Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Simone Wapler: Le « grand complot » contre notre argent dont BFM Business parlait ce matin
 

C’est désormais affiché : pour prolonger la manipulation des taux d’intérêt à la baisse, il faut supprimer le cash. La survie du système monétaire et financier est à ce prix et exige la suppression de la rémunération de l’épargne.

Cher Lecteur, mon dévouement pour vous est tel que, tous les matins, j’inflige à ma famille de se réveiller avec BFM de 6h15 à 7h30.

Comme tous les matins, à 7h20, l’animateur Christophe Soumier faisait débattre Nicolas Doze et Jean-Marc Daniel d’un sujet d’actualité.

Aujourd’hui, le plat du jour était les frais bancaire, en sérieuse augmentation. C’est un sujet que nous évoquons régulièrement. Pas de scoop là-dedans.

Au passage, rectification de ce que dit à un moment Nicolas Doze : une augmentation de zéro à quelque chose cela ne fait pas 100% mais l’infini car quelque chose divisé par zéro donne l’infini (x/0 -> ∞). Certains frais bancaires ont donc eu une augmentation infinie !

Deux minutes plus tard, le débat (en réalité plutôt deux monologues animés par le présentateur) prenait un tour très intéressant.

Vous trouverez l’enregistrement audiovisuel de cet échange ici.

Après avoir évoqué le métier de la banque et les difficultés que posent les taux bas, Nicolas Doze, qui parle en se mettant dans la peau d’un dirigeant de banque, indique (à 2 minutes et 9 secondes de cet enregistrement) :

« Ce que je ne trouve plus dans mon métier, je le prends dans les poches de mes clients […]

Et mon rêve, mon rêve serait de facturer les dépôts. Vous déposez 100 et je vous crédite de 98,50. Génial ! Le problème c’est qu’alors à ce moment-là les gens ne vont plus aller à la banque mettre leur argent.

Donc si on veut facturer les dépôts, avant, il faut discrètement supprimer l’argent liquide. Et ça va être compliqué. »

Là vous entendez quelques ricanements condescendants…

« Mais c’est ça le fil de l’histoire ! », proteste Nicolas Doze

A cet instant, Soumier se met à réfléchir tout haut…

« Pour ne pas aller à la banque, on met l’argent sous le matelas. Pour qu’il n’y ait plus d’argent sous le matelas, il ne faut plus qu’il n’y ait d’argent… »

Ce que je vous raconte depuis des années pénètre maintenant dans les studios d’une radio de grande écoute.

La suppression du cash est organisée, voulue et n’a rien à voir avec la traque de méchants terroristes ou de vilains trafiquants qui ne veulent payer aucun impôts.

Simone Wapler: Vers la taxation des dépôts et la suppression du cash

La société sans argent liquide, c’est maintenant !

Elle est indispensable pour tenter de sauver le « système », ce système selon lequel les banques créent de l’argent qui ne leur coûte rien (ce qu’explique Jean-Marc Daniel dans la suite). Cet argent finance la Parasitocratie (politiciens soutenant l’accumulation de déficits mais ne levant pas par lâcheté les impôts correspondants, grosses entreprises parapubliques, multinationales ayant une bonne note de crédit, industries subventionnées par nos impôts…). Ce système qui punit notre épargne et alourdit nos impôts.

Pour tenter de vous opposer à ce complot à ciel ouvert, c’est simple, signez la pétition.

Cette ponction des dépôts et ce vol légalisé deviendront indispensables au fur et à mesure que les taux bas s’éternisent.

Demain la Banque centrale européenne va communiquer sur sa politique monétaire.

La diminution des rachats obligataires au rythme de 80 milliards d’euros par mois ferait monter les taux d’intérêt à long terme des dettes émises par les pays de la Zone euro. Les finances publiques de ces pays ne peuvent les supporter.

Prolonger le système implique de continuer à forcer les taux à la baisse…
ce qui asphyxie les banques…
ce qui rend indispensable l’instauration de taux négatifs sur les dépôts…
ce qui nécessite la disparition du cash

Que va faire la Banque centrale européenne ?

« Higher political uncertainty may lead to more domestically focused, growth-hindering policy agendas[…] This, in turn, could delay much needed fiscal and structural reforms and could in a worst-case scenario reignite pressures on more vulnerable sovereigns […] concerns about debt sustainability might re-emerge despite relatively benign financial market conditions »

En substance : les doutes sur la soutenabilité de la dette vont recommencer à émerger.

Pour rendre une dette « soutenable » selon nos chères autorités monétaires, il faut tout simplement que les intérêts de cette dette soient nuls …

A ce moment pas de problème, la dette peut tendre vers l’infini car 0% d’intérêt sur l’infini… Ha tiens, non, en mathématiques 0 x ∞ est une forme indéterminée. On ne sait pas ce que ça donne. Et dans notre cas, je dirai que ça donne une crise financière et monétaire comme on n’en a jamais vue.

Source: la-chronique-agora


simone-wapler

Simone Wapler est directrice éditoriale des publications Agora, spécialisées dans les analyses et conseils financiers. Ingénieur de formation, elle a quitté les laboratoires pour les marchés financiers et vécu l’éclatement de la bulle internet. Grâce à son expertise, elle sert aujourd’hui, non pas la cause des multinationales ou des banquiers, mais celle des particuliers.

Elle a publié « Pourquoi la France va faire faillite » (2012), « Comment l’État va faire main basse sur votre argent » (2013), « Pouvez-vous faire confiance à votre banque ? » (2014) et « La fabrique de pauvres » (2015) aux Éditions Ixelles.


               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
20 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Wallon Fier Retraité Doré Méritant
Wallon Fier Retraité Doré Méritant
3 années plus tôt

Et une litanie de gémissements pour finir la semaine.

J’ai toujours payé les conseils avisés de mon banquier.
Tout travail mérite salaire,
non?

Ah oui,
en socialie,
tout devrait être gratuit.

Toujours ces droits,
sans AUCUN devoir.

Olam
Olam
3 années plus tôt

Il va falloir revoir les maths. Vous confondez 0 et une valeur qui tend vers 0.

La division par 0 est impossible c’est la base et 0 * infini = 0

Par contre diviser ou multiplier par un nombre qui tend vers 0 c’est une autre paire de manches…

Wallon Fier Retraité Doré Méritant
Wallon Fier Retraité Doré Méritant
3 années plus tôt

mouli, Une faute d’orthographe, oui, même une seule. C’est la première des règles, dite, redite et rabâchée chaque année à des milliers de candidats, et pourtant il faut le redire, et le répéter inlassablement : même la plus petite faute de frappe, un seul mot manquant ou la mauvaise forme d’un mot, (son/sont, est/ait, etc…), peuvent réduire à néant vos chances de progresser dans votre recherche d’emploi. D’un autre côté, un CV clair et sans faute, vous ouvrira des portes. Utilisez les logiciels de correction orthographique, mais pas seulement. Demandez ensuite à un ami, un enseignant ou un collègue qui… Read more »

theuric
theuric
3 années plus tôt

Qu’il faille travailler ses textes, cela va de soit, cet ouvrier philosophe que je rencontrai naguère, bien jeunot, ne cessa de me le seriner. Il est vrai que de mon C.A.P. de jardinier et de mon certificat d’étude primaire, le travail harassant que fut pour moi de conduire un autobus pendant 25 longues années qui me lessiva la tête, il m’en fallut des efforts pour reconquérir une langue française si belle et complexe. Il faut dire aussi que ma légère dyslexie, qui me poursuivit, scolaire, ne fut pas non plus simple à apprivoisé. Et alors, aujourd’hui, je me gausse. Figurez-vous… Read more »

Wallon Fier Retraité Doré Méritant
Wallon Fier Retraité Doré Méritant
3 années plus tôt
Reply to  theuric

Theuric,
voici qq qui a bien gravi les échelons,
chapeau!
Les fautes d’orthographe me choquent quand elles s’accompagnent
d’un fond insipide
et de vulgarité.
Espérons que vous donnerez des ailes à certains du forum…

J’ai lu votre texte avec intérêt,
respect.

Wallon Fier Retraité Doré Méritant
Wallon Fier Retraité Doré Méritant
3 années plus tôt

Vous avez l’art de toujours choisir les meilleurs représentants…

Zeitgeist
Zeitgeist
3 années plus tôt

@ La Wallette ! Tu dis n’importe quoi depuis si longtemps au sujet des fôtes d’ortho… Quand un CV arrive sur la table avec 1 ou 2 f autres, ce n’est rien du tout !!! Mais rien du tout !! Tu n’y connais rien !! C’est dingue !!! Il faut savoir qu’il y a 3 catégories, ceux qui s’en foutent et qui font pleins de fautes dans leurs lettres, ceux qui font zéro fautes, mais rien, pas une, et ben sur ceux-là, y en a pleins qui réellement font pleins de fautes dans le quotidiens, car ils ont tout simplement… Read more »

Zeitgeist
Zeitgeist
3 années plus tôt
Reply to  Zeitgeist

Ben moi aussi je ne vois pas clair, le 9-2 devait être 7 dans l’exemple au dessus… dsl la wallette… c’est pour que tu comprennes l’exercice 😉

Thémistoclès
Thémistoclès
3 années plus tôt

Simone conclut : « Et dans notre cas, je dirai que ça donne une crise financière et monétaire comme on n’en a jamais vue. »
Et elle aurait pu ajouter : « et comme on n’en verra plus jamais ».

gallouj
gallouj
3 années plus tôt

Et le Wallain ça ne va nein ? Serait-il possible de la fermer une fois, ou deux si tu preferres .

De la part d’un Wallon qui te trouve plus que stupide.

ps: Tu peux éventuellement t’inserrer mes fautes d’ortographe dans le DADA, si t’arrives à les matérialiser.

gallouj
gallouj
3 années plus tôt

Et le Wallain ça ne va nein , Serais-il possible que tu la ferme .

De la part d’un Wallon qui te trouve plus que stupide.

Wallon Fier Retraité Doré Méritant
Wallon Fier Retraité Doré Méritant
3 années plus tôt
Reply to  gallouj

Un wallon du borinage, taux de chômage de 30%, combien de chômeurs de père en fils? Une sous-région qui fait les affaires de Bart. Jacques Séguéla est revenu sur sa célèbre phrase « Si à cinquante ans on n’a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie ! ». »La vie est un rêve, qu’il faut rêver de tout. La Rolex est un symbole comme un autre et j’aurais pu dire une Ferrari, un objet culte dont on a envie. » « Il n’y a pas de raison de dire aux gens ‘Vous êtes condamnés à ne jamais… Read more »

Mikkaela Quinn
3 années plus tôt

on peut en effet penser que c’est en marche…

theuric
theuric
3 années plus tôt

Voyez-vous, ce qui est intéressant c’est ce qui se passe au niveau industriel. Tout le monde a oublié cette petite chose que peut être la fabrication de biens et leur vente, or, c’est ça qui conditionne tout le reste. Les oligarques tentent de survivre en supprimant l’argent liquide, qu’ils le fassent, cela ne changera rien à l’affaire, les banques couleront quand même. Cela ne fera juste que retarder un petit peu l’échéance, c’est tout. En revanche, il y a de fortes chances qu’eux et leurs sbires, si ils agissaient ainsi, se retrouvassent dans quelques cul-de-basse-fosse lorsque le système explosera. De… Read more »

Maesfranckx Philippe
Maesfranckx Philippe
3 années plus tôt

Une augmentation infinie de 2€/ mois, prendra tout de même une infinité de temps avant de valoir une infinité d’argent !?

beverly
beverly
3 années plus tôt

Là ça va peut être en reveiller plus d’un parce que ceux qui n’y croyaient pas vont bien commencer à voir que ça empire où alors vraiment je ne sais pas ce qu’ils leurs faut pour comprendre que nous sommes en faillite.