise de la dégradation de la devise chinoise en dollars. L’inversion de ce mouvement fin octobre se répercute sur le cours du bitcoin.161109_lca_graph6

Source : Bloomberg.com

S’il y a bien une corrélation entre l’évolution du yuan et celle du bitcoin sur les périodes considérées, le timing n’est pas parfait.

L’évolution du yuan n’est donc pas le seul facteur déterminant du cours du bitcoin.

Dans un billet publié le 26 octobre, Zero Hedge voit plutôt dans la récente hausse de la devise numérique la conséquence des mesures répressives prises par le gouvernement chinois vis-à-vis des produits de gestion de fortune. La Banque populaire de Chine a en effet annoncé tester une surveillance plus accrue de certains véhicules financiers dans le cadre de sa politique macro-prudentielle. Cinq jours plus tard, le même site détaillait de nouvelles mesures visant à resserrer le contrôle des capitaux à destination de Hong Kong, mises en place cette fois par China UnionPay, un organisme regroupant 175 banques et institutions financières chinoises.

En somme, les mouvements du bitcoin semblent en grande partie s’expliquer par les mouvements du yuan vis-à-vis du dollar ainsi que par les resserrements successifs en matière de contrôle des capitaux en Chine.

Depuis 2014, les mêmes causes produisent donc les mêmes effets, avec une force certes de plus en plus grande, mais pas encore au sommet de son potentiel. Zerohedge écrivait ainsi le 2 novembre 2015 :

« Si quelques centaines de millions de Chinois décident en même temps que le moment est venu de recourir au bitcoin pour contourner le contrôle des capitaux, et décident d’investir une minuscule fraction de leurs 22 000 milliards de dépôts dans le bitcoin (dont la capitalisation mondiale était dernièrement un peu au-dessus de trois milliards), alors installez-vous confortablement et observez le retour de la bulle du bitcoin, une bulle qui pourrait faire ressembler les plus hauts historiques à un point bas ».

En 2016, les Chinois ont plus de 30 000 milliards de dollars de dépôts et la capitalisation du bitcoin ne se monte qu’à 11 milliards.

A 630 euros le bitcoin, stop ou encore ?

En novembre 2013 j’écrivais :

« Pour ceux qui aiment la volatilité, le bitcoin offre un terrain de jeu comparable à celui des indices actions occidentaux depuis 1995, mais en version condensée : deux bulles magistrales – et peut-être une troisième en formation – en seulement trois ans, soit presque une bulle par an en moyenne ».

Nous en sommes désormais à notre 6ème bulle en six ans.

Quels constats peut-on dresser ?161109_lca_graph7

Il ne semble pas y avoir de régularité au niveau des intervalles qui séparent chacune des bulles.

Ces bulles, sont de moins en moins exubérantes.Le temps où l’on pouvait se coucher membre de la « classe moyenne » et se réveiller multimillionnaire pourrait donc bien être révolu.

Enfin, si le plus haut de décembre 2013 n’a pas encore été dépassé, le bitcoin dessine toujours une tendance de long terme haussière.

Le bitcoin est-il un simple instrument d’échange ou bien doit-il être envisagé comme une technologie permettant de stocker de la valeur ? Si les gouvernements laissaient les gens échanger librement et ne voulaient pas contrôler le cours de la monnaie, le bitcoin existerait-il ?

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici et c’est gratuit

Source: la-chronique-agora


Nicolas-PerrinL’article est de la plume de Nicolas Perrin, l’auteur de l’ouvrage de référence « Investir sur le marché de l’or: Comprendre pour agir » (Editions Franel 2013) et spécialiste de la gestion de patrimoine. Nicolas PERRIN est conseiller en gestion de patrimoine indépendant. Diplômé de l’IEP de Strasbourg, du Collège d’Europe et de l’Université d’Aix-Marseille, il intervient pour les Publications Agora en tant qu’éditorialiste.


               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
23 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Noël
Noël
3 années plus tôt

Le BITCOIN n’est que du vent que vaut le vent et encore dans le vrai vent qui souffle il y a encore quelque chose de plus …. l’oxygène!
Soyez un peu réaliste comment pouvez-vous faire confiance à cet électron ?

Zeitgeist
Zeitgeist
3 années plus tôt
Reply to  Noël

Fait attention ici à ce que tu dis !!!

Y a Bitcoin qui va te tomber dessus….

Zeitgeist
Zeitgeist
3 années plus tôt

Ouvre ton blog mon bibi…
Tu as de quoi en faire des pages ..

Zeitgeist
Zeitgeist
3 années plus tôt

Tu sais Bibi… Je t’ai vu arrivé ici sur tes grands sabots de marabout contre l’or… Tous le monde avant que tu arrives le sais…. Le problème est la confiance que j’ai en ton toi…. Dès le début, tu nous as traité de débiles de ne pas penser comme ton toi… Et ben je souhaite, que tout le monde sache bien qu’il y a d’autre manière de nous approcher, afin de mieux cerner tes bibis et ton toi…. Tu as retourné ta veste « vs » contre  » & » et tu crois que je peux faire confiance à qqun qui n’est en… Read more »

Zeitgeist
Zeitgeist
3 années plus tôt
Reply to  Zeitgeist

T’as rien compris…
Dommage…
😉

Zeitgeist
Zeitgeist
3 années plus tôt
Reply to  Zeitgeist

…et tu traites bcp de personnes ici d’imbécile….

…pas que moi 😉

Schadee !!!!

Zeitgeist
Zeitgeist
3 années plus tôt
Reply to  Zeitgeist

Et si tu veux comprendre mieux, genre j’ai gagné un kdo gratuit offert, tu aurais dû arrivé ici avec amour et humour 😉

Pas l’inverse…. snif

Zeitgeist
Zeitgeist
3 années plus tôt
Reply to  Zeitgeist

Hihi heureusement… loin d’être pauvre…. haha !

wallon Fiier
wallon Fiier
3 années plus tôt

Bitcoin OR « Pour ceux qui aiment la volatilité, le bitcoin offre un terrain de jeu !!!comparable à celui des indices actions… occidentaux depuis 1995, mais en version condensée : deux bulles magistrales – et peut-être une troisième en formation – en seulement trois ans, soit presque une bulle par an en moyenne ». PAPY pas fou.

Wallon fier
Wallon fier
3 années plus tôt
Reply to  wallon Fiier

Commentaires intéressants. Mais je n’achète pas des PIECES sur internet, pas à des particuliers , qu’à des sociétés pignon sur rue à Liège et Bruxelles. J’achète chez l’un et revends chez l’autre… Jamais de problème depuis 20 ans. Pas alzeimerien, le papy !

poujade51
poujade51
3 années plus tôt

Il doit être content notre ami : bitcoin & or ; enfin un article qui explique tout!!

Wallon fier
Wallon fier
3 années plus tôt

Larry, merci pour votre appui. Vous avez 5.000 Euros, achetez un ptit potager; 40.000 une ruine à la campagne avec qq ares de terrain,vous aurez toutes vos vacances pour la retaper petit à petit, 100.000 un pied-à-terre, pourquoi pas à l’étranger, ce qui serait une base de repli au cas où… 40 ans d’expériences en bourse et ailleurs, j’ai beaucoup gagné ET ENCORE plus PERDU !

Zeitgeist
Zeitgeist
3 années plus tôt
Reply to  Wallon fier

une coupure électrique et la cata !!!

Bitcoin = 0

gus
gus
3 années plus tôt

Cette monnaie n’a jamais vraiment décollé et aura beaucoup de mal à s’imposer mais on ne peut jurer de rien car pour tous les fraudeurs, les blanchisseurs d’argent, la mafia, les spéculateurs, les élites verreuses..,c’est un outil magnifique, pas de frontière, pas de contrainte, on déplace son pognon très très vite, avec le bitcoin la justice, le gouvernement, la police sont knockout.

Wallon fier
Wallon fier
3 années plus tôt
Reply to  gus

Je ne nie pas tes compétences sur le bitcoin, par contre sur l’or… http://www.tester-de-l-or.com/test_or_acide_nitrique.html
et j’ai confiance en mon fournisseur Orobel. nb: je n’achète que des pièces…

Zeitgeist
Zeitgeist
3 années plus tôt
Reply to  gus

Des pièces Bibi ?!? Des pièces !!

Faut pas croire que tout l’or du monde est fourré au tungstène !?!?

T’es à l’ouest Bibi !!! 😉

Peut-être des gros lingots + facile, mais sinon faut redescendre de tes peurs !!!

Zeitgeist
Zeitgeist
3 années plus tôt
Reply to  gus

Bien sûr qu’elles existent, mais ce n’est pas toutes les pièces qui sont des fausses…. donc arrête d’avoir peur Bibi 😉

Wallon fier
Wallon fier
3 années plus tôt

Pour spéculateurs TREs TREs avertis. Je préfère ce que je peux toucher: terre, maison,pièces, vin, bières… Sauf cages à poules dans des villes polluées…

Larry
3 années plus tôt
Reply to  Wallon fier

@ Wallon fier, bravo pour votre commentaire, un des meilleures exprimés sans doute sur ce site depuis des mois. Vous avez réussi à condenser en une phrase ce que beaucoup n’osent pas dire tout haut, à cause de ces commerçants/charlatans qui essaient de vous refiler n’importe quoi.

virginie
virginie
3 années plus tôt
Reply to  Wallon fier

Vous avez raison. Pour mes quelques sous de côté je vais peut-être choisir quelques hectares de bois pas loin de chez moi. Au moins je pourrai toujours me chauffer ce qui si la crise s’aggrave sera loin d’être négligeable !

Jean Mathieu
Jean Mathieu
3 années plus tôt
Reply to  virginie

Oo oui en cas de crise vous serez bien plus à l’abri avec un bout de forêt qu’avec un truc virtuel 🙂 Bois de chauffage ( prévoir à l’avance en coupant pour le faire sécher et ainsi améliorer le pouvoir calorifique ), essayer de trouver un petit coin de terre pas mal exposé ( si nécessaire défricher un peu ) pour faire une culture ( si pas de jardin ), si gros animaux dans votre bout de forêt prévoir un grillage métallique avec une bonne batterie de camion 24 V ( les animaux ne toucherons que une fois )!

Jean Mathieu
Jean Mathieu
3 années plus tôt
Reply to  Jean Mathieu

Mon petit bitcon & Or oO grand prophète de la propagande bitcon sache que non je ne vis pas en ville, j’ai été l’un des tout premiers en France à posséder un  » Domespace  » rotatif et je me situe à 20 km au nord est d’Agen et à 4 min d’un village de 2400 habitants.

Zeitgeist
Zeitgeist
3 années plus tôt
Reply to  Jean Mathieu

@ Le bibi Tu vois comme tu te moques de tout et de rien !!! Tu crois qu’il a besoin d’être jugé à tord pour habiter un Dome ? C’est dommage que tu n’ai pas reçu ceci depuis l’âge zéro… Une des conséquences de notre éducation est d’être indigné à chaque fois que notre enfant réclame quoi que ce soit que nous n’avons pas pu obtenir de nos propres parents. Lorsque nous sortons du système bien/mal, bonnes actions/mauvaises actions, et que nous comprenons que les « dysfonctionnements » de l’être humain ne sont plus que des expressions de sa souffrance… Read more »

23
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x