Egon Von Greyerz: Les prix dans l’immobilier vont s’effondrer de 75% voire jusqu’à 90% d’ici quelques années

egon-von-greyerzalors que nous assistons à une envolée des taux d’intérêt, aujourd’hui l’homme qui est devenu une légende pour ses anticipations de quantitative Easing(Planche à billets), dans les fluctuations des devises et sur des événements mondiaux majeurs vient d’avertir kingworldnews qu’une énorme bulle immobilière est sur le point d’éclater et qu’un renversement majeur des marchés devrait commencer.

En route vers l’effondrement mondial

Egon von Greyerz: « Peu de gens se rendent compte qu’ils vont pouvoir faire de très bonnes affaires sur l’ensemble des marchés d’actifs au cours des cinq prochaines années. Les actions, les obligations ainsi que les biens immobiliers pourront alors être achetés à des prix bien faibles que ce que l’on peut voir d’aujourd’hui. J’en avais parlé lors de ma dernière interview sur kingworldnews la semaine dernière puisque je m’attends à ce que les actions et biens immobiliers perdent jusqu’à 90% de leur valeur. La plupart des gens pensent que cet objectif est irrationnel voire impossible, mais nous avons déjà assisté à des chutes similaires tout au long de l’histoire. Et le plus fou, c’est que nous sommes aujourd’hui confrontés à la plus grosse bulle de crédit de toute l’histoire. Nous n’avons jamais vu une bulle d’une telle ampleur. Auparavant, chaque pays connaissaient des périodes de dépression, souvent précédées par de l’hyperinflation. Mais nous n’avons jamais vu des pays industrialisés vivre 1 siècle de croissance exponentielle du crédit, des prix des actifs et de l’inflation, ce qui est susceptible de nous conduire vers un effondrement mondial…

Il est bien entendu impossible de prévoir lorsque cette méga bulle qui s’est formée il y a 1 siècle, finira par imploser. Elle a déjà duré bien plus longtemps qu’on aurait pu le croire possible. Mais les gouvernements, les banques centrales ainsi que les banques commerciales ont réussi à injecter des quantités infinies d’argent afin maintenir debout ce système de Ponzi. La plupart des gens ne comprennent pas ce qui se passe avec leur monnaie. Ils croient que le dollar, la livre ou l’euro a conservé la même valeur qu’il y a 10 ans, ou il y a 25 ans. Ils oublient juste une détail, en 1971, 100 dollars permettaient d’acheter un lingot d’Or de 100g et aujourd’hui, en 2016, ces mêmes 100 dollars permettent d’acheter 3g de ce même lingot.

Depuis la création de la Fed aux Etats-Unis en 1913, toutes les principales devises ont perdu de 97 à 99% de leur valeur. Cela signifie que durant ce laps de temps, l’épargne a fondu dans les mêmes proportions. L’épargne est essentielle pour qu’une économie puisse croître sainement. L’épargne est la base des investissements qui serviront à faire croître tous les domaines de l’économie, que ce soit dans le secteur de la fabrication, de l’immobilier ou de l’infrastructure. Pour obtenir une croissance réelle, il doit y avoir de l’épargne. La croissance que le monde a connu au cours des dernières décennies, en particulier depuis 1971, lorsque Nixon avait décidé de suspendre la convertibilité du dollar en or, a reposé sur une expansion continue de l’endettement. La création d’endettement a engendré une dépréciation continue de la valeur de la monnaie sans qu’il n’y ait eu aucune croissance réelle en contre partie. C’est la raison pour laquelle les salaires médians des salariés ordinaires ne progressent plus dans de nombreux pays, comme aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni.

Implosion d’une super méga bulle

Le monde va bientôt découvrir pourquoi cette croissance mondiale repose sur du vent, puisqu’elle ne tient debout que grâce à une impression monétaire massive et donc à de la monnaie de singe. Lorsque tout s’effondrera dans les prochaines années, le monde se rendra alors compte que toutes les bulles d’actifs qui avaient été gonflées à des niveaux sans précédent, perdront la majeure partie de leur valeur.

Trump s’inscrira dans la même lignée que ses prédécesseurs et augmentera la dette publique américaine d’au moins 9% par an, voire probablement beaucoup plus depuis qu’il a promis des dépenses majeures d’infrastructure. En plus de cela, il rencontrera sans doute un important ralentissement économique combiné à des problèmes dans le système financier. Tout ceci nous conduira très probablement à un programme d’impression monétaire qui prendra des proportions records et à de l’hyperinflation.

L’image ci-dessous avait été initialement dessinée pour Barack Obama et Ben Bernanke qui ont réussi ensemble, à faire doubler la dette publique américaine. Mais Donald Trump et Janet Yellen vont sans doute la faire croître bien plus encore, en mettant en place une impression monétaire massive. « Après Nous le Déluge », c’est ce que la maîtresse de Louis XV, Madame de Pompadour, avait dit au Roi de France après avoir perdu une bataille contre les Prussiens en 1757. La chute de l’économie française avait conduit à la Révolution française. La baisse à venir de l’économie américaine pourrait malheureusement conduire au même résultat.apres-nous-le-delugeL’implosion de l’endettement et une nouvelle impression monétaire massive ne laissera pas beaucoup de chance de s’en sortir sauf pour ceux qui prennent et prendront les mesures appropriées afin de préserver leur capital.

Quiconque aujourd’hui achète une maison aux Etats-Unis ou en Europe paiera un prix extrêmement élevé qu’il n’est pas prêt de revoir au cours de sa vie, et ce même si les prix pourraient être encore plus élevés en raison de l’hyperinflation. Personne ne devrait croire qu’il sera en capacité de rembourser son prêt avec une monnaie hyperinflationniste. Il y a de nombreux risques, puisque beaucoup perdront leur emploi, et les taux d’intérêt grimperont entre 15% et 20% voire plus. Mais le plus grand risque, ce sont les prêts à taux variable. Les banques vont très certainement indexer les prêts à l’inflation. Des mesures législatives seront certainement prises pour appuyer cette mesure draconienne.

Maintenant, si nous comparons les prix de l’immobilier face au cours de l’Or, il y aura des conséquences que chacun d’entre nous sera amené à constater. Aujourd’hui, une maison moyenne aux Etats-Unis coûte environ 265.000 dollars, et vous n’obtenez pas un bien énorme pour 265.000 dollars, mais c’est la moyenne. Mesuré en Or, cela équivaut à 7 kilos soit 225 onces (Voir l’image ci-dessous – Chaque lingot vaut 1 kilo).gold-once-houseComme je l’ai expliqué plus en détail lors de mon interview sur kingworldnews la semaine dernière, mon objectif quant au cours de l’Or dans les prochaines années est d’au moins 10.000 dollars l’once par rapport à la valeur de la monnaie actuelle. Dans une monnaie hyperinflationniste, ce sera beaucoup plus élevé. En même temps, je pense que la bulle immobilière dont le gonflement a été alimenté par le crédit s’effondrera. Les prix de l’immobilier vont plonger d’au moins 75% voire probablement jusqu’à 90% (Voir l’image ci-dessous – Chaque lingotin équivaut à 100g soit 10 fois moins que chacun des lingots d’1 kilo précédent).once-gold-or-2021Un plongeon de 75% des prix de l’immobilier est très réaliste mais cette chute sera probablement beaucoup plus importante. A ce moment là, avec un cours de l’Or à 10.000 dollars l’once, une maison ne coûtera plus 7 kg ou 225 onces comme c’est le cas actuellement, mais plus que 0,2 kg d’Or soit 7 onces. Donc, par rapport au cours de l’Or, les prix de l’immobilier vont chuter de 97% et d’ici quelques années, le coût d’un bien immobilier ne vaudra plus que 3% de sa valeur actuelle. Ce que je suis en train de vous expliquer semble totalement irréaliste, mais c’est bien ce que beaucoup de pays ont vécu lors d’une dépression hyperinflationniste comme ce fut le cas pendant la République de Weimar par exemple.

Face à l’Or, votre monnaie ne cesse de se déprécier. Elle ne vaudra plus rien lorsque ça va secouer !

Egon Von Greyerz: En route vers l’apocalypse financière

Maintenant, imaginons une chute des prix de l’immobilier de 90%. Beaucoup diraient que c’est encore plus irréaliste. Mais rappelons simplement qu’une maison moyenne en 1916 valait moins de 1% de ce qu’elle coûte aujourd’hui, son prix étant passé de 2.000 dollars en 1916 à 265.000 dollars aujourd’hui. Ainsi, avec un effondrement du crédit combiné à des taux d’intérêt élevés compris entre 15% et 20%, à un chômage élevé et à une importante contraction de l’économie, une chute de 90% du secteur de l’immobilier pourrait facilement se produire (voir l’image ci-dessous – 2,6 lingotins d’une once chacun).2021-once-or-gold-immobilierPour ceux qui pensent ce scénario possible, et bien entendu ils ne sont pas nombreux, ils seraient en mesure d’acheter une maison pour 1% de sa valeur actuelle en 2021 s’ils investissaient leur capital d’aujourd’hui dans l’Or. Cela semble irréel, mais le risque est tel que l’achat d’une maison aujourd’hui est susceptible de devenir une expérience très coûteuse voire ruineuse. Alors, que devez-vous faire si vous êtes déjà propriétaire d’une maison ? Si une chute de 90% du prix de votre habitation ne vous inquiète pas, alors c’est que vous la conservez parce que c’est votre lieu de vie, votre résidence princiaple et que votre maison n’est donc pas un investissement. Mais si vous avez un crédit sur la maison que vous n’arriveriez pas à rembourser du fait de taux nettement plus élevés, surtout si vous avez perdu votre emploi, il serait préférable de la vendre maintenant et d’acheter de l’Or. Actuellement, une location est une bien meilleure option.

Nous sommes au bord d’un renversement majeur sur les marchés mondiaux

A court terme, le cours de l’Or est sous pression et pourrait encore baisser un peu. Il est même possible qu’ils essaient de la faire bchuter par le biais du marché papier (ETF Or – Or Papier) jusqu’au point bas à 1050 dollars qui avait été atteint en décembre 2015. Mais le dimanche 4 Décembre 2016, il y a les élections italiennes qui pourraient créer une panique sur les marchés mondiaux et avoir un effet spectaculaire sur le cours de l’Or. En outre, il y a autre chose de très important avec la réunion de la FED qui aura lieu les 13 et 14 décembre 2016. Le monde entier s’attend à ce que la FED augmente ses taux d’intérêt, ce qui a déjà contribué à assister à une flambée du dollar. Si la Fed venait à décevoir les marchés, alors il y aura un choc massif. Mais même si la Fed joint les paroles aux actes en faisant ce que tout le monde attend à savoir augmenter les taux, je crois que le 14 décembre sera le moment où les marchés changeront de tendance avec une baisse du dollar, une baisse des marchés actions et une hausse du cours de l’Or.

Greyerz: l’instant n’a jamais été aussi grave, le système financier mondial est au bord du gouffre

total-collapse

Ainsi, ceux qui investissent sur l’Or devraient ignorer les manipulations dont fait l’objet l’Or physique par le biais du marché de l’Or papier (ETF Or). La demande d’Or physique continue d’être toujours aussi forte en Russie et en Chine. Les réserves d’Or de la Russie et de la Chine augmentent de façon spectaculaire. Si les restrictions sur l’importation d’Or se poursuivent en Inde, elle sera contournée par de la contrebande. Toutes les restrictions vont tout simplement conduire à faire grimper le cours de l’Or à un niveau beaucoup plus élevé, que celui que l’Inde connait déjà. Quelles que soient les mouvements à court terme, l’Or va atteindre au moins 10.000 dollars l’Once par rapport à la valeur de la monnaie actuelle. Les investisseurs doivent garder à l’ esprit que l’Or est maintenant la moins chère des assurances face à un système financier complètement pourri et que c’est donc une très bonne affaire au cours actuel. »

Source: kingworldnewsVoir les précédentes interventions d’Egon Von Greyerz

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

30 commentaires

  1. oui, l immobilier baissera si les taux montent reelement
    si la croissance et l inflation monte autant que les taux l immobilier ne baissera pas. mais l or c est une vrai monnaie… si les taux montent net d inflation l or baissera…..soyez tranquille on risque rien car les taux ne vont pas monter a cause de la dette,( c est sur ) ne vont pas monter, car meme si hausse de taux, l inflation sera là pour compenser cette hausse, donc l or est parti pour une hausse de long terme, et si c est pas une hausse, l or n est pas pret a baisser….vous pouvez en etre sur, et si crise il y a ou bien si l inflation arrive c est une hausse record……oui car personne dit la realitée de la situation la dette on là et elle vat nous couter tres cher…merci Mrs les politiques…
    regardez les pays qui ont une monnaie en baisse voir en chute ,les citoyens qui ont de l or on gardé leur pouvoir d achat, quand ils vendent leur or chez eux ou a l etranger ils sont bien plus riche……cela reste a reflechir

    bonne chance a tous

    1. Je ne défends pas l’immobilier à tous crins loin de là…

      Tout le monde sait ce qu’est un marché (fonctionnant selon l’offre et la demande) et il est clair que les primo-accédants, qui conditionnent la bonne santé du marché, sont de plus en plus rares ou du moins doivent faire toujours plus de concessions pour accéder à la propriété…

      Sur Paris et région parisienne (mais pas seulement), il ne date pas d’hier que les jeunes couples primo-accédants doivent multiplier les gages de solvabilité afin de pouvoir contracter un prêt pour l’achat d’un 2 pièces de piètre qualité. Les prix ont-ils pour autant baissé ces dernières années sur Paris ? Oui très peu, à la marge… La situation reste catastrophique pour les potentiels acquéreurs avec des prix délirants.

      Il ne faut pas nous raconter que les prix vont chuter de 75% ou 90% !! Par quel miracle? Le prix objectif d’un bien immobilier à minima c’est à l’évidence l’ensemble des coûts qui ont permis sa construction et sa maintenance dans le temps… Si les promoteurs revendaient 4 fois (voire 10 fois) plus cher que ce qu’ils ont dépensé, cela se saurait non ?
      Non l’immobilier en l’état actuel coûte cher, très cher, c’est un actif de riches (c’est la triste réalité), avec des charges importantes (charges de copro, taxes foncières et autres impôts, mises en conformité selon les nouvelles normes qui ont été pondues etc.). Dire que c’est la panacée, certainement pas !

      C’est un actif tangible, face à nos monnaies de singe, qui fait partie du panier visant à protéger son patrimoine contre l’inflation (ou l’hyper inflation à venir ? Personne ne sait comment l’on va se faire plumer). Le premier refuge plébiscité (après l’assurance vie, qui désormais s’avère un choix mortel).

      Par ailleurs c’est un actif dont le prix s’apprécie selon de très nombreux paramètres dont certains non quantifiables objectivement ou complètement irrationnels. Les paramètres pertinents sont par exemple: le quartier, le bassin d’emploi, la qualité de l’environnement, les infrastructures à proximité (écoles, hôpitaux) etc.
      Et donc ce point de vue, pour que l’on appelle la province périphérique (qui est larguée faute de boulot), les prix sont en chute libre (et l’on aura compris pourquoi) mais évidemment pas à cause de ce que dit la légende dorée.

      Avoir un discours simpliste disant que les prix vont baisser de 75% paraît ridicule. Car si tel était le cas, tous les prix baisseraient de 75 %, nous serions dans un méga récession. Pensez-vous que votre électricien qui vous pose un différentiel et refait votre circuit électrique va diviser sa facture par 4? Lui qui a peine à joindre les 2 bouts en bossant comme un dingue. Par quel miracle ?

      Oui il y a un problème avec l’immobilier, c’est évident ! Pourquoi devrait-on s’endetter sur 25 voire 30 ans pour simplement disposer d’un toit ? C’est parfaitement ridicule. Mais en l ‘état actuel des choses nous en sommes là. Il faudra une rupture technologique : de nouveaux matériaux, de nouvelles méthodes de construction, et très certainement de nouvelles façons de concevoir son habitation pour réduire cet impact il est vrai délirant sur nos vies.

      1. Votre raisonnement ne tient pas la route. L’immobilier à été multiplier par 4 depuis une vingtaine d’années et ce grâce au taux zéro ou presque. Montez les taux et l’immobilier baissera: c’est mécanique.

        Votre électricien baissera ses coûts par quatre? Peut-être pas, ses charges ont augmenté mais dans une moindre mesure.

        Le problème avec l’immigration de masse, c’est que la conséquence est une diminution de la natalité des autochtones, diminution de la qualité de vie, baisse de la productivité, augmentation de l’immigration, et ainsi de suite. Ce qui finalement fait que même si l’immigration augmente, les immigrants ne restent pas, ils retournent chez eux ou vont vers des cieux plus hospitalier. Tels que les mexicains sont maintenant plus nombreux à retourner au Mexique qu’à s’installer au États-Unis. Ou encore comme les immigrants arrivent en France puis tentent de rejoindre l’Angleterre. Les pays importateurs d’immigrants se tournent donc vers des immigrants de moindres de qualité comme les islamistes ou fomentent des guerres pour mettre la main sur des syriens, ukrainiens par exemple.

        La financiarisation a provoqué la destruction du tissu industriel, mais les boutiques à Un Dollar ont permis de ralentir la chute de notre niveau de vie. (Ensuite les taux zéro, qui ont fait exploser l’immobilier) Mais à moins de trouver une autre astuce, les cartouches ont toutes été tirées, on vit sur les vapeurs de QE, qui a comme propriété magique de faire croire aux retraités aux autres sur le pas de la retraite que tout va bien, mais qui en fait n’enrichit que le 1%.

        Tous ceux qui avait le moyen de s’acheter de l’immobilier hors de prix financés à zéro % l’ont fait, les vieux meurent ou partent en condo dont l’offre est de plus surabondante. Les immigrants n’ont pas les garantie nécessaire et vivent d’ailleurs en ghetto dans les HLM… Reste les chinois qui s’achètent de l’immobilier parce qu’ils pensent eux aussi que les condos c’est l’Eldorado espérant ainsi mettre à l’abri leur patrimoine de la dictature (à tord, se souvenir du riche homme d’affaires chinois découpé en une centaine de morceaux à Vancouver).

        L’histoire a montré en France que l’immobilier chute en pouvoir d’achat constant, que le tunnel de Friggit ramène toujours l’évaluation de l’immobilier à 1 x les revenus nets. Que pendant les crises, le prix des loyers est fixé par l’état à la faveur des locataires au détriment des propriétaires, (ce qui est normal si on ne veut pas la guerre civile). La crise de 2008 des surprimes a d’ailleurs prouvé que l’immobilier ça peut baisser. Ou encore la crise espagnol…

        Alors postuler que l’immobilier est un investissement alors que le tissu social, économique, démographique et politique, sont à la baisse, relève de la pensée magique.

  2. Concernant l’immobilier, et sans entrer dans les théories plus ou moins claires de « La Légende », un peu de recul suffit pour se faire un avis.

    Les prix, comme dans tous marchés, sont régis par l’offre et la demande.

    La baisse des taux a ouvert l’assiette des potentiels clients en permettant à des gens qui n’avaient pas la possibilité auparavant d’acheter un bien.

    Les prix se maintiennent.

    Sauf que, les petits revenus qui s’endettent sur 25 ans avec un taux d’endettement de 33% sont aussi les plus sujets aux variations économiques.

    Exemple de base, les prix de produits de consommation, les impots, les énergies augmentent et bim bam boum ca devient compliqué de payer.

    Donc on se décide à vendre son bien parce qu’on ne peut plus l’assumer.

    Dans le même temps, bien d’autres sont dans le même cas, l’offre devient abondante.

    Entre temps l’économie s’est dégradée, on détruit des emplois et les prix baissent de l’immobilier baissent parce que la demande n’est plus là.

    Rien de fabuleux la dedans…

    Les banques ont coutume de dire qu’on ne prête qu’aux riches, la raison est pourtant simple,le riche paiera toujours…

    Maintenant à savoir si l’or nous protège… du bon sens, des stocks et un peu de préparation semblent plus à propos…

  3. Non, car si l’immobilier chute votre salaire aussi, pas la peine d’espérer acheter à bon prix si cela arrive.
    Moi je ne jure de rien, le prix de l’immobilier peut très certainement chuter car il est lié à la croissance et la croissance est assez molle, si elle entrait en territoire négatif la panique se généralisera à tous les secteurs de l’économie.

  4. Ca fait quinze ans que les économistes disent que la France va à « la crise argentine », mais je n’ai jamais lu un français expliquer la crise argentine ni décrire ses conséquences quinze ans après. Moi, j’y ai vécu. Vous n’imaginez pas…
    …toujours cette arrogance. Ca vous calmera…

  5. Soyons clair, si ce type a investi massivement dans l’or, objectivement, il est aujourd’hui ruiné.

    Ses arguments sont donc largement « orientés ». Et reconnaitre son erreur (au moins de timing) le rendrait plus crédible.

  6. cet article ne tient pas la route. En 1er lieu, l’immobilier, c’est comme l’or, c’est un bien tangible! Si le phénomène d’hyperinflation se met en place, le prix de l’immobilier, comme celui de l’or, va s’envoler et non pas s’effondrer! Les remarques concernant l’envolée des taux ne concernera pas la France car 90% des prêts s’y font à taux fixe; ce sera au contraire très bon pour les emprunteurs et très mauvais pour les banques qui seront remboursées en monnaie de singe… (Les problèmes de locataire, de solvabilité etc… est un autre problème) Les cours de l’immobilier, comme ceux de l’or s’envoleront (en apparence) parce que la valeur intrinsèque des biens, elle, ne bougera pas. Il est possible que dans des zones à forte spéculation ou bien les biens correspondant à des résidences secondaires il y ait effectivement une baisse.
    Si un krach a lieu, beaucoup d’investisseurs se trouvant sur des positions spéculatives seront contraints de vendre tout et n’importe quoi (l’or compris) pour se sauver la peau. Une fois les faillites et les suicides passés, ceux qui auront encore du capital seront les détenteurs de bien tangibles (tout ce qui est obligations, actions, assurances vie, eux perdront à peu près tout, mais pas les détenteurs de biens tangibles!)
    En résumé, les cours de l’or suivront globalement ceux de l’immobilier, à la hausse ou à la baisse. L’argent spéculatif disparaîtra, pas les biens réels…

    1. Non c’est faux, les prix de l’immobilier ne suivront pas les prix de l’or car les prix de l’immobilier sont basé sur les taux de credit (ce qui n’est pas le cas de l’or) , si les taux OAT continuent de montent brutalement, la capacité d’emprunt dans l’immobilier va se reduire drastiquement, entrainant mecaniquement la chute des prix de l’immobilier. Le seul cas ou les prix de l’immobilier remonteraient serait une hyperfinflation ou l’argent dette crée par les banques centrales se verrait transferer dans l’economie réelle.

  7. SAUF biens de qualité
    dans un environnement économique
    et écologique prisé,
    c’est bien possible.

    Je pense plutôt 50%.

    cepii /PDF_PUB/em/2014/em2014-04.pdf

  8. Acheter de l’immobilier dans un but locatif est une grosse connerie de toute manière.
    Non seulement ça risque de bien baisser car contrairement à ce qu’on dit il y’a de moins en moins d’offre solvable en tout cas donc le marché à un moment va s’adapter au pouvoir d’achat des acheteurs et encore plus si les taux remontent un tout petit peu.
    De plus en France pour sortir un locataire qui paie pas, bonjour le parcours du combattant et les mauvais payeurs risquent d’être encore plus nombreux à mesure que l’économie se dégrade.
    L’immobilier ça bouge pas ça se cache pas donc l’Etat risque de se servir ici encore plus à mesure que ses comptes se dégradent.
    L’Etat n’a pas peur de la classe moyenne qui ne va pas se révolter mais plutôt des plus pauvres qui n’ont rien à perdre donc il va les protéger avec des histoires de blocage des loyers etc et même en ce en cas d’hyperinflation…
    Etc…etc… Bref faites ce que vous voulez moi j’ai vite fait le mien.

  9. Si l’on suit cette légende dans son raisonnement, les prix de l’immobilier baisseraient donc de 75% voire 90%. Donc admettons je fais construire, je vais donc payer mon maçon, mon charpentier, mon électricien 4 fois moins cher voir 10 fois moins cher qu’auparavant. A coup sûr, ils vont trépigner de joie mes artisans !! Eux qui sont contraints de faire un peu de black pour boucler les fins de mois, tellement ils sont bombardés de taxes… Mais peu importe, dans la foulée je décide donc de mettre en location. Disons que auparavant je faisais entre 3% et 6% de rendement net sur mon investissement, mon rendement va donc être de plus de 30% par an. A ce rythme l’économie va surchauffer grave ! et dire que certains auront acheté des lingots d’or…

  10. On parle de fait alors allons y mais il faut être réaliste aussi.
    L’immobilier n’a fait que monter depuis des années et monte encore. Le marché est baser sur l’offre Et La demande est plus importante que l’offre. La devise à Pérdu sa valeur en 1 siècle, certainement mais on a qu’une vie et on meur qu’une fois. si vos prédiction se font sur 30/40 ans, alors aucun intérêts!

  11. Cool, je vais pouvoir me payer une baraque mais bon, dans tous les cas, j’ai déjà ma petite idée.
    Laissons les vieux paradigme à ceux qui ont envie de bouffer la poussiére.

    Si on y réfléchit, ça bouge, ça tangue, ça évolue… Et nous on est ici pépère et on a la carte pour aller à destination et on nous donne même la météo.

    Il est où le problème? Elle est pas belle la vie?

    Les gens ont décidé plutôt de regarder Drucker… Et bien, chacun sa merde.

    Bon réussite à vous tous dans ce déluge d’opportunité qui s’annonce.

      1. Je n’ai pas dit que ses articles était de qualité mais que j’étais fasciné par sa constance et ses variation: c’est le Mozart de la finance: variations sur le thème de l’or

  12. EVG et les prédictions …

    Je vais calculer comme lui :

    1- Au vu de l’alignement des planètes
    2- Au vu de l’augmentation de la température planétaire
    3- Au vu des emmerdeurs que sont Anonymous
    4- Au vu de la gestion de la dette Américaine sous Trump

    Je prédit qu’une sauterelle mutante colonisera la planète et que pour s’en prémunir il faudra se mettre une once d’or dans le baba tout en portant une croix dorée en argent massif autour du cou

    1. Au vu de quoi ?

      Les devises ont déjà perdu près de 97% de leur valeur depuis 1 siècle. Ce n’est pas une prédiction, c’est un fait.

      Même si l’or a légèrement baissé ces derniers jours, l’euro a perdu près de 12 % de sa valeur face à l’or depuis le 1er janvier 2016.

      Ce n’est pas non plus une prédiction, c’est un fait.

      Vos 4 points ne veulent rien dire… Que d’énergie dépensée pour ne rien démontrer.

      Bonne soirée.

      1. Je savais que ma réponse d’hier soir serait censuré !

         » Que d’énergie dépensée pour ne rien démontrer.  »

        De la part de quelqu’un qui censure dès que quelque chose ne lui plait pas ou le met en contradiction avec ses propos, je dirais que vous êtes sarcastique …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page