Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
En trois mois, Uber affiche une perte de 708 millions de dollars

En trois mois, Uber affiche une perte de 708 millions de dollars et annonce le départ de son directeur financier, en poste depuis quatre ans.

En 2016, Uber avait cumulé 2,8 milliards de dollars de pertes pour un chiffre d’affaires de 6,5 milliards d’euros.

Autant dire que l’avenir d’UBER, qui « ubérise » la société entière, n’est pas autant assuré que cela, même si à court terme, la société dispose d’une trésorerie de… 7 milliards de dollars, ce qui est colossal mais pas tant que cela vu la vitesse à laquelle Uber « brûle » son cash.

Uber affiche une perte record de 2,8 milliards de dollars en 2016

Chez Uber, les pertes grossissent plus vite que l’activité

Encore une fois, cela montre que le low cost a aussi ses limites « physiques » et que la course sans fin aux bas coûts finit par poser des problèmes existentiels aux entreprises elles-mêmes.

Lire l’article sur boursorama

Charles Sannat

Source: insolentiae

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
9 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Louis MaillarFleur SalingerAhcene MouhebMarie BruneLaurent Colas Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Louis Maillar
Invité

c’est qui uber

Fleur Salinger
Invité

C est incroyable ces commentaires qu est ce que vous avez contre uber

Ahcene Mouheb
Invité

Le ramadan ne va pas arranger les choses.

Marie Brune
Invité

bien fait, j espere que le fisc va se servir avant qu il ne fasse faillite et change de nom

En avant !
Invité
En avant !

L’article ne précise pas si c’est par mauvaise gestion, ou par gourmandise des dirigeants, ou effectivement parce que la réalité du coût réel d’un service par rapport à ce que le client paye à enfin mis en échec la mondialisation…

En avant !
Invité
En avant !

Que ce soit Hubert, Rbnb et autres sociétés de ce type, il y a quand même un fort marché demandeur alors le problème de fond est-il à imputer aux sociétés qui répondent à ces attentes ? Ou est-il le consommateur qui veut toujours plus pour moins cher en mode capitaliste égoïste ? Ou est-ce l’esclave qui accepte de faire le boulot dans ces conditions qu’il connaît d’avance ? Ou est-ce les gouvernements qui ont mis un tel bordel avec une fiscalité confiscatoire qui tue les anciennes formes juridiques traditionnelles ? Ou une société qui a laissé faire une oligarchie ultralibérale… Read more »

Jocelyne Reulier
Invité

Bravo .uber les marchands d’ esclaves moderne !!!

Laurent Colas
Invité

Jean-Pierre Monciaux lis cela

marty
Invité
marty

MACRON ET LE HOLLANDISME VOLANT: LA HUBERISATION DE LA SOCIETE CA NE MARCHE PAS MEME AU POINT DE VUE DES FINANCES. C’EST JUSTE PLUS DE DETTE. DANS LES ACCORDS DU TAFTA, LE PRINCIPE DE BASE ETAIT D’ADJUGER LES ECHECS COMMERCIAUX DU SYSTEME LIBERAL (PAR UN ARTIFICE JURIDIQUE) AUX ETATS-NATION. ‘EH OUI’ POUR EN SAVOIR PLUS UN NOM: SUSANE GEORGE. JE PENSE QUE LA POLITIQUE DE MACRON VA ETRE DANS CET ESPRIT: LE SYSTEME LIBERAL EST MORT. CA NE MARCHE PAS, IL FAUT PLUS DE REDISTRIBUTION DE RICHESSE ET PAS UN ENTETEMENT DANS LA MEME DIRECTION. AU LIEU DE CAS ON… Read more »