Egon Von Greyerz: La dépréciation monétaire finale a commencé

La fausse monnaie a créé un terrain de jeu inéquitable pour la plupart des gens ordinaires.

La monnaie représentait un moyen d’échange pour faciliter le troc. Plutôt que d’échanger des biens et des services, les gens recevaient un morceau de papier de valeur équivalente à celle de ces biens ou services. C’était, au départ, un système honnête quand, pour chaque service ou bien offert, il n’y avait qu’un seul billet émis. Les banquiers ont ensuite commencé à tricher et à émettre beaucoup plus de papier-monnaie qu’il n’y avait de valeur produite en contrepartie – et ce fut le début de l’impression monétaire. Il devint trop tentant et pratique, pour les gouvernements et les banquiers, de créer plus de monnaie, vu que personne ne s’en rendrait vraiment compte. Si la valeur d’une journée de travail ou d’un porc était, disons, de 100 $, la monnaie émise pour cela devrait être de 100 $ chacun. Mais, progressivement, les gouvernements/banques se sont mis à émettre de plus en plus de papier-monnaie, sans rien produire en contrepartie. Toutes les banques, aujourd’hui, prêtent au moins dix fois l’argent déposé; pour chaque 100 $ déposé, elles en prêtent 1 000 $. Mais l’effet de levier peut être bien plus grand, comme on le voit avec Deutsche Bank, qui a un ratio de levier de 50.

Le résultat de cette création monétaire est que le porc à 100 $ va éventuellement coûter 50 fois plus cher, soit 5 000 $. Le prix du porc n’a  pas grimpé, vu qu’il n’y a pas de pénurie de porcs, mais c’est la monnaie qui ne vaut plus que 1/50 de ce qu’elle valait. C’est la même chose pour une journée de travail. Celui qui gagnait 100 $ par jour en gagne maintenant 5 000 $ pour le même travail. Il ne travaille pas plus dur, et le prix de la main-d’œuvre n’a pas grimpé, en termes réels. Mais la valeur de la monnaie a baissé, et il doit travailler une journée pour acheter quelque chose qui coûte 5 000 $. Il s’agit d’une explication un peu simpliste mais, dans le fond, c’est la manière dont fonctionne le système monétaire corrompu.

C’est ainsi que les gouvernements détruisent la valeur de la monnaie. Comme ils ne parviennent pas à gérer l’économie et à joindre les deux bouts, ils émettent simplement plus de papier sans valeur réelle, puisque cela ne fait que réduire le pouvoir d’achat de la monnaie.

La valeur de la papier-monnaie a été entièrement décimée, ces cent dernières années, depuis la création de la Fed, en 1913. Le graphique nous montre comment la papier-monnaie a perdu sa valeur par rapport à la « vraie monnaie », c’est-à-dire l’or. Toutes les principales devises ont perdu 97% à 99% de leur valeur par rapport à l’or durant cette période. Il ne leur reste plus qu’à perdre 1-3% avant d’atteindre ZÉRO. Mais, en partant du point actuel jusqu’à zéro, cela représente pour nous une autre chute de 100%, ce qui sera désastreux pour le monde et engendrera un effondrement économique, ainsi que de l’hyperinflation.

Face à l’Or, le dollar a perdu plus de 98 % de sa valeur d’origine Le temps est compté: Que se passera-t-il le jour où le dollar s’effondrera ?

Dans un ultime effort pour sauver le monde, les gouvernements vont imprimer des quantités illimitées de monnaie. C’est ce qui rendra la papier-monnaie sans aucune valeur – elle atteindra zéro. Bien sûr, cela n’est pas nouveau dans l’histoire. Les gouvernements l’ont toujours fait. Les Romains l’ont fait, et plusieurs gouvernements l’ont fait depuis. Je ne sais pas combien de fois j’ai cité Voltaire, ces dernières 17 années, mais je vais encore le faire, car cela en vaut la peine. Voici ce qu’il a dit en 1729 :

« La monnaie papier finit toujours pas retourner à sa valeur intrinsèque: Zéro »

L’impression monétaire ne fait pas que détruire la valeur de la papier-monnaie. Créer de la monnaie à partir de rien rend le terrain de jeu encore plus inéquitable. Produire des biens ou des services nécessite beaucoup de travail pour les personnes ordinaires. Mais les gouvernements et les banquiers ont un avantage majeur, puisqu’ils ont seulement besoin d’un peu d’électricité pour produire de la monnaie en un clic. Cette monnaie a la même valeur que celle pour laquelle les gens ordinaires luttent.

Nous ne sommes pas loin du point où les bulles dans les actions, le crédit et l’immobilier vont imploser.

Cela poussera les gouvernements à tenter futilement, une dernière fois, de sauver le monde en imprimant des quantités illimitées de monnaie. À ce moment-là, les gens normaux réaliseront que la monnaie qu’ils détiennent ne vaut absolument rien. Cela entraînera des protestations, des attaques contre les gouvernements et les banques, ainsi que des troubles sociaux.

Malgré un léger mouvement à la hausse ces derniers jours, plusieurs détenteurs de métaux précieux sont impatients. C’est normal, puisque nous sommes dans une fourchette de 150 $ au-dessus ou au-dessous du plus bas à 1 220 $ de juin 2013.

On me demande souvent si la manipulation de l’or-papier durera une éternité, comme cela semble être le cas depuis 2013. Je crois fermement que nous sommes à la fin de cette période de consolidation. À l’automne 2017, l’or reprendra probablement sa tendance haussière, vers des sommets beaucoup plus élevés. La prochaine forte tendance à la hausse risque également de détruire le marché de l’or-papier.

Les raisons du mouvement à venir sont variées. Les risques économiques et géopolitiques sont plus élevés que jamais. La situation de l’offre d’or physique est également très tendue. La production aurifère de 3 000 tonnes est facilement absorbée, et rien de plus ne peut être produit.

Dans une récente interview sur King World News, j’explique tout cela en détail. Par exemple, nous n’avons pas observé beaucoup de ventes d’or physique, et de gros acheteurs d’actifs de préservation de richesse reviennent vers l’or. Il y aura probablement des surprises dans les mois à venir.

Source: goldbrokerGoldBroker.fr tous droits réservésVoir les Précédentes interventions d’E.V Greyerz


Egon Von Greyerz: « Les raisons d’investir dans l’or et l’argent physique »

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physiqueUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker: Stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

25 commentaires

  1. une chose est certaine , c’est que la fin du cash fera décoller l’or même en étant manipuler ( x2 ou 3 manipuler et x 10 non manipuler environ ) , si des lois liberticides arrivent l’or sera introuvable et prendra la route avec ses prorio ! l’argent physique lui augmentera encore plus vite que l’or pour des raisons d’utilité importante irremplaçable et son cours a été massacré plus que celui de l’or ! l’or est montée jusqu’à 42€ le gramme pour ensuite corriger à 32€ et aujourd’hui 36€ environ donc l’or augmentera vraiment en dépassant 42€ le gramme et à mon avis à ce moment là les devises papiers seront hyper limité genre 200 ou 500 € en liquide et par jour ( les CB seront fortement utilisé ! vénézuela et corée du nord n’ont pas de CB et c’est la raison pourquoi les USA souhaitent faire de petites guerre chez eux ! )

  2. Economie virtuelle basée sur la fiction reposant sur le récit et l’algèbre Booléenne, mathématisation de l’information, sans foi au récit sans croyance tout s’écroule, d’où inflation d’informations, couplées à la machine numérique.

  3. La monnaie était une valeur circulante, crée et émise représentée sous la forme argent (travail accumulé), la valeur est crée par le travail humain, (moins de gens au travail moins de valeur).
    Plus la micro électronique remplace le travail, moins de valeur est produite, (sauf pour le propriétaire de l’usine, pour faire simple) mais globalement la valeur baisse, même compensée par la massification de la production la valeur diminue (baisse tendancielle du taux de profit).
    Aujourd’hui le monde vit à crédit sur une valeur non produite (fictive) une valeur totalement subjective non produite et qui n’existe pas en fait.
    D’où la fuite en avant vers le futur, économie électronique totalement dématérialisée, qui ne repose que sur la spéculation à la nanoseconde par le biais de puissants ordinateur (Data center).

  4. il y a un paradigme différent que les (anciens) économistes traditionnels occultes : une majorité de la population mondiale occidentalisée réclame le virtuel. Ce qui étaient des règles logiques comme la valeur finale du monnaie fiduciaire est 0 se retrouve remise en cause dans un monde virtuel. Les taux négatifs en sont une autre démonstration. Je suis en harmonie avec ces anciennes règles/valeurs mais ne suis-je pas un dinosaure à raisonner ainsi dans un monde qui a muté vers l’irrationnel / irréel. Par contre que ce monde virtuel soit transitoire, je le pense, mais une transition peu durer des des générations, soit plus qu’une vie humaine, voir des siècles.

    1. Et le jour où leur compte bancaire sera gelé, les occidentaux réclameront de la monnaie physique. Dans la réaction, comme d’habitude.

    2. Vire tes images incongrues !
      Tu nous pollues avec tes remarques désobligeantes !
      Tu es le pire du pire de ce site que tu squattes 24/24 : n’as tu pas de vie ? Rien d’autre de mieux à faire ?
      C’est pitoyable d’être aussi rageur à ton âge…
      Tu n’as rien appris de la vie mon bon.
      Bisous de moi.

  5. fin du cach = contrôle total de la monnaie par les banquiers/gouvernements, ils pourront pour éviter de trop imprimer ponctionner directement ou indirectement avec des taux négatifs sans que tu puisses retirer. Et en cas de dérive hyperinflationniste contrôler tes dépenses etc…

  6. Intéressantes déductions et philosophie de la vie marquées sous le sceau de l‘expérience et de la sagesse…
    A méditer donc, une fois retiré de la vie « active », pour pouvoir vivre libre et tranquille sans s’entourer de parasites inutiles !

    Le bonheur est souvent simple et accessible.

  7. Je pense que la fin du cash, pourrait leur servir de ballon d’oxygène, pour prolonger la partie ; sachant que dans la phase suivante, ils pourraient plus facilement ponctionner les avoirs bancaires, sans risques d’hémorragie des flux, si ce n’est que pour forcer la relance économique, au détriment des économies des personnes, ce qui les poussera d’avantage dans le rouge, donc augmentera la bulle de crédits, au plus grand bonheur des banquiers.

  8.  » On me demande souvent si la manipulation de l’or-papier durera une éternité, comme cela semble être le cas depuis 2013. Je crois fermement que nous sommes à la fin de cette période de consolidation  »

    Pas très sérieux de dire ça.

    Il ne peut y avoir consolisation lorsque l’on parle de cours truqué.

    Une consolisation renvoie à des fondamentaux, et pour le cas de l’or, cela voudrait dire que le dollar a regagné de la valeur, soit parce qu’il serait adossé à quelque chose de tangible, ou encore par ce que de part le monde il y aurait une monté en flèche de l’utilisation du dollar, ce qui est faux dans les deux cas, c’est toujours du papier Q de plus en plus boudé.

    Il joue sur les mots pour pouvoir nous dire que ça va remonter, car cette « consolidation » serait finit…

    Je me demande si les pro dans le métiers lisent les analyses de ce monsieur, je pense qu’il écrit uniquement pour les débutants qui n’y connaissent pas grand chose.

    Au final, pour que le cours de l’or copntinue de montre, il faudrait que l’arnaque du papier s’arrête, mais qund on sait qu’ils peuvent en balancer autant qu’ils veulent, pourquoi s’arrêteraient-ils ?

    1. je pense qu’en cas d’hyperinflation, les gens vont vouloir acheter plus d’or. Surtout si ce prix est maintenu bas il y aura encore plus de demande. Alors au comex se posera le pb de la livraison… Ils ont déjà emprunté une bonne parti de l’or des banques centrales occidentales… Ils vont faire comment pour faire face à ce futur afflux?
      Ils vont devoir se déclarer en défaut et donc éclatement du comex avec ptet émergence d’un nouvel acteur comme la bourse de Shanghai qui eux ne feront pas la même connerie et laisseront le cour monter pour avoir autant de vendeur que d’acheteurs? Ou bien ils vont interdire l’or?

      1.  » Mettre en palce des objectifs clairs pour la monnaie numérique émise pa rla banque centrale.
        Et developper des technologies et appllications clés visant à un lancement rapide de la monnaie numérique par a banque centrale  »

        (Banque populaire de Chine)

        https://bitcoinmagazine.com/articles/chinacoin-people-s-bank-of-china-plans-national-digital-currency-1453995450/

        Ça a le mérite d’être clair, et la monnaie digitale n’a pas besoin d’être adossée à l’or, le fada du bitcoin viendra sans doute nous le confirmer xD

        Fat rester neutre, ne pas espérer quoique ce soit, et la réalité sautera aux yeux, on se fait rouler dans la farine, que l’on soit goldeux ou bitcoinien.

        1. NON,car le Bitcoin fait parti du systeme,
          c’est pourquoi, il peut etre facilement neutralise !!!
          Alors que l’Or Physique, c’est plus complique
          a neutralise…Il faut d’abord t’attraper !
          1 Gr d’Or vaudra toujours 1 Gr d’Or !
          Alors que ton Bitcoin pourra tres bien valloir 0 !

          Pour exister le Bitcoin a besoin du Systeme Bancaire !!!

  9. Pourriez-vous cesser de poster systématiquement des images ? Vous êtes d’un lourd exceptionnel mon gars…
    Et puis ta vie n’intéresse personne : va au dehors, rencontre de vrais gens et cesse de polluer.

  10. Et je paris que les premiers vers qui on se tournera pour trouver une solution au cataclysme, seront ceux là même qui l’auront engendré.
    À force d’aduler des gros cons, on finit toujours par prouver qu’on l’est plus qu’eux.
    Faites vos jeux ! Rien ne va plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page