Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Juncker déplore le «manque d’amour» des Européens pour l’UE… et demande l’arrêt des référendums
 

jean-claude-junckerLe président de la Commission européenne craint le résultat des élections autrichiennes du 4 décembre. Selon lui, les Etats ne devraient pas consulter leurs peuples sur la question de l’UE, car cela «rajouterait de la défiance à la défiance».

«Je crois qu’il n’est pas sage d’organiser des débats sur l’appartenance à l’Union européenne», a affirmé Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, qui dit «craindre le résultat» qui en découlerait.

Cette déclaration intervient à quelques jours de l’élection présidentielle autrichienne du 4 décembre, dont le candidat Norbert Hofer, profondément eurosceptique, est donné favori par les sondages. «Je ne crois pas que le prochain président autrichien, quel qu’il soit, se lancera dans ce genre d’aventure», a commenté Jean-Claude Juncker. Selon lui, un tel processus ne ferait que «rajouter de la défiance à l’énorme défiance déjà présente au cœur de l’UE».

«Il y a un manque d’amour» des Européens pour l’UE, selon Jean-Claude Juncker, qui s’est dit préoccupé par la montée des partis anti-européens après le Brexit, notamment en Autriche, aux Pays-Bas, ou en France. Il a considéré comme «possible» la victoire du Front national en 2017, qui a annoncé vouloir organiser un référendum sur une sortie de l’UE. Autre préoccupation pour le président de la Commission européenne : l’Italie, où un référendum constitutionnel est également organisé ce dimanche 4 décembre, dont l’issue pourrait contraindre le gouvernement à démissionner et ouvrir les portes du pouvoir au Mouvement 5 étoiles, parti réputé très peu favorable à l’UE.

Par le passé, Jean-Claude Juncker a souvent fait scandale à cause de ses déclarations pour le moins directes et de ses prises de position parfois jugées autoritaires sur la question de l’UE. «Je suis pour le secret, les débats sombres», avait-il par exemple déclaré, ajoutant : «Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens».

International 29 Nov. 2016

Source : RT en Français

 

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
60 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Stephane Moon
3 années plus tôt

En meme temps j attend d autres siurces que business bourse..pas fiable du tout

Al Aguil
3 années plus tôt

Jusqu ici tout va bien…

Serge Forest
3 années plus tôt

la democratie a l europeenne

Sam Samsara
3 années plus tôt

Eu=Nazi

Katia Brozek
3 années plus tôt

Je déteste ce qu’est devenue l’Union Européenne
C’est un fiasco
Cela a agrandi le terrain de jeu des financiers et a asservi les citoyens
Nous n’avons jamais eu autant de normes à respecter qui bousillent notre pouvoir d’achat, nous déprimentEt nous asservissent
Je n’aurais jamais imaginé que mon seul salut viendrait de l’exil

Alexandre Dos Santos
3 années plus tôt
Reply to  Katia Brozek

C’est un fiasco parce que les habitants n’en veulent pas. Mais faut pas oublier que c’est elle qui a permis de ne plus avoir eu de guerre après 45

Katia Brozek
3 années plus tôt
Reply to  Katia Brozek

Alexandre Dos Santos
Et c’est elle qui paradoxalement va en provoquer une

Alain Lusson
3 années plus tôt

Il a beaucoup d’humour quand il est pas bourre , une réflexion de cette nature es normale pour lui , nous sommes ses esclaves et lui le maître il peut faire ce qu’il veut sans avoir à ce justifier devant personne , dans sa tête il est supérieur à tous les peuples de ce continent , comme un mafieux ou un dictateur les règles ne sont que pour les autres il devra rendre des comptes dans cette vie ou la prochaine et ne comprendra pas pourquoi

Laurent De la Vadrouille
3 années plus tôt

Quel guignol

Bernie Amherria
3 années plus tôt

toi va toucher ton salaire a Washington..

Francoise Moureaux
3 années plus tôt

Comme on dit chez nous ” il prêche pour sa paroisse ” !! Ben oui grassement payé par l’argent du peuple Européen , cette UE qui est devenue une dictature lui convient , à lui et tout le politburo du comité central de l’UE et ses annexes sionistes outre atlantiques du NWO

Ludo Kostitanotinw
3 années plus tôt

Un humoriste ce Juncker

60
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x