Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Charles Gave: “Le gouvernement pète dans la soie et recommande au peuple fainéant de manger de la Brioche”

Charles Gave: “Qu’est ce que c’est qu’ un inspecteur des finances ? Vous savez, c’est ceux qui nous dirigent depuis 50 ans. C’est un comptable. Il n’a aucune notion dynamique. Par exemple, pour réduire le déficit budgétaire, qu’est ce qu’il va faire, eh bien , il va augmenter les impôts. Or Arthur Laffer qui est un économiste américain, a parfaitement montré que si vous augmentez les impôts, ce qui se passe actuellement, eh bien le montant des impôts va commencer à baisser. Il y a un espèce de maximum au bout duquel l’impôt s’auto-détruit. C’est à dire que trop d’impôts détruit la richesse et c’est là où on en est en France. Donc, demandez encore aux gens de payer, c’est idiot. Ce qu’il faut faire, c’est diminuer les dépenses de l’état. Et si les dépenses de l’état ont une rentabilité négative, ce qui est le cas dans beaucoup de secteurs, il est évident que ça créera de la croissance.[…]

Je vous donne un exemple, je ne connais pas le nombre de hautes autorités, de commissions etc… qui sont censées conseiller le président, le premier ministre sur ce qu’ils devraient faire. Il va lancer une haute autorité maintenant sur les retraites, il va y avoir dans cette haute autorité, je ne sais pas combien de fonctionnaires, de voitures de fonctions, de voyages, d’études internationales faites et tout et tout…

Simone WAPLER: « Comment survivre à la parasitocratie » Simone Wapler: Impôts: Cet Etat qui en veut à nos biens

Mais non d’un chien, la première des choses que devrait faire un président de la République, c’est de supprimer toutes ces commissions à la noix ! Supprimer tous ces trucs là, comme les ambassades auprès du grand nord où je ne sais pas où il a mis Madame Royal. Il faut supprimer tous les postes qui paient des gens à ne rien faire qui sont simplement des postes honorifiques comme Rocard qui était, je ne sais plus, je crois qu’il était ambassadeur auprès du grand nord, de l’écologie ou je ne sais plus trop quoi… Enfin, tout ça, se sont des faux boulots.

Il y a une espèce de lâcheté de la part de ces gens là, fonctionnaires à aller taper sur les petites gens qu’ils appellent des fainéants encore une fois et à ne pas taper sur eux-mêmes. C’est vraiment, faites ce que je dis et pas ce que je fais. Eux, ils vivent noblement, ils pètent dans la soie et le peuple lui, il faut qu’il se mette la ceinture. Vous savez c’est ce que disait Marie-Antoinette, qu’ils mangent de la brioche et puis c’est tout. Et on a aujourd’hui toute une série de gouvernements qui nous recommandent de manger de la brioche. Je trouve ça, à la limite de l’indécence.

François Hollande, j’avais fait de fins calculs il y a quelques années. Compte-tenu de toutes les occupations qu’il a eu, c’est à dire qu’il a été au conseil d’état où il n’a jamais mis les pieds mais enfin, il a touché la retraite. Il a été Maire de Tulle, conseiller général, député, Président de la République et tout ça lui donne droit à des retraites qui s’ajoutent les unes aux autres. Donc j’avais fait le calcul que François Hollande devait toucher 450 000 euros par an de retraite. Avec 450 000 euros, on peut vivre me semble-t-il. Bien, un homme comme moi qui ai toujours été indépendant, un entrepreneur, pour avoir 450 000 euros de garanti par l’état de retraite, vous savez combien je devrais avoir en capital pour avoir ça aujourd’hui si j’achetais une obligation française indexée ? 30 millions d’euros ! Donc, ce que j’essaie de dire aux gens, c’est que Monsieur Hollande a une fortune virtuelle que lui a donné le gouvernement français et il devrait être imposé sur la fortune là-dessus. Pourquoi n’est-il pas imposé sur cette fortune virtuelle ? Pourquoi moi je serais imposé à 1,5% ce qui me forcerait à avoir 70 millions d’euros ? Et pourquoi lui, il touche 450 000 euros sans aucun risque, garanti pas l’état, et indexé ? Et en plus, on va lui coller une espèce de fondation qui ne sert à rien où il va encore toucher je ne sais pas combien et qui vont payer tous ses frais… Mais enfin, dans un pays qui est quasiment ruiné ? Mais de qui se moque-t-on ? On arrive à des imbécillités qui dépassent l’entendement.

Source: planete360Voir les précédentes interventions de Charles Gave

L’Etat est mort! Vive l’état (Broché)


Prix habituel Price Not Listed
Neuf: 0 Non disponible
Used from: 0 En stock
buy now

C’est une révolte ? Non, Sire, c’est une révolution ! (Broché)


Prix habituel Price Not Listed
Neuf: 0 Non disponible
Used from: 0 En stock
buy now

Un libéral nommé Jésus (Broché)


Prix habituel Price Not Listed
Neuf: 0 Non disponible
Used from: 0 En stock
buy now

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
11 Comment threads
2 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
GRIMAUD GENEVIEVEDominique KernBernard SauceJane Calamitebaldassi jean michel Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
GRIMAUD GENEVIEVE
Invité

Du pain noir comme avant… Le blanc c’était pour les riches… Maintenant c’est tout le contraire…

Dominique Kern
Invité

J’ai partagé merci

Bernard Sauce
Invité
Jane Calamite
Invité

Vu le prix de la brioche je crains que ça ne soit même plus dans les moyens de beaucoup de gens.

michel clerc
Invité
michel clerc
Fabien Dugué
Invité

Retour à l’epoque de Louis XIV

michel clerc
Invité
michel clerc

Après des siècles a faire croire au peuple que les dirigeants sont les “élites” ne soyez pas étonnés qu’ils agissent comme tel. Mine de rien ça fait plus de 40 ans qu’ils vous demandent ce dont vous avez besoin et qu’ils vous expliquent comment vous en passer. La “révolution” n’a servi qu’a remplacer un roi par un président et sa cour par des ministres et secrétaires d’état, seul le peuple est resté le peuple, le train de vie du président et de sa suite aurait fait palir de jalousie LouisXIV. Quand on pense que le monde ouvrier n’est même pas… Read more »

baldassi jean michel
Invité
baldassi jean michel

et oui la dictature du peuple travailleur, le droit de gestion, de controle ,de decision , de récusation des élus mafieux, employeurs, etc sont toujours à l’ordre du jour non?

Mathilde Bonnardel
Invité

Des ordures… Le mot est faible….

Christophe Cazenave
Invité

Mais non le français veut dépenser son argent, il n’y a encore rien compris au système la preuve Macron est devenu président grâce à certains FRANÇAIS aveuglé par leurs ignorance

Philippe Le Roux
Invité

Le peuple n’a même plus les moyens de manger de la Brioche !