Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Charles Sannat: La bombe à retardement des retraites menace les pays développés
 

Partout dans le monde et quel que soit le système de retraite en vigueur, qu’il soit par répartition ou capitalisation, aucun système de retraite n’est solvable et ne pourra faire face aux montants exorbitants des pensions à payer maintenant et plus tard.

Nous sommes donc tous en faillite virtuelle. Et la question du comment payer les retraites est savamment éludée par tous les gouvernements de la planète tant le problème est insoluble. En réalité, il viendra un jour où il faudra se résoudre à ne pas payer les pensions aux niveaux prévus ou fixés. Il y aura toujours un minimum vieillesse… mais il risque simplement d’être faible.

À tout cela il faut évidemment se préparer à titre individuel par une véritable approche patrimoniale qui elle seule pourra vous mettre à l’abri.

Charles SANNAT

D’après le Forum économique mondial (FEM), les futures générations sont bien parties pour devoir faire face à la plus grande crise des retraites de l’histoire, à moins que les politiques prennent des décisions urgentes.

L’organisation basée à Genève prédit que les défis posés par le vieillissement de la population pourraient forcer les plus grandes économies du monde à devoir faire face à une bombe à retardement des retraites.

L’analyse du Forum économique mondial englobe 6 pays dont le régime des retraites est parmi les plus généreux, à savoir les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, le Japon et l’Australie, ainsi que les deux pays les plus peuplés du monde, la Chine et l’Inde. Ces calculs montrent que le trou des caisses de retraites pourrait s’élever à plus de 400 trillions en 2050, alors qu’il était de 70 trillions en 2015.

L’équivalent financier du changement climatique

« L’allongement anticipé de l’espérance de vie et le vieillissement de la population qui en résulte sont l’équivalent financier du changement climatique », affirme Michael Drexler, responsable des systèmes financiers et d’infrastructures du FEM, dans le rapport publié ce vendredi.

L’entité qui organise chaque année le rassemblement des élites mondiales à Davos estime qu’alors que les bébés qui naissent aujourd’hui ont une espérance de vie de plus de 100 ans, le coût de la sécurité financière des retraités pourrait exploser jusqu’à des niveaux sans précédent.

D’après les estimations du FEM, le trou cotisations/paiements pour ces 8 pays devrait se creuser de 5 % chaque année durant les quatre prochaines décennies. Cela correspond à un déficit additionnel de 28 milliards chaque jour.

France: Le système de retraites de plus en plus fragile Charles Sannat: Massacre à la tronçonneuse sur les retraites !

« Nous devons nous occuper de ce problème maintenant ou accepter que les conséquences néfastes pèsent sur les générations futures, mettant un poids ingérable sur les épaules de nos enfants et de nos petits-enfants », a ajouté Drexler.

Le rapport établit ses projections sur base des montants nécessaires pour permettre aux gens de prendre leur retraite tout en bénéficiant d’un niveau de vie relativement stable. À ce titre, l’OCDE recommande l’objectif de 70 % du dernier salaire perçu. Selon l’OCDE, ce montant devrait être suffisant pour garantir la sécurité financière des retraités vu que ceux-ci ont tendance à moins épargner et à payer moins d’impôts lorsqu’ils cessent toute activité professionnelle.

Un plan d’action en cinq points pour désamorcer la bombe des retraites

Le FEM propose un plan d’action en cinq points à adopter par les décideurs pour amortir le choc de la crise des pensions à venir.

Parmi les actions prioritaires : le réexamen de l’âge de la retraite, l’exploitation de la technologie pour l’assistance des seniors lorsque nécessaire, la formation des catégories les plus fragiles, plus d’informations sur les montants que les retraités percevront.

« Si le défi peut sembler insurmontable, il est important de faire évoluer les systèmes en place afin d’initier des changements positifs », mentionne le rapport, avant d’ajouter « si nous évaluons, analysons et modifions petit à petit les choses, nous serons plus en mesure de subvenir aux besoins des retraités d’aujourd’hui et de tenir les promesses faites aux travailleurs actuels. »

Source: insolentiae Voir les précédentes interventions de Charles Sannat

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
12 Comment threads
4 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
9 Comment authors
Pieds sur terreUn homme averti en vaut deuxMarcElectron librealbi Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Electron libre
Invité
Electron libre

Pour que les jeunes puissent travailler, et donc cotiser, faudrait d’abord leur permettre de trouver un emploi rémunéré en fonction de leurs compétences ; aujourd’hui c’est loin d’être gagné, avec la débâcle au niveau de l’emploi. Ce n’est pas en les utilisant trop fréquemment en tant que stagiaires, (ou main d’œuvre gratuite) que l’on va les encourager à s’investir dans le monde du travail ; même si je reconnais que des stages sont nécessaires, c’est seulement les abus qui sont condamnables. Hélas, le système les motive d’avantage à taper dans un ballon, ou rentrer dans les affaires du chit ou… Read more »

Un homme averti en vaut deux
Invité
Un homme averti en vaut deux

Qu’est ce que tu connais des Alpes et de ses habitants pour affirmer que ce sont des abrutis ?
Les peuples des montagnes ont pour eux de savoir vivre dans des conditions difficiles loin de celles des bobos d’En marche.
Ceux des Alpes marchent d’ailleurs beaucoup plus que les crétins d’En marche !
Et beaucoup n’échangeraient pour rien leur conditions rustiques pour celles des urbains …
D’ailleurs les bobos d’En marche s’y précipitent tous au mois de février !
Et les abrutis des Alpes les attendent pour leur pomper leur fric !

Marc
Invité
Marc

Tout ceci est vrai mais il faut ajouter qu’en France – l’etat a le monopole de la secu – cotiser pour la secu est obligatoire – L’aide et l’incitation à cesser de cotiser à la Sécurité sociale sont également sanctionnés : De lourdes sanctions pénales (peine de 6 mois de prison et 15 000 € d’amende) sont prévues à l’encontre de toute personne qui incite les assurés sociaux à refuser de se conformer aux prescriptions de la législation de Sécurité sociale, et notamment de s’affilier à un organisme de Sécurité sociale ou de payer les cotisations dues [L. 114-18 du… Read more »

Electron libre
Invité
Electron libre

Je reviens sur un petit détail, concernant les personnes originaires des alpes ; qu’ont-il de si particulier ?

Electron libre
Invité
Electron libre

Vous me semblez bien prétentieux.
Je pense que ce site doit servir à émettre une opinion bonne ou mauvaise, mais pas un lieu d’insultes.

Jean
Invité
Jean

Les Européens Occidentaux sont des gens qui ne comprennent plus rien à la vie réelle… Ils vivent dans un monde socialo-communiste, où tout est géré par l’Etat, où ils vivent ! C’est pourquoi, les gens n’ont pas même besoin de travailler, s’ils le désirent, s’ils le veulent, s’ils le souhaitent… Les pauvres ce sont aperçu qu’ils gagnaient guère plus en travaillant, que de vivre des aides de l’état ! Alors une grande partie de la population immigrée s’est demandée, pourquoi travailler ? Puisque dans leurs pays d’origine, on travaille pour survivre… Alors qu’en Europe, ils peuvent venir vivre sans travailler,… Read more »

albi
Invité

pas faux!

Electron libre
Invité
Electron libre

Le problème vient surtout du fait que le système de retraites est très mal géré et inadapté à la réalité. La retraite de base, hors complémentaires, devrait être la même pour tous les individus sans exception aucune, cela permettrait des économies considérables, tout en permettant un revenu minimum de survie. Je ne vois pas la différence de production de richesses, entre un retraité salarié, un retraité patron ou directeur, et encore moins un politicien. Je veux bien admettre qu’il y ait un plus raisonnable, grâce aux retraites complémentaires. De toute façon, les besoins vitaux, ne sont-ils pas les mêmes en… Read more »

Marc Chivrac
Membre

une bonne guerre et les vieux en première ligne.60% SONT DES GROS CONS DE NANTIS AVEC UN CAMPING CAR.SUPPRIMONS LES RETRAITES.IL FAUT RETABLIR L’équilibre de la sécu. MARRE DE CES VIEUX CONS QUI FONT LA MORALE AUX AUTRES SANS RIEN FOUTRE

Electron libre
Invité
Electron libre

Je constate que vous êtes en colère ; mais vous semblez oublier quelque chose ; c’est qu’avant de devenir des vieux cons, c’était des jeunes cons ; alors pour quoi pas mettre tout le monde en première ligne ? Ainsi le problème des retraites serait réglé.

beverly
Invité
beverly

les bébés qui naissent aujourd’hui ont une espérance de vie de plus de 100 ans

faux ! ils ont plus de chance de choper un cancer ou de mourir du au stress bien avant l’age de la retraite

beverly
Invité
beverly

le livre :les maladies créées par l’homme du pr Belpomme demontre que les cancers et differents nouvelles maladies se developpent de plus en plus