Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
La Bundesbank achève le rapatriement de 28 milliards $ d’or avec trois ans d’avance
 

Le 16 janvier 2013, la Bundesbank – un des plus grands détenteurs d’or au monde, avec 3 378 tonnes – a surpris le monde entier : soudainement, la banque centrale allemande annonça que, d’ici 2020, elle entendait stocker la moitié des réserves d’or de l’Allemagne dans ses propres coffres de Francfort. Le plan prévoyait le rapatriement de 674 tonnes d’or : 300 tonnes des coffres de la Fed de New York, et 374 tonnes de la Banque de France. Le transfert, selon la Bundesbank, devait se faire pour “bâtir la confiance au niveau national, et avoir la capacité d’échanger de l’or pour des devises étrangères sur les marchés internationaux, et ce, rapidement”.

Les raisons “politiquement correctes” du transfert, ainsi que la logistique, furent expliquées dans une vidéo de mars 2015 réalisée par la Bundesbank…

Les vraies raisons sont différentes… Suite à la publication de plusieurs rapports semant le doute sur l’état réel du stock d’or, l’équivalent allemand de la Cour des comptes a demandé en octobre 2012 la réalisation d’un audit. Plus précisément, la Cour voulait s’assurer que les quelque 3 400 tonnes d’or, dont plus de 2 000 tonnes étaient détenues à l’étranger, existaient réellement, “parce que l’authenticité et le poids des stocks n’avaient jamais été vérifiés.” Le mouvement de rapatriement s’intensifia suite à des rumeurs selon lesquelles une grande partie de l’or détenu à l’étranger aurait été “ré-hypothéqué”, que cet or n’y serait plus, qu’il aurait été refondu, prêté ou vendu.

À cette époque, Carl-Ludwig Thiele, membre du directoire de la banque centrale allemande, déclarait au Handesblatt que ces transferts serviraient à “bâtir la confiance”, et essaya de faire taire les rumeurs. Cela dit, rapatrier l’or conservé dans les banques centrales étrangères est précisément l’opposé d’un “acte de confiance”.

Encore plus ironique : en janvier 2013, un porte-parole de la Bundesbank a déclaré à Forbes “nous n’avons pas l’intention de vendre de l’or”, ajoutant que “[le transfert de l’or] est en cas de crise monétaire“. Un argument légèrement paradoxal depuis que la Bundesbank a déclaré officiellement que le motif du rapatriement était de “construire la confiance au niveau national et avoir la possibilité de vendre de l’or rapidement si nécessaire”.

À la fin 2013, la Bundesbank annonça qu’elle n’avait réussi à rapatrier que 37 tonnes sur les 700 prévues au calendrier, ce qui exacerba un peu plus la méfiance de la population locale, qui commençait à croire les rumeurs d’or manquant.

Face à la réaction des médias et du public, la Bundesbank intensifia son programme et rapatria 120 tonnes en 2014 et 210 tonnes en 2015, ce qui laissait entendre que la confiance de la Bundesbank envers les autres banques centrales avait diminué.

Le mouvement allemand a aussi donné naissance à un plan similaire de rapatriement partiel de l’or aux Pays-Bas.


Le 23 août 2017, la Bundesbank a annoncé qu’elle avait “achevé le processus de transfert de ses réserves d’or”, avec plus de trois ans d’avance sur l’échéancier prévu initialement.

Cette nouvelle ne devrait pas être une surprise car, en février, la Bundesbank avait annoncé qu’elle avait déjà terminé le rapatriement de l’or conservé à New York et qu’il ne lui restait qu’à rapatrier son or de France. Ce transfert a lui aussi été complété aujourd’hui. Selon le communiqué de presse :

La Deutsche Bundesbank a achevé le processus de transfert de ses réserves d’or avant le délai prévu. Après que le transfert des réserves d’or stockées à New York ait déjà pu être achevé en 2016, les quelque 91 tonnes d’or encore stockées à Paris ont été transférées à Francfort cette année. La Bundesbank ne dispose donc plus de réserves d’or à Paris. « L’ensemble du concept des sites de stockage a ainsi été achevé environ trois ans avant la date prévue », a indiqué Carl-Ludwig Thiele, membre du Directoire de la Deutsche Bundesbank, en se référant au concept de sites de stockage présenté en 2013. Celui-ci prévoyait que la Bundesbank stocke la moitié des réserves d’or allemandes dans ses propres chambres fortes à Francfort-sur-le-Main. À cette fin, environ 300 tonnes d’or ont été graduellement transférées de New York et environ 374 tonnes de Paris à Francfort-sur-le-Main.

Le tableau ci-dessous donne un aperçu des transferts :

Egon Von Greyerz: 50% de l’or des banques centrales occidentales a-t-il disparu ? Septembre 2015: Etats-Unis: les pays européens rapatrient leurs réserves d’or confiées à la FED

Après l’achèvement du transfert, les réserves d’or de la Bundesbank sont réparties comme prévu sur les sites restants suivants :

La Bundesbank s’est assurée tout au long du processus de transfert, à partir du retrait auprès des sites de stockage à l’étranger jusqu’au stockage à Francfort-sur-le-Main, qu’il s’agissait bien de réserves d’or allemandes. Dès leur arrivée à Francfort-sur-le-Main, la Bundesbank a soumis tous les lingots d’or transférés à un contrôle de réception et d’authenticité complet. Ces contrôles n’ont donné lieu à aucune réclamation quant à l’authenticité, le titre et le poids des lingots.

Une liste actualisée des lingots d’or en date du 31 décembre 2017 sera publiée par la Bundesbank au printemps 2018.”

Fin 2017, il n’y aura plus d’or allemand stocké à Paris Les réserves d’or de l’Allemagne aux États-Unis n’étaient que des réclamations papier

L’Allemagne a achevé le rapatriement de 674 tonnes d’or, ou 53 780 lingots d’or, ce qui fait grimper la quantité d’or détenue au pays à 1 710 tonnes, soit 50,6% de ses réserves totales. Dorénavant, l’Allemagne compte toujours 1 236 tonnes d’or à la Fed de New York et 432 tonnes à la Banque d’Angleterre.

Pourquoi cet empressement inattendu à rapatrier 28 milliards $ d’or physique trois ans plus tôt que prévu ? Cela demeure un “mystère”.

Source: goldbrokerGoldBroker.fr tous droits réservés


Egon Von Greyerz: “Les raisons d’investir dans l’or et l’argent physique”

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physiqueUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker: Stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

L’Or des Fous (Broché)


Prix habituel EUR 24,00
Neuf: EUR 24,00 EUR En stock
Used from: EUR 24,00 En stock
buy now

Guide de l’Investissement en Or et autres métaux précieux (Broché)


Prix habituel Price Not Listed
Neuf: 0 Non disponible
Used from: 0 En stock
buy now

L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter (Broché)


Prix habituel EUR 22,00
Neuf: EUR 22,00 EUR En stock
Used from: EUR 22,00 En stock
buy now

Guide d’investissement sur le marché de l’Or (Broché)


Prix habituel EUR 26,35
Neuf: EUR 26,35 EUR En stock
Used from: EUR 26,35 En stock
buy now

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
17 Comment threads
6 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
9 Comment authors
poujade51Papillon CassischannySylvain PoirierLaurent Gevin Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
poujade51
Invité
poujade51

Les allemands sont loin d’être des imbéciles : ils sont pragmatiques, cartésiens, avec le sens des responsabilités : c’est dans leur nature ! s’ils font cela, tous devraient s’interroger et commencer à les imiter car ces gens ne font pas souvent les choses par hasard! “que savent-ils que les autres ne découvriront que quand ils seront “cocus”?

Papillon Cassis
Invité

C’est pas bon signe !

Sylvain Poirier
Invité

Dire que le Canada a aucune réserve d’or… On est dans la merde ici sad

Laurent Gevin
Invité

Ya les cigales ( nous) et les fourmis (eux)

Oles Geut
Invité

Donc ils anticipent une crise financière dans moins de 3 ans. Sinon ils auraient attendu

Willy Wittebrouck
Invité

Pourquoi une telle précipitation ? ? ? Y aurait il des choses que l’on nous cache ! ! !

channy
Invité
channy

Ben oui trop conne les banques centrales de la planète(regardez comment celle de Russie continue ses achats d’or à un rythme soutenu) elles préfèrent- l’or au bitcoin
Trop con aussi le milliard d’indien qui achète de l’or en masse au lieu de bitcoin
Bref posez vous la bonne question pourquoi l’Allemagne n’a plus confiance subitement de savoir son or ailleurs que chez elle

Dick Butt
Invité
Dick Butt

Non, y’a pas manip aux alentours des 1300$, c’est du complotisme venant de cerveaux malades grin

null

mjiix
Invité
mjiix

il faut savoir que les grandes banques centrale n’ont pas vraiment d’argent physique mais surtout de l’or , donc sur le long terme , l’or ne peut que monter et il le feront monter au moment ou le cash sera rare , limité ou n’existera pas ! biensur une fois que l’or décollera vraiment , les banques et gouvernement associés ne souhaitent pas enrichir le citoyen lambda car il deviendrait maître et plus esclave et perdraient donc le contrôle de la situation , alors soit le cash n’existera pas ou bien rare et les paiments espèces seront plus accepté et… Read more »

Peter
Invité
Peter

Brrd + comptes gelés + fin de l’argent papier = citoyen ruiné = affiche le vrai prix de l’or

Greg
Invité
Greg

Si La banque centrale allemande rapatrie son or aussi vite c’est qu’elle doit se douter de quelque chose comme l’à fait le général de gaulliste en son temps !!!! Malheureusement ce n’est pas le cas de nos dirigeants !!!!

mjiix
Invité
mjiix

dès que le prétendu rappatriement est fini en 2020 , le cours de l’or remontera comme par magie ! les USA ont besoin d’un cours or bas en ce moment pour rendre l’or et l’Allemagne à partir de 2020 aura besoin de ne plus faire de QE sous peine de détruire l’€uro et donc elle spéculera à la hausse sur l’or pour dégager des bénéfices et faire maintenir encore le système en vendant ou par hypothèque d’une partie de son or !