Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Simone Wapler: Un pas important vers la faillite de la France vient d’être franchi
 

Ca y est, c’est dans The Wall Street Journal de ce matin : la dette de la France a rejoint celles des pays périphériques de l’Europe.

Internet ne présente plus vraiment de hiérarchisation de l’information, mais la presse papier, toujours. Figurer en une est un signe d’importance pour une nouvelle ; le bas de page à droite est le deuxième emplacement le plus important après la photo sous la une.

Peut-être que cela ne vous paraît pas très important.

Après tout, les grands medias ne parlent que de revenu universel ou des revenus de certains des candidats, des gadgets électoraux en discussion, des taxes sur les robots, des lunettes des enfants. La France est un beau pays où les gens ont un budget vacances mais pas de budget santé puisque c’est l’Etat qui paye… C’est un beau pays généreux où l’on vit très bien avec l’argent des autres qui coule à flots.

La France est en faillite selon le sénateur Vincent Delahaye

Budget des communes: une députée LR crie à « la plus grande faillite de France »

Pour bien mesurer ce que signifie « dette périphérique », quelques chiffres.

  • La France est endettée à hauteur de 2 000 Mds€ soit, en gros, la taille de son économie.
  • Chaque année la dette grossit du déficit – 3,3% de l’économie en 2016 soit, en gros, 66 Mds€
  • Ce déficit représente 23% des recettes fiscales de la France qui sont de 288 Mds€
  • La charge de la dette – le paiement des intérêts – représente 41,8 Mds€
  • La France a besoin d’emprunter 185 Mds€ en 2017 (la dette n’est jamais remboursée puisqu’elle grossit. Elle est simplement roulée : nous empruntons pour rembourser un emprunt arrivé à échéance)
  • Le taux moyen d’emprunt de la France est de 2%
  • Les perspectives de croissance sont faibles voire nulles.
  • La dette de la France est détenue à 60% par des investisseurs étrangers qui lisent The Wall Street Journal.

La présentation des chiffres rapportés à la taille de l’économie, c’est-à-dire le PIB, est en réalité une dangereuse tromperie. Car l’Etat ne possède pas la totalité de l’économie. Les rentrées de l’Etat sont nos impôts. Certes, certains politiciens rêvent d’une France-URSS mais, jusqu’à présent, l’Etat ne contrôle que 57% de l’économie de la France et pas (encore) 100%.

L’Etat français ne dispose pas du PIB de la France. Il dispose seulement de nos impôts.

Tous ces milliards vous donnent un peu le tournis. Alors essayons de rapporter cela à une taille humaine.

  • Vos revenus réels sont de 28 800 €
  • Vous êtes endetté à hauteur de 200 000 €
  • Tous les ans, vous dépensez 6 600 € de plus que vos 28 800 €; vous empruntez cet argent
  • Vous avez besoin cette année d’emprunter 18 500 € pour rembourser aussi des vieux crédits à la consommation qui arrivent à échéance
  • Votre taux d’emprunt moyen est de 2%
  • Vous n’avez aucune véritable perspective de croissance de vos revenus, votre chiffre d’affaires de 200 000 € est stagnant
  • 60% de votre dette est entre les mains de grands banquiers qui commencent à trouver que votre gestion est un peu légère et qui se proposent de monter vos taux d’intérêt pour compenser leur risque…

Pour que tout soit clair, voici un récapitulatif :

La France M. X candidat à la commission de surendettement
PIB 2 000 Mds€ Chiffre d’affaires 200 000 €
Impôts (recettes fiscales) 288 Mds€ Revenus nets 28 800 €
Dette publique 2 000 Mds€ Emprunts déjà contractés 200 000 €
Déficit de l’année 66 Mds€ Crédits à la consommation pour l’année 6 600 €
Charge de la dette 42 Mds€ Intérêts sur les vieux emprunts 4 200 €
Besoin d’emprunts en 2017 185 Mds€ Besoin d’emprunts en 2017 18 500 €
Taux d’emprunt moyen 2% Taux d’emprunt moyen 2%

Que pensez-vous qu’il va se produire si le taux d’emprunt monte ?

Baverez: « Une forte remontée des taux est exclue sinon tout le monde explosera financièrement ! »

Myret Zaki: on ne peut pas relever les taux d’intérêt sans provoquer un krach d’une ampleur supérieure à 2007-2008

Pour mémoire, les pays dits périphériques de l’Europe sont le Portugal, l’Espagne, l’Italie, la Grèce…

La référence sur les marchés obligataires est le taux de la dette souveraine à 10 ans.

Pays Taux d’emprunt
à 10 ans en%
France 1,045
Espagne 1,631
Italie 2,178
Portugal 4,00
Grèce 7,63

Source Les Echos au 21 février 2017

En admettant que la « Finance sans Visage » ne nous demande que le même tarif que l’Espagne (et surtout pas celui de l’Italie), cela signifie que les intérêts de notre dette et notre déficit vont coûter 60% plus cher.

La campagne électorale en cours n’aborde pas le sujet essentiel : la dérive des finances publiques n’est plus possible. Mais comme nous avons tardé à nous réformer, la faillite semble désormais inévitable.

Comme disait Margaret Thatcher, il y a toujours un moment où l’on vient à bout de l’argent des autres…

Lorsque nous serons parvenus à bout de l’argent des autres, pour maintenir son train de vie fastueux, il faudra que notre Etat lève les impôts correspondants, soit 23% de plus qu’actuellement dans un premier temps, simplement pour l’urgence du déficit. Par la suite, le poids de la dette s’alourdissant, le poids des impôts suivra.

L’Allemagne a compris et se prépare déjà à une crise de la dette souveraine en euro.

Evidemment, les souverainistes vous répondront qu’il suffit d’abandonner l’euro pour que la France puisse créer sa propre monnaie et ainsi tout s’arrangerait. Ce ne sont que contes à dormir debout. Autant émigrer immédiatement au Venezuela. L’impôt sera alors l’inflation.

Les comptes sont implacables.

Préparez-vous à la faillite de la France si ce n’est déjà fait. Soldez les résidus de votre assurance-vie en euro. Basculez en unités de compte ou utilisez l’argent pour payer des droits de mutation et transmettre à vos descendants si vous le pouvez et le désirez (car je sens que l’impôt sur la mort- les droits de successions – va augmenter violemment comme tous les autres impôts).

Et puis, s’il vous reste un peu de temps, envoyez ce tableau à nos brillants candidats à la présidence.

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici et c’est gratuit

Source: la-chronique-agora


simone-waplerSimone Wapler est directrice éditoriale des publications Agora, spécialisées dans les analyses et conseils financiers. Ingénieur de formation, elle a quitté les laboratoires pour les marchés financiers et vécu l’éclatement de la bulle internet. Grâce à son expertise, elle sert aujourd’hui, non pas la cause des multinationales ou des banquiers, mais celle des particuliers.

Elle a publié « Pourquoi la France va faire faillite » (2012), « Comment l’État va faire main basse sur votre argent » (2013), « Pouvez-vous faire confiance à votre banque ? » (2014) et « La fabrique de pauvres » (2015) aux Éditions Ixelles.


               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

L’Or des Fous (Broché)


Prix: EUR 24,00
Neuf à partir de: EUR 24,00 En stock
D’occasion à partir de: EUR 16,78 En stock

Guide de l’Investissement en Or et autres métaux précieux (Broché)


Prix: Price Not Listed
Neuf à partir de: 0 Épuisé
D’occasion à partir de: EUR 13,30 En stock

L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter (Broché)


Prix: EUR 22,00
Neuf à partir de: EUR 22,00 En stock
D’occasion à partir de: EUR 29,99 En stock

Guide d’investissement sur le marché de l’Or (Broché)


Prix: EUR 26,35
Neuf à partir de: EUR 26,35 En stock
D’occasion à partir de: EUR 12,96 En stock

2008-2015 : pourquoi l’or va battre la performance des actions et des obligations et comment vous pouvez en profiter (Broché)


Prix: Price Not Listed
Neuf à partir de: 0 Épuisé
D’occasion à partir de: EUR 85,71 En stock

Poster un Commentaire

Me notifier des
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Jacques.F
Invité

Depuis Mitterrand, on ne fait rien du point de vue financier, on creuse allègrement et notre pays compte de plus en plus de gens qui ne travaillent pas, il n’est pas nécessaire de faire d’études particulières, pour comprendre, ce qui va se passer. Merci a nos hommes politiques, surtout de gauche, de laisser la France dans cet état.

annesophie
Invité
annesophie

La solution est onelife que d’ailleurs les banque n’aurons pas le choix et en plus de sa il commence déjà avec lacrypto-monnaies du futur…. nous somme n°1 de la crypto-monnaies… la communauté onelife comprend maintenant 12 millions de membres dont 3 millions d’actifs. si ça n’est pas la solution alors qu’elle est votre solutions ? en plus de sa onelife vous fait gagner de l’argent grâce a la pièces qui prend de la valeur…. si vous voulez en s’avoir plus vous pouvez me contactez sur FB: Anne Sophie Patrice ou sur ce numéro 0617709495.

Un homme averti en vaut deux, un homme préparé en vaut quatre !
Invité
Un homme averti en vaut deux, un homme préparé en vaut quatre !
Intéressant mais il faut se souvenir que : L’épargne française (nous sommes un des peuples qui a le plus de bas de laine) est approximativement de …. 2000 Md€ Que les taux montent aussi du fait que les « investisseurs » ont des inquiétudes quant aux résultats des zélections à venir. Que la dette US est abyssale par rapport à la notre, sans parler de celle de la Chine et du Japon (même si elles ne sont pas de même nature). La dette mondiale, où qu’elle soit ne sera de toute façon jamais remboursée. Ce n’est en fait qu’un gigantesque crédit revolving.… Read more »
Salah Eddine
Invité

Pour eux la seule solution est de créer nouveaux points de conflit ( Malie; Lybie …)pour faire face a cette crise

max
Invité
max

Non, je vois pas le rapport entre le problème de la dette et un probleme de leadership dans le monde…

Franco Suisse
Invité

« une fois qu’une nation abandonne le contrôle de ses crédits, il n’importe plus qui fait ses lois…
L’usure, une fois aux commandes, coule n’importe quelle nation. »
William Lyon Mackenzie King, ex-premier ministre du Canada

mji
Invité
mji

il faut créé une loi pour que chaque personne puisse créer de l’argent à partir de rien comme les banques centrales et ainsi le problème est résolu dans la minute lol! inflation garanti mais au moins on pourra payer sinon révolution à faire !

max
Invité
max

Ah oui… Vous avez totalement compris comment fonctionnait l’inflation…

Tristan De La Tullaye
Invité

c’est normal, la FED a augmenté son taux d’interet, du coup, l’UE a perdu toutes les économies qu’elle avait faite, il ne reste pus qu’ faire comme les USA , utiliser la planche à billet!

john
Invité
john
Excellent article. Ca vaut vraiment le coup de remettre les choses à leur place : tous les journalistes comparent la dette de la France avec le PIB. C’est une énorme connerie. Dire que la dette de l’Etat francais c’est 100% du PIB, c’est comme de dire que le propriétaire d’un immeuble possède les revenus de tous les locataires. C’est faux, le propriétaire n’en possède que les loyers (et heureusement) c’est à dire une petite partie des revenus des locataires ! De la meme manière, l’Etat ne possède que (facon de parler) nos impots, et pas 100% de nos revenus. Cette… Read more »
theuric
Invité
theuric

Ce qui est surtout une énorme connerie c’est le P.I.B..
Voyez, dan s certains pays le commerce illégal est compris dedans.
Ce truc est une bouffonnerie néolibérale de grande ampleur d’une médiocrité monstre.
Mais le P.I.B., contrairement au P.N.B., est facile à comprendre et quand nous voyons les gugusses qui s’en gargarisent, cela ne peut que se comprendre!

Nadjim Benidder
Invité

Les banques sont riches elles détiennent des milliards de dollars.

François Chartier
Invité

La France doit recouvrer sa monnaie nationale et emprunter de la Banque de France, comme elle le faisait avant l’infâme loi du 3 janvier 1973 qui l’oblige à emprunter des banques privées.

Avant 1973, la France avait une dette minuscule malgré presque 30 ans de construction d’infrastructures majeures.

wpDiscuz