Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Fukushima: le Japon confirme l’envolée des coûts à plus de 170 milliards d’euros
 

Le gouvernement japonais a confirmé vendredi s’attendre à un quasi doublement de la facture, à 21.500 milliards de yens (177 milliards d’euros), pour démanteler les installations, dédommager les riverains et décontaminer l’environnement après l’accident nucléaire de Fukushima de mars 2011.

Ce chiffre, drastiquement revu à la hausse par rapport à la précédente estimation en date de fin 2013, avait déjà filtré la semaine dernière dans la presse.

Selon un document du ministère de l’Industrie (Meti), le démantèlement des réacteurs lui-même et les travaux sur le site devraient coûter 8.000 milliards de yens, soit quatre fois plus que ce qui avait été envisagé précédemment. Il faudra au moins trois à quatre décennies pour récupérer le combustible fondu dans trois unités et nettoyer les lieux.

La somme consacrée aux indemnisations des victimes a également été réévaluée, à 7.900 milliards de yens, tout comme celle relative aux opérations de décontamination des environs du site, désormais estimée à 4.000 milliards de yens.

Ces nouvelles prévisions ont été élaborées par un comité d’experts mandatés par le gouvernement pour étudier la répartition des coûts entre le gouvernement, la compagnie exploitante de la centrale accidentée, Tokyo Electric Power (Tepco), et les autres parties prenantes.

L’Etat avance pour l’heure cet argent à Tepco par le biais d’un fonds spécialement créé auquel contribuent aussi les autres fournisseurs d’électricité. La compagnie est censée rembourser ultérieurement les sommes prêtées, mais l’échéance n’est pas définie et le gouvernement pourrait même accroître son soutien financier au groupe pour l’aider à supporter ces coûts exorbitants.

Olivier Delamarche: « Avec une dette de 240% de son PIB, le Japon est mort ! »

Olivier Delamarche: Le Japon est un pays mourant avec une dette abyssale et des déficits abyssaux !

Source: romandie

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Alan Vieitez
3 années plus tôt

En fait ce sont les victimes qui prêtent à TEPCO pour pouvoir être indemnisés.

poujade51
poujade51
3 années plus tôt

J’ai lu dernièrement un article qui disait que les scientifiques russes avaient trouvé de quoi rendre non, radioactif les milliers de m3 d’eau contaminée à fukushima par un traitement qui permet de modifier les répartition des électrons autour du noyau rendant inoffensif la radioactivité! Pourquoi le japon ne saisit pas la balle au vol pour parvenir à un accord avec les russes pour la mise en place rapidement et à un niveau industriel du traitement ?

Robert Rollandin
3 années plus tôt

Tout va à l’envers…

mirial
mirial
3 années plus tôt

Si les russes ont trouvé comment rendre inoffensif la radioactivité , pourquoi ne l’appliquent-ils pas à Tchernobyl ?

4
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x