Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Nicolas Perrin: Pouvez-vous vous fier au bitcoin ?
 

Deux économistes de l’école autrichienne, spécialistes de l’or, se penchent sur le bitcoin et autres cybermonnaies et indiquent en quoi ces « monnaies » sont utiles.

Le point de vue de Ronald-Peter Stöferle et Mark J. Valek (Incrementum Liechtenstein AG) à propos de l’année écoulée sur l’or est désormais célèbre. Le rapport annuel « In GOLD we TRUST » ne se limite néanmoins pas à l’or. Il est également l’occasion pour les auteurs d’aborder de nombreux sujets connexes dont cette année un qui m’intéresse particulièrement et sur lequel je souhaite revenir aujourd’hui : l’essor des cybermonnaies.

Ce sujet est particulièrement d’actualité (même s’il est vrai que le marché des cryptos n’est pas vraiment réputé pour son calme !) puisque la sévère correction qui a fait suite au plus haut atteint par le bitcoin le 12 juillet dernier est venue rappeler aux intervenants trop hardis que dans un marché haussier, nous sommes tous des génies !

Le bitcoin, enseigné dans les universités

C’est la question à laquelle Stöferle et Valek ont consacré les pages 113 à 120 de leur dernier opus. Il est à noter que cela n’est pas la première fois que les deux Autrichiens s’intéressent aux cryptomonnaies puisqu’ils avaient déjà abordé le sujet sous l’angle de leur caractère « antifragile », en comparaison avec l’or.

Le 1er juin 2017, à la publication du dernier rapport, le bitcoin cotait 2 400 €. En dépit de la forte croissance du prix, les auteurs estiment qu’ « une exposition au bitcoin reste une bonne décision en 2017 », et ce pour cinq raisons.

Tout d’abord, comme l’or, le bitcoin fait l’objet de « caractéristiques fondamentales et statistiques uniques » et constitue à ce titre une « classe d’actif » en tant que telle. « La corrélation entre l’or et le bitcoin ayant été faible et légèrement négative », ces deux classes d’actifs présentent des propriétés différentes et ont chacune leur place dans une stratégie de diversification de portefeuille.

Par ailleurs, il n’est pas exclu que malgré la forte croissance du cours, le public se retreigne encore vis-à-vis de l’achat de bitcoin. Pourquoi donc ? En vertu du paradoxe d’Ellsberg, selon lequel les investisseurs préfèrent « les rendements faisant l’objet de probabilités de distribution connues plutôt que ceux faisant l’objet d’une probabilité de distribution inconnue ».

Bitcoin n’étant coté que depuis quelques années, « il n’y a tout simplement pas assez de données pour réaliser des analyses statistiques ». On peut donc émettre l’hypothèse que les cours sont biaisés à la baisse du fait de « l’aversion à l’ambigüité » des investisseurs.

Ensuite, la popularité et l’utilisation de bitcoin ont fortement augmenté au cours des dernières années. Les auteurs ne font pas ici référence aux 125 000 commerçants qui acceptent les règlements en bitcoins, mais aux poids lourds que sont le New York Stock Exchange, sur lequel est entrée en 2014 la plateforme d’échanges américaine Coinbase, ou encore aux cours spécialement dédiés au bitcoin dispensés à Stanford, Princeton et dans une dizaine d’autres universités américaines depuis 2016.

Les taux d’intérêt négatifs constituent une autre raison pour détenir du bitcoin. La cyberdevise constitue « une alternative aux devises fiat inflationnistes dont la détention implique des frais ». L’offre de bitcoin est fixée à 21 millions et la cyberdevise peut-être « stockée gratuitement ».

Un Bitcoin vaudra 1 million de dollars d’ici 10 ans selon un des plus grands experts du secteur Les chroniques de Jacques Sapir: Le Bitcoin et la Blockchain: une nouvelle société ?

Je rejoins le constat des auteurs, à la nuance près que le stockage gratuit, en particulier sur une plateforme d’échange sujette au risque de piratage, n’est pas la meilleure solution. Un portemonnaie physique comme le Ledger Nano S coûte dans les 70 €. Si la question des solutions de sécurisation des cryptomonnaies vous intéresse, je vous recommande cette vidéo dans laquelle le youtuber et chef d’entreprise Hasheur présente plusieurs solutions.

Bitcoin et société sans cash libre

Enfin, dans un contexte où la société sans cash se rapproche doucement mais sûrement, le recours à un portemonnaie offline pour cryptodevises permet notamment de pallier le problème des frais de transactions, ainsi que le risque de voir ses avoirs gelés.

Si vous pensez que vous seriez condamné d’avance à mourir de faim au bout de trois jours sans CB ni espèces, je vous recommande cette vidéo du youtuber Autodisciple, qui a vécu 30 jours en n’utilisant que des bitcoins (d’accord, sauf à la quête de la sortie de l’église, pour être tout à fait juste !). Cette expérience valide la proposition de Bill Gates selon laquelle « c’est l’activité de banque qui est nécessaire, pas les banques elles-mêmes ».

Pourquoi les élites sont en train de gagner la guerre contre le cash La guerre contre le cash s’intensifie: Visa offre 10.000 $ aux commerçants qui refusent l’argent liquide

Au final, les auteurs estiment que le bitcoin et les autres cyberdevises « pourraient devenir une partie intégrante de la gestion de fortune dans la perspective de la diversification de portefeuille ».

Mais le bitcoin ne présente-t-il pas trop d’inconvénients en comparaison à l’or ? Et, s’il peut être pertinent de détenir du bitcoin en portefeuille dans une optique de diversification, quel serait le pourcentage à ne pas dépasser ? C’est ce que nous verrons dans le prochain article !

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici et c’est gratuit

Source: la-chronique-agora


Nicolas-PerrinL’article est de la plume de Nicolas Perrin, l’auteur de l’ouvrage de référence « Investir sur le marché de l’or: Comprendre pour agir » (Editions Franel 2013) et spécialiste de la gestion de patrimoine. Nicolas PERRIN est conseiller en gestion de patrimoine indépendant. Diplômé de l’IEP de Strasbourg, du Collège d’Europe et de l’Université d’Aix-Marseille, il intervient pour les Publications Agora en tant qu’éditorialiste.


               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

L’Or des Fous (Broché)


Prix: EUR 24,00
Neuf à partir de: EUR 24,00 En stock
D’occasion à partir de: EUR 10,99 En stock

Guide de l’Investissement en Or et autres métaux précieux (Broché)


Prix: Price Not Listed
Neuf à partir de: 0 Épuisé
D’occasion à partir de: EUR 13,30 En stock

L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter (Broché)


Prix: EUR 22,00
Neuf à partir de: EUR 21,00 En stock
D’occasion à partir de: EUR 29,99 En stock

Guide d’investissement sur le marché de l’Or (Broché)


Prix: EUR 26,35
Neuf à partir de: EUR 26,35 En stock
D’occasion à partir de: EUR 14,77 En stock

2008-2015 : pourquoi l’or va battre la performance des actions et des obligations et comment vous pouvez en profiter (Broché)


Prix: Price Not Listed
Neuf à partir de: 0 Épuisé
D’occasion à partir de: EUR 85,71 En stock

Poster un Commentaire

Me notifier des
avatar
Jean
Invité
Jean
Un jour un futé petit tailleur offrit ses services a un roi: Il lui confectionnerait de merveilleux vêtements que SEULEMENT les gens « INTELLIGENTS » pourraient VOIR. Il se mit au « travail »… Comme personne ne voulait avoir l’air bête, toute la cour affirmait que les vêtements du roi étaient somptueux et lui seyaient à merveille. Le jour de la parade en ville arriva. Le roi vêtu de vêtements invisibles parcourut la ville sous les yeux ébahis de la foule. – Bravo! criait le peuple admiratif, pour ne pas avoir l’air bête. Mais un enfant s’écria: – Regardez, le… Read more »
Bonnes nouvelles pour le Bitcoin
Invité
Bonnes nouvelles pour le Bitcoin

Bitcoin repose sur le langage de Dieu, les mathématiques.

Jean
Invité
Jean

Je vois que Tu es un Valeureux « petit tailleur »…
Simplement, quand le gamin dira le Roi est nu !!!
Que se passera-t-il ensuite ?!

J’ai un copain qui « croyait » avoir reellement trouve la Pierre
Philosophale…et il a fait investir toutes ses connaissances…
familles inclus…

Alors que je Lui avait dit et prouver que c’etait une CHAINE de
PONZI, des rendements mirobolants…
Oui, pour les premiers, et Non, pour les Derniers !!!
Ca aurait pu etre Vrai, mais je connais la Nature Humaine,
et elle ne partage pas !

M A R C E L
Invité
M A R C E L
Le bitcoin, anonyme ? Après les révélations de Edward Snowden et WikiLeaks, il est stupide de croire que ce est dans le monde numérique est anonyme . Des arrestations ont été opérées en utilisant un traçage des bitcoins lorsque le FBI a décidé que c’était dans son intérêtde suivre les transactions : peu importe la façon dont les personnes ont couvert leurs traces. Imaginez un système dans lequel chaque transaction est compilée : la chaîne des blocs. Face à des gouvernements avec une tendance à la corruption et le pouvoir d’emprisonner et de confisquer , vous êtes rincé. La perte… Read more »
Bonnes nouvelles pour le Bitcoin
Invité
Bonnes nouvelles pour le Bitcoin

Tu confonds tout.
Les markets qui sont tombé l’ont été parce que les humains derrière ont fait des erreurs et non à cause du tracage des Bitcoins.
Papy Marcel le mytho devient maintenant un spécialiste du Darknet ;)

M A R C E L
Invité
M A R C E L

Comme je me plais
à le répéter,
l’anonymat n’est plus,
surtout pas sur le net.
A bon entendeur,
bons choix.
Moi,
c’est fait.
http://datanews.levif.be/ict/actualite/les-cookies-trahissent-l-identite-des-payeurs-en-bitcoins-anonymes/article-normal-709201.html

C’est comme si vous mettiez vos extraits bancaires en ligne.

null

Mystic
Invité
Mystic
C’est un marché hyper spéculatif qui n’a de monnaie que le nom. Relisez le concept d’une monnaie et vous verrez que le bitcoin comme l’ensemble des cryptomonnaies n’est pas une monnaie. On parle bitcoin alors qu’il y 850 autres cryptomonnaies dont certaines ont largement plus performées sur des délais plus courts. C’est une bulle. Tout le monde en convient, à l’exception de l’autre escroc qui essaie de refourguer sa came ici. Si les états s’intéressent aux cryptomonnaies, c’est pour les contrôler. Ils ne laisseront donc jamais les monnaies nationales s’effacer. Il y a toujours des contre exemples comme le Japon,… Read more »
Charles Barbe
Invité

Le bon moment de quoi?

Jean
Invité
Jean

Si le systeme actuelle s’effondre,
le Bitcoin s’effondrera aussi !!!
Pas Glop, Pas Glop…pour les Anciens !

Bonnes nouvelles pour le Bitcoin
Invité
Bonnes nouvelles pour le Bitcoin

Attention, commentaire super détaillé de Jean Jean la Bible qui n’ connait rien.

Charles Barbe
Invité

Du vent restera toujours du vent.

Bonnes nouvelles pour le Bitcoin
Invité
Bonnes nouvelles pour le Bitcoin

Des mathématiques et de la cryptographie.
Deux domaines aussi vieux que l’or.

M A R C E L
Invité
M A R C E L

Je préfère le risque ZERO.
Connais pas,
touche pas.
Et MEME si tu CROIS connaître,
sois prudent.
Mes enfants veulent de l’argent;
normal.
EN BOSSANT.
null

Patrick Larose
Invité

Pas question d’investir dans du virtuel

Bonnes nouvelles pour le Bitcoin
Invité
Bonnes nouvelles pour le Bitcoin

Des mathématiques et de la cryptographie.
Deux domaines aussi vieux que l’or.

Bonnes nouvelles pour le Bitcoin
Invité
Bonnes nouvelles pour le Bitcoin

Le dernier article de Nicolas Perrin

En quoi le bitcoin nous est-il utile ?

Deux économistes de l’école autrichienne, spécialistes de l’or, se penchent sur le bitcoin et autres cybermonnaies et indiquent en quoi ces « monnaies » sont utiles.

https://www.contrepoints.org/2017/08/19/296985-quoi-bitcoin-utile

wpDiscuz