Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Brexit: La BoE veut s’assurer que les banques sont prêtes au pire

Les banques implantées en Grande-Bretagne doivent prendre les mesures nécessaires pour prévenir tout risque de brusque contraction du crédit au cas où le processus de sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne se déroulerait de manière désordonnée, a dit lundi la Banque d’Angleterre (BoE).

Le Première ministre britannique, Theresa May, qui doit invoquer mercredi l’article 50 du traité de Lisbonne qui enclenchera ce processus, a dit qu’elle était prête à rompre les discussions sur le Brexit si les termes proposés pour un accord sont mauvais. Le gouvernement britannique a dit préparer des mesures d’urgence en vue de ce scénario « peu probable ».

Le gouverneur de la Banque d’Angleterre, Mark Carney, avait déclaré en janvier que le processus du Brexit représentait un risque pour la stabilité financière plus important pour les pays de l’Union européenne dont le financement des activités dépend de la City que pour la Grande-Bretagne elle-même.

A deux jours du déclenchement de l’article 50, la Banque d’Angleterre a demandé aux banques de lui communiquer leur plan d’urgence afin de la rassurer sur leur capacité à faire face à « une série de cas de figure possibles ».

« Les risques pour la stabilité financière seront influencés par le degré d’ordonnancement de l’ajustement à la nouvelle relation entre le Royaume-Uni et l’Union européenne », prévient le Comité de politique financière de la Banque d’Angleterre dans son rapport trimestriel.

Lire la suite sur yahoo

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
poujade51
poujade51
3 années plus tôt

La GB hausse le ton probablement façe à la facture dont parle junker! mais comme la France avec APPLE, l’union baissera son pantalon et les européens seront une nouvelle fois les dindons de la farce! il est temps d’imiter la GB et de sortir de ce merdier qu’est l’Europe (surtout l’euro)

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x