François Lenglet : « En trente ans, je n’ai jamais vu une reprise aussi molle »

francois-lengletReprise ou « re-crise » ? Les réseaux sociaux ont réagi au magazine « L’Angle éco » du lundi 5 octobre. François Lenglet leur répond.

Pour sa rentrée, « L’Angle éco » se penche sur la situation économique de la France. La reprise est-elle au rendez-vous ? Que disent réellement les chiffres de l’Insee ? Y a-t-il une différence entre les statistiques et la perception qu’en ont les Français, chefs d’entreprise ou non ? Vous avez réagi sur les réseaux sociaux pendant l’émission. François Lenglet vous répond.

Marc Touati: « La France est en récession »

Le constat est terrible mais nous assistons à la plus faible reprise économique américaine depuis 1949 !

Source: francetvinfo

19 commentaires

  1. il faut etre maso pour se taper les conneries de ce crane d oeuf…Deja que france 2 avec ce clebard puant de pujadas lui offre un espace..je ne comprend pas pourquoi vous mentionez ce bouffon sur le site..ou alors mettez une rubrique # humour# cela sera plus clair

  2. A écouter Lenglet, les Français devraient travailler au prix d’un chinois et encore… Les chinois commencent à devenir plus cher qu’un polonais , d’autant plus que les chinois eux-mêmes délocalisent en Afrique. –On glisse cela sous le tapis.
    Le crédit d’impôt, Mr Lrnglet ne remet pas en cause le fait que les patrons du SBF 120 ont vu leur salaire augmenter de plus de 20% ! Et monsieur Lenglet parle de compétitivité et des charges qui pèsent… Quelle blague ! –On glisse cela sous le tapis.
    Les charges, la société coute cher , les sans-dents coûtent chers… Et monsieur qui a développé le programme économique de Juppé avec notamment la suppression de l ISF, hop ! sous le tapis.
    Gavez vous les 0.1 ou 1% de la population, lorsque les 99% de la population n’auront plus rien, plus personne n’achètera vos saloperies.
    Ford pour le coup, et à certain niveau, en toute critique objective et relative, était moins stupide que ces onanistes du libre échange patenté, libre et (non)faussé. En effet il partait du principe que ses ouvriers devaient pouvoir s’acheter les produits qu ils fabriquaient. Le chinois payé au bol de riz, pas sur qu il arrive à avoir son Iphone 7 à ce rythme…

  3. Monsieur Lenglet, je viens de regarder sa vidéo, ne sert qu’à une seule chose, comprendre ce que pense le milieu bancaire et boursier avec un tout petit peu de critique, un tout petit chouia, enfin, ce que pensent les grosses pontes et non pas les petites mains qui, elles, ne font que perroquettiser (sympa, hein, ce néologisme?).

  4. En DECONNONOMIE c’est normal! Seule la sortie de l’UE et de l’€ permettra de repartir quand nous aurons quitter par le FREXIT, avec l’UPR l’idéologie déconnomique de l’ordolibéralisme allemande qui refuse la relance par investissement public, quand bien même la Commission européenne les y invite.

  5. Bonsoir a tous ,
    je possede une societe qui interviend dans differents domaines et je constate autour de moi , que le business est la , pas trop de plainte , les affaires se developpent……a mon avis c est le systeme qui est a bout de souffle , notament les banques .

    1. Tout dépend de ces domaines et du milieu dans lequel vous travaillez.
      De plus, tout le monde n’observe que ce qu’il se passe dans les banques, or ce qu’il se passe dans le monde industriel et, ce, à l’échelle mondiale, est franchement catastrophique et la raison en est de l’appauvrissement des populations.
      Les problèmes bancaires ne sont pas les raisons de la situation mais bien l’un des effets des causes mentionnées plus haut.
      En fait, depuis une quarantaine d’année le milieu économique, de tous domaines, c’est régulièrement resserré, cela menant à ce que ne reste plus qu’un milieu restreint qui fonctionne encore aujourd’hui, d’où vos interrogations légitimes.
      Lorsque l’industrie mondialisée aura atteint un niveau de destruction que je ne saurais pas estimer, ce sera le système dans son entier qui cessera tout fonctionnement, monnaies, banques, commerce, transport, tout s’arrêtera.
      C’est pourquoi j’ai émis, ici même, quelques conseils, en comptant au minimum, trois mois de nourriture, un an de produit d’entretien et trois ans de troc et pour de petites ventes, plus un potager si vous avez un jardin, le temps que les pays réémergent économiquement.
      Si vous avez des économies en banque, investissez plutôt dans des matières premières physiques, des terrains agricoles plutôt bio, des appartements à mettre en location, des métaux précieux, des P.M.E. bien choisis et soutenus à bout de bras seraient quelques idées de placement, sinon vous risquez de tout perdre jusqu’aux 100 000 euro, et encore.
      Enfin, faites preuve d’imagination, comprenez que l’ouragan économique qui vient n’a aucun équivalent passé, l’U.E.€. ni survivront pas, les U.S.A. ne le pourront que si monsieur Trump survit à son élection, sinon ils exploseront.
      Retirez-vous, surtout, de toute affaire spéculative, même boursière, même honnête, toutes ne pourrons que disparaître.
      Sinon, oubliez le terme de business, dans ma jeunesse celui-ci était employé par les dealeurs, soit les vendeurs de drogue.
      Un mot a différent niveaux de sens et celui-ci a son étymologie française très tendancieuse, dans votre environnement professionnel la qualité du langage prendra, dans peu de temps, une importance formelle puisque les anciennes formulations représenteront, symboliquement, ce qui conduisit à cet effondrement économique.
      Quand à moi, ne cherchez pas, je suis un électron libre, ça fait plus de huit ans que je fais mes petites réserves, avant même 2008, avec mes maigres moyens.

      1. Bonjour Theuric, moi aussi je suis un électron libre et… lunatique lol et tout comme vous plus où moins préparé.

        La contraction de l’économie réelle est clairement palpable.
        Mais pour ma part, je mettrais en amont les banques. La financiarisation de l’économie a phagocyté l’économie réelle et il important aussi de considérer le rôle des banques centrales, notamment la FED qui est une entité privée qui appartient aux plus grandes banques d’affaires de Wall Street.

        Je ne peux que vous renvoyer à la lecture de l’excellent livre suivant, si vous ne le connaissez pas, « Les secrets de la réserve Fédérale » de Eustace Mullins.

        Il y ait décrit notamment le déclenchement, clairement volontaire, par les milieux financiers d’une crise agricole dans les années 1920. Après avoir encouragé l’investissement, donc l’endettement des Fermiers, la FED a diminué la masse monétaire ce qui a entrainé de multiples faillites dans le secteur agricole…
        Et hop, vlà du tangible à acheter pas cher… surtout quand on a en sa possession une planche à billet…

        De toute façon, d’où que ça vienne, on sait que l’on va vers des jours plus compliqués… Effondrement où asphyxie progressive, that is the question…

  6. Je pense que la grosse majorité de ceux qui ont ouvert cette page via le titre, n’ont pas regardé la vidéo mais ont plutôt regardé les commentaires.

    En effet, rien que le titre, ça déchire.
    Comment Lenglet en est-il arrivé là ?
    Ce type a effectué un incroyable travail sur lui-même.
    Mais ne nous faisons pas d’illusions, même en atteignant la retraite il ne sera pas arrivé à notre niveau.

  7. Comment dire, ne serait-ce pas cet homme qui serait au journalisme économique ce que Rocco Siffredi serait à la prêtrise catholique?
    Bien que le second pourrait avoir plus de connaissance dans le catholicisme que le premier de l’économie.

  8. C’est sur que lorsque tout le monde sera à poil et qu’il ne restera plus qu’un briquet en France… lorsqu’on aura un Zippo en plus, la croissance sera de 100%…

    Allez, serrons nous les coudes, on va la relancer la croissance.
    Faites votre gym tous les matins, préparez vous….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page