Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
La position créditrice de la Bundesbank dépasse les 941 milliards €. Un gouffre pour le reste de l’Europe.
 

Depuis 2008, au sein du système interbancaire européen, la Bundesbank ne cesse d’accumuler des créances sur le sud de l’Europe. Ces dernières viennent d’atteindre plus de 941 milliards d’euros au 30 Novembre 2018. On a rarement atteint un tel niveau depuis la création de l’euro. Cette situation devient de plus en plus inquiétante. On peut même dire que c’est une bombe à retardement, du moins un déséquilibre majeur qui effraie au plus haut point l’Allemagne. Parallèlement, la position débitrice de la Banque d’Italie se dégrade toujours davantage. Les dettes Target-2 de la Banque d’Italie envers la Banque centrale européenne atteignaient -489,53 milliards d’euros à la fin du mois d’Octobre 2018 (555 milliards de dollars environ). Si vous pensez sincèrement que l’Italie est en mesure de rembourser près de 490 milliards € aux Allemands et à ses autres créditeurs, alors c’est que vous vivez sur une autre planète. L’explosion de la zone euro est possible, même si cette éventualité est neutralisée pour l’instant par la politique monétaire de la BCE.

#1 – La gigantesque position créditrice de l’Allemagne au 30 Novembre 2018

Les investisseurs allemands se ruent vers l’or par crainte d’un effondrement de la zone euro François Asselineau: l’Allemagne rapatrie son Or comme si les autorités allemandes anticipaient un grand krach financier

#2 – Charles Sannat: « Voilà pourquoi l’euro va tout simplement mourir »

François Asselineau: « Quel que soit le président élu, l’Euro finira par exploser ! » Joseph Stiglitz: « L’euro est à la limite de l’effondrement »

#3 – Charles Gave: Target 2: « si l’euro disparaît, toute l’industrie financière allemande saute ! »

Nick Hubble: Alan Greenspan prévoit la disparition de l’euro Charles Gave: La France, l’Italie, l’Espagne et le Portugal doivent environ 1000 milliards d’€ à l’Allemagne. Ce ne sera jamais remboursé !

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker: Stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
1 Comment threads
0 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
JeanD Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
JeanD
Invité
JeanD

La probabilité de voir la Deutsche Bank faire faillite avec la dette qu’elle a
sont de 100%, une simple question de temps…
L’Allemagne s’est servit de la Deutsch Bank pour subventionner
son industrie et son commerce même à perte…
et après on dit que tout va très bien en Allemagne !
Au royaume des tricheurs, les chiffres ne veulent plus rien dire…
mensonges, manipulations, escroquerie…
et l’Allemagne n’est pas épargné et loin de là !!!
Et après on ce permet de donner des leçons au reste de l’Europe,
quel hypocrisie, goujaterie…