Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Le prix du beurre a plus que doublé en 1 an, les industriels sont très inquiets, voire à l’arrêt.
 

Les cours du beurre sont aujourd’hui au plus haut. Le prix de la tonne a plus que doublé en un an. Résultat : les industriels de l’agroalimentaire sont très inquiets, voire en panne.

Janvier 2017: France: le prix du beurre a augmenté de 50% en 6 mois Septembre 2017: Crise agricole: Christiane Lambert: « le prix du beurre a augmenté de 172% sur les derniers mois »

Source: francetvinfo

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
19 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Sébastien Insulaire
2 années plus tôt

null

Marie Brune
2 années plus tôt

j espere que pour une fois les producteurs en profitent et pas encore uniquement les distributeurs

Philippe Le Roux
2 années plus tôt

ça va devenir un produit de luxe !

ytrezq
ytrezq
2 années plus tôt

« Mais évidemment, rien ne vaut SON potager. »
Ça dépend où tu habite, si non, gare aux métaux lourds (jusqu’a 11 fois plus de cadium qu’en zone agricole pour les tomates)
https://www.toutvert.fr/risque-de-pollution-des-potagers-urbains/

Et à l’inverse c’est le budget bagnole qui pèse à cause du trajet boulot.

michel clerc
michel clerc
2 années plus tôt

A STDenis le beur ne vaut rien

val
val
2 années plus tôt
Reply to  michel clerc

exellent la vannes tres fine !

ytrezq
ytrezq
2 années plus tôt

« Le beurre est un des aliments les plus trafiqués… » Pour éviter cela : commencer par acheter lait cru en lisant la liste des ingrédients écrit en sur chaque plaquette en magasin. et voir le tableau d’analyse nutritionnelle. Celui ci doit comporter une analyse des minéraux et des vitamines (ce qui est très rare dans le cas du beurre mais existe). C’est plus efficace que le labelle de certification d’agriculture biodustrielle. C’est d’ailleurs ce que font les industrielles eu‑même lorsqu’ils ont besoin de produits de qualité (les fournisseur de lait pour Häagen-Dazs on un tableau de valeur nutritive objectif à respecter pour… Read more »

armando
armando
2 années plus tôt

NE MANGER plus de beurre votre organisme vous remerciera !

ytrezq
ytrezq
2 années plus tôt
Reply to  armando

Au cctontraire, maux vaux du beurre que de l’huile de palme…
Surtout niveau vitamine A.

Garofula
Garofula
2 années plus tôt

Pour une fois que le prix d’un produit de l’agriculture augmente, les agriculteurs ne devraient pas se plaindre.

channy
channy
2 années plus tôt
Reply to  Garofula

Ah bon? pour faire 1 kg de beurre il faut 22 litres de lait, vous pouvez me dire combien est payé le litre de lait en France? ensuite vous comparé avec le prix payé en Allemagne.;et enfin vous tenez compte que la production laitière en grance à diminué de 5%..pas sur que cela compense Ensuite de qui se moque les industriels? le prix de la tonne de beurre vrac « industriel » était de 3531 euros la tonnes en 2014, remontons à 2012 on était à 3165 euros la tonne.;depuis 5 ans les industriels se sont gavés, les prix au consommateur ont… Read more »

Garofula
Garofula
2 années plus tôt
Reply to  channy

Mais pourquoi diable, si le lait baisse et que le beurre augmente, les agriculteurs ne font pas eux-mêmes leur beurre, en coopérative par exemple, pour contrôler la filière ? C’est si difficile de s’associer et d’innover ? Autrement dit, pourquoi les agriculteurs ne sont-ils pas encore devenus ces fameux industriels que vous critiquez alors que tout le monde sait depuis longtemps que l’agriculture est une industrie, avec tout ce que cela implique de regroupements, de capitaux à mobiliser, de filières à dompter, de technicité à développer ? Combien de temps faudra-t-il pour comprendre et admettre qu’une ferme de moins de… Read more »

ytrezq
ytrezq
2 années plus tôt
Reply to  Garofula

« Mais pourquoi diable, si le lait baisse et que le beurre augmente, les agriculteurs ne font pas eux-mêmes leur beurre » Peut-être à cause de l’opinion majoritaire (qui est la même que la ꜰɴꜱᴇᴀ) qui consiste à avoir une agriculture toujours plus industrialisé et qui recentre l’agriculteur sur son cœur de métiers (en externalisant vers les industrielles) et qui est aussi opposé à l’idée d’une répartition plus équitable du prix au niveau de l’acheteur en étant opposé à la vente directe ? Si non la dernière fois que j’ai entendu parler de baratage chez l’exploitant, il n’y avait pas de moteur… Il… Read more »

channy
channy
2 années plus tôt
Reply to  Garofula

@Les agriculteurs néo-zélandais l’ont bien compris. Ils ont renoncé à toute subvention publique il y a longtemps » Mouais disons que l ‘état Neo zélandais ne leur a pas laissé le choix.;ensuite les néo-zélandais ont produit ce que le marché demandait, surtout ce que voulait l’énorme marché Nord et Sud asiatique. Ensuite ils ont su développer une vraie force de vente pour conquérir ces nouveaux marchés.;ce que les agriculteurs français toujours près de leur sous n’ont jamais compris..aucun effort marketing, investissement minimal dans la distribution..produire c est un chose, vendre en est une autre, sans compter que la grande distribution française… Read more »

diable tranquille
diable tranquille
2 années plus tôt

cette société me rend bien triste

Bellerophon
Bellerophon
2 années plus tôt

Il ne doit plus avoir grand chose avec du beurre, c’est plutôt de l’huile de palme !