La BCE interdit à l’Estonie de lancer sa propre crypto-monnaie. Toute concurrence à l’euro est interdite.

Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne a critiqué jeudi dernier une proposition de l’Estonie qui visait à lancer une monnaie numérique contrôlée par l’état. Mario Draghi a réaffirmé que l’euro était la seule monnaie valable dans la zone euro.

L’engouement croissant pour les crypto-monnaies, qui sont normalement émises par des entreprises privées et n’existent que sous forme électronique, inquiète la BCE, puisque cela réduit en théorie sa maîtrise de la masse monétaire.

L’Estonie est devenue le premier pays européen à parler ouvertement du lancement d’une crypto-monnaie, gérée par le gouvernement et proposée à plus de 20 000 é-résidents du pays – des entrepreneurs étrangers qui créeraient une entreprise à distance via internet.

Les commentaires qui suivent plus bas sont ceux de Mario Draghi.

Ils surviennent au moment où l’euro est remis en question par l’Italie, et où le principal parti d’opposition propose au gouvernement d’introduire une monnaie parallèle qui, selon eux, stimulera la croissance et les emplois.

Mario Draghi: « Je ne vais pas commenter l’intention italienne, mais je vais commenter la décision estonienne: Aucun Etat membre ne peut introduire sa propre monnaie, La monnaie de la zone euro est l’euro. »

C’est Kaspar Korjus, directeur général du  programme e-Residency au sein du gouvernement estonien,  qui avait eu l’idée de cette nouvelle devise numérique baptisée « Estcoin ».

kabbaj: Ne me dites pas que les états ne peuvent rien contre les crypto-monnaies ou vous êtes débile Kana Nishizawa: « Mobius prédit une répression des crypto-devises qui déclenchera une ruée vers l’Or »

Source: reuters

60 commentaires

    1. Le probleme, c’est que le Bitcoin
      a besoin du systeme pour fonctionner !
      C’est pourquoi, Tu peux constater son cours monter en Euro ou USD…
      Malheureusement,c’est une GROSSE ESCROQUERIE !!!

      1. Je te rassure tout de suite, moi je ne veux rien du tout.
        Par contre je pense que ça ne leur posera aucun pb par exemple de déclarer que le BTC est illégal sur le sol Européen. Tu vas me dire en gros que ça ne fais pas bouger l’autre… j’entend bien…
        Mais il sera facile d’envoyer aux 4 (bit)coins du royaume de France, des agents du Fisc qui après avoir constaté l’illégalité de certains commerçants leur feront payer de colossales amandes dont ils ne se relèveront pas. A partir de là, si les commerçants européens ne prennent plus les BTC, que veux tu que l’on fasse avec des BTC quand on ne plus payer avec ?
        Certes, on en est pas là, mais on pourrait bien y arriver et là ça sera la fin de l’histoire.

        En plus, tu peux me croire, les gens qui nous gouvernent ont une imagination débordante. On t’inculpera pour atteinte à la sûreté de l’état, ou on t’accusera de terrorisme en bande organisée… Déjà aujourd’hui, on trouve le moyen de nous emmerder avec Tracfin quand on veut payer qqchose en liquide alors je ne m’inquiète pas, ils trouveront bien un truc pour coincer le BTC dans un coin ! Dans certains pays de l’Est, à une certaine époque, on « rééduquait » des gens pour moins que cela…. Alors je pense que l’on peut spéculer un peu sur le BTC, mais je reste très méfiant.

        1. N’oublie pas pascal, leur système ne marche que tant que la majorité leur mange dans la main et leur obéit benoitement même quand ça va à l’encontre de leurs intérêts mais imagine ce que devient leur système si le sans dents arrête de leur obéir?

          1. @poujade51
            justement les ss-dents se soumettent et en redemandent. J’aimerais comme toi que le SI soit ÇA mais c’est pas le cas et ne le sera pas cf Saint-Martin, plus de république, des hommes désarmés et castrés par 50 de féminisme et maintenant de transgenre, en larmes comme des fiottes pendant que leurs femmes appellent au secours sur facebooklive car tout à coup elles redécouvrent l’utilité de la virilité et l’intérêt des attributs masculins qui la semaine dernière étaient le crime numéro 1 en occident avec le manspreading… des folles

          2. Dire cela à l’heure où les insoumis qui ont appelé à voté Macron sont dans la rue pour manifester contre les ordonnances de la loi travail ne manque pas de sel… Avec des révoltés comme les Français, le système va encore tourner quelques temps avant de s’arrêter, on est tranquilles !

    2. c’est faux. en affichant en clair toutes les transactions cela fait du btc un outils caduc. Quelle société commercial ou indépendants peut se permettre de révéler ses fournisseurs et clients ? 1%, 2% d’activités de niche non confidentielles. Tu sais combien cela vaut une base de données pour du commerce ou de la politique ciblée qui a fait l’élection de Macron ? Déjà rien qu’avec cet argument cela coupe les crypto mytho du monde des affaires. Après pour du trade version bulbe de tulipes c’est excellent… pour celui qui sortira à temps

  1. Monsieur DRAGHI, Vous ne pouvez pas
    interdire a un Etat Europeen de faire
    Sa propre Crypto-Monnaie,
    ou autrement il faut aussi interdire
    le change par les Banques de Toutes
    les Crypto-Monnaies, non officiel,
    comme le BITCOIN et Autres…

    Personnellement, je suis pour la regulation
    dans les Crypto-Monnaies, et pour
    l’Interdiction de toutes Crypto-Monnaies privees !!!
    Il est grand temps de mettre de l’Ordre
    et de faire le menage…

    GOUVERNEMENT FRANCAIS
    et EUROPEENS REVEILLEZ VOUS…
    Beaucoup trop de gens vont etre PLUMER !
    MERCI !!!

  2. Comme quoi impossibilité d’ echanger vos cryptos chiffrés contre de la vraie monnaie legale pour l’etat ce qui veut bien dire que le blocage peut se faire facilement il suffit juste de rendre celà illegal. Et je remarque qu’ils accelerent leur programme sur tout les points.

      1. @ Beverly
        c normal qu’il insiste, quand tu trade tu vend ton trade pour un spread max avant de te retirer après avoir plumé le mougeons que tu as harponné. C’est évident que sa démarche est commercialement spéculative. Il réclame des arguments alors qu’il est incapable de fournir des réponses depuis 3 mois à des questions simples. Je le redis, btc et autres sont une bonne spéculation pour ceux qui piègeront des mougeons mais fondamentalement cela va énerver la banque mondiale et les banques centrales, c’est inadapté au commerce par non respect de la confidentialité et donc par exposition concurrentielle et son segment c’est les échanges privés en concurrence de western union par exemple. Donc finalement un beau marché aujourd’hui mais qui se réduira à pas grand chose : que va transférer un Nigérian à sa famille quand il gagne 0.80€/h soit 6.40€/jour en Allemagne, bah 0€ même grâce au bitcoin. Pour échanger/donner c’est comme pour épargner, faut qu’il reste quelquechose à la fin du mois. btc bel outils, belle Ferrari… pour rouler dans les champs qu’en y aura plus de routes déjà défoncées

  3. La monnaie est l’instrument ultime du pouvoir. Si l’oligarchie ne peut le contrôler entièrement, elle le rendra illégal. Fin du jeu.
    Cela aurait pu être différent… si (mais avec des « si » la face du monde ne serait pas la même) le bitcoin avait franchi le rubicon comme expliqué dans l’excellent bouquin « Crossing the chasm ».
    C’est à dire s’il était passé de joujou technologique aux mains des « early adopters » ou geeks aux mains de la « early majority » peu avant de conquérir la planète entière. Et ce n’est pas le cas, et cela ne le sera sans doute jamais pour des raisons à la fois intrinsèques, techniques et politiques (comme évoqué plus haut).
    Rappelons que :
    le Bitcoin n’est adossé à rien de physique !
    Ce faisant il n’y a pas de barrière à l’entrée qui puisse restreindre la création d’autres crypto-monnaies, d’où leur multiplicité. Même s’il n’y en réalité la place que pour une seule monnaie de ce type, le Bitcoin devra faire taire les autres monnaies et devenir le Google de la monnaie, cela pourra prendre du temps…
    C’est un produit technologique, qui dépend d’autres technologies (l’électricité, les ordinateurs etc.) donc si l’une fait défaut on est en panne… Cela réduit la confiance même dans le système.
    De plus le Bitcoin a marqué le pas avec l’engouement qu’il a suscité et a du splitté en 2 chaînes… c’est quand même un problème majeur. Alors qu’il n’est adopté que par une poignée d’individus (à l’échelle de la planète), il montre déjà des faiblesses quant à sa capacité d’absorber de nouveaux utilisateurs et leur assurer la même qualité de service! Ça fait un peu peur pour un truc révolutionnaire.

    1. JAMAIS une seule fraction de bitcoin falsifiée n’a été émise. Jamais. Fais-le et dans l’heure qui suit le bitcoin ne vaut plus rien. En attendant, le bitcoin est bien plus sûr que l’euro ou le dollar.

  4. Une monnaie parallèle n’est interdite nulle part dans les traités. Ce qui est écrit par contre, c’est que la BCE ne se mêle pas de politique. si il veut sauver son euro, qu il commence par arrêter avec les taux négatifs…

    1. @ Vincent
      d’accord avec toi mais la loi, les traités, les règlements, le droit international c’est pour le contribuable pas pour l’oligarque. Exemple : tu crois qu’une racaille se souci d’avoir un permis de détention d’arme pour avoir une kalach ? Bah eux au sommet de la pyramide c’est pareil, ça marche que dans un sens, le leur, ces dignes représentants de la démocratie et de la liberté.

  5. Vu de ma porte, les commerçants qui accepteront de se faire payer en crypto monnaie auront le fisc sur le dos. Ils passeront pour des fraudeurs qui ne veulent pas tout déclarer ou même étouffer la TVA. Si vous pensez que ces monnaies ont un avenir, expliquez moi comment il pourra en être autrement ????

    1. Non, en tous cas pour la France, tant que la ᴛᴠᴀ est honoré, tout payement non libellé en euro doit être déclaré et imposé en tant que revenu du capital (vu que la valeur en euro de toutes les monnaies est coté en bourse et que les impôts doivent être payé en euro).
      Vu l’opacité du système, ils auront le fisc sur le dos, mais ne passeront pas nécessairement pour des fraudeurs.

      1. J’ai l’impression que vous mélangez un peu la taxe su la valeur ajoutée (TVA) reversée à l’état par le commerçant et l’impôt sur le revenu du capital…. En même temps, si vous dites qu’ils auront le fisc sur le dos, je me demande bien quel est le commerçant intelligent qui a envie d’avoir le fisc sur le dos ??? On a beau aimer le Bitcoin, personne n’aime le fisc à ce point …

          1. À mon avis, il ne font pas payer directement en bitcoin. Mais le prix en bitcoin qu’il font payer est indexé sur l’euro.

            Au passage, j’ai une petite question pour toi hors sujet : j’ai un solde en dollars à convertir depuis un compte de dépôt non assuré et qui n’est pas lié à aucune une carte bancaire.
            J’aimerais le faire sans me taper la marge de 15% (c’est plus cher que les impôts) que prend ma banque sur le taux de change €/$.
            J’ai vu que beaucoup de plateforme d’échange de bitcoin prenait des marges très faibles voire nul si l’échange s’effectue hors cotation.
            Es‑ce que tu ne connaîtrais pas une plateforme capable d’échanger des dollars contre des bitcoins (ou une autre monnaie électronique chiffré) directement depuis un virement ou prélevement ꜱᴇᴘᴀ (je n’ai qu’un ɪʙᴀɴ) à un prix raisonnable par rapport au marché ?

    2. Je vous parle de la TVA que le commerçant reverse à l’état quand je lui achète un lave linge…. J’ai bien pigé que si je vais chez le broker du coin changer des $ ou des € contre du bitcoin, ce dernier étant une devise, je ne laisse pas à cette occasion 20% de TVA.

  6. Ça, c’est du lourd !! En effet Jamie Dimon, ce n’est ni plus ni moins que le président-directeur général de JP Morgan Chase Co ; un cake dans le monde de la finance en résumé !

    Et il dit :
    Dimon calls bitcoin ‘a fraud’ and may have delivered the biggest blow to the digital currency.

    Je n’ose même pas traduire cette phrase de peur de provoquer des suicides en cascade !!!

    1. Ce n’est pas une source d’information que je donne, c’est une déclaration brut de pomme du boss de la banque Américaine JP Morgan ! Après, chacun en fait ce qu’il veut.
      Apprends à lire, au lieu de compter tout le temps…

  7. La Chine, et maintenant la Banque Centrale Européenne ! On dirait que les soucis (et pas de 6 sous) commencent pour les crypto-monnaies !!!

    Et ce n’est que le début des complications…

  8. L’euro est la panzer division de l’Allemagne pour dominer L’Europe.Comme la Pologne ne veut pas y entrer, Merkel fait la guerre au gouvernement actuel afin de remettre au pouvoir son soldat Donald Tusk complice dans la pyramide financière Amber Gold qui a volé des milliers de polonais ainsi que 8 ans de corruptions aux services de l’Allemagne et d’une oligarchie qui s’en est mis plein les poches. Et toutes réformes du système judiciaire mettrait au grand jour les financements de l’opposition en Pologne par l’Allemagne.

    1. Le Brexit est une vaste blague, la bourse de Londres a fusionné avec celle de Francfort y’a déjà quelques années, rien ai laissé au hasard en politique économique, l »Europe vous a vendu du vent ainsi que le gouvernement anglais, et hop debout là-dedans, et vous l’avez dans le cul comme nous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page