Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Un télégramme confirme que le marché des contrats à terme sur l’or a été créé pour bloquer les prix
 

Le marché américain des contrats à terme (futures) a été créé en décembre 1974 suite à une collusion entre le gouvernement américain et les négociants en or de Londres afin de créer de la volatilité dans les prix de l’or et, ainsi, décourager la détention d’or par les citoyens américains, selon un télégramme du département d’État écrit à cette époque et obtenu par Wikileaks.

Le télégramme a été envoyé au département d’État par l’ambassade américaine de Londres, signé par un dénommé Spiers, apparemment Ronald I. Spiers, qui était alors directeur adjoint de l’ambassade.

Le télégramme fait état de plusieurs consultations approfondies entre l’ambassade et les négociants en or de Londres au sujet de la re-légalisation imminente de la détention d’or aux États-Unis et de possibles achats substantiels d’or par les pays arabes exportateurs de pétrole.

Le télégramme dit : “L’impact majeur qu’aurait la détention privée d’or aux États-Unis, selon les prévisions des négociants, sera la formation d’un important marché de contrats à terme sur l’or. Chaque négociant a la conviction que le marché des futures sera d’une taille significative et que le négoce d’or physique sera minuscule en comparaison. Ils s’attendent aussi à ce qu’un volume élevé de transactions de contrats à terme crée un marché hautement volatile, ce qui diminuerait la demande initiale d’or physique et, fort probablement, découragerait l’accumulation à long terme par les citoyens américains.”

Ce qui rend ce télégramme intéressant n’est pas seulement la confirmation des assertions du GATA et d’autres du camp de la suppression des prix de l’or, à savoir que les marchés à terme fonctionnent comme des mécanismes de suppression de prix et de support aux devises gouvernementales, une affirmation faite de manière détaillée en 2001 par l’économiste britannique Peter Warburton, mais aussi parce qu’il démontre les relations étroites entre le gouvernement américain et des négociants en or de Londres, dont certains sont cités nommément, comme Samuel Montagu & Co., Sharps Pixley & Co., Mocatta & Goldsmid, et Consolidated Gold Fields.

Bill Murphy (GATA) expose la « manipulation de l’Or » et de l’argent sur CNBC…

Philippe Béchade parle du marché de l’or et des manipulations dont il fait l’objet

Le télégramme est en ligne sur le site Wikileaks : https://wikileaks.org/plusd/cables/1974LONDON16154_b.html

Source: goldbroker – GoldBroker.fr tous droits réservés

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Thémistoclès
Thémistoclès
3 années plus tôt

Mais l’avantage N°1, et de loin, de l’or papier c’est sa volatilité. Voilà du “papier” qui ne coute rien à fabriquer et sur lequel on peut spéculer à la folie. Exemple : la banque B achète à terme (sans rien payer) des tombereaux d’or papier, puis provoque un drame, une pénurie, une guerre (ou encore plus simplement on les évoque par des articles dans des journaux et autres médias), alors les crétins se précipitent sur l’or-papier (qu’ils paient cher, même à terme) tout en n’ayant aucune garantie en or métal. Alors la banque B revend ses papiers avec une plus-value… Read more »

poujade51
poujade51
3 années plus tôt
Reply to  Thémistoclès

merci Thémistoclès pour ce petit cours d’Histoire ma foi très instructif!
bonne soirée!

Gaspard Takkhüs
Gaspard Takkhüs
3 années plus tôt

Tout baigne ! 😀

3
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x