Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
France: Où est passé le « Pouvoir d’achat » des classes moyennes ?

Pour la première fois, l’Insee consacre une étude à la population française appartenant à la fameuse classe moyenne. Une classe obligée de rogner sur ses dépenses de loisirs pour rentrer dans son budget. Reportage à Lyon (Rhône).

Olivier Delamarche: « Le projet de loi de finances vise à liquider la classe moyenne en France » Marc Touati: « Ce qui m’inquiète en France, c’est la classe moyenne qui s’appauvrit et qui tombe dans la pauvreté »

Source: francetvinfo

Poster un Commentaire

Me notifier des
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Guy Eypper
Invité

a force de ponctionner ,taxer,racketer ,o,est en train de la ruiner cette classe moyenne

channy
Invité
channy

@Une classe obligée de rogner sur ses dépenses de loisirs pour rentrer dans son budget.  »

Quoi???? rogner sur ses dépenses de LOISIRS, mais c est trop horrible!

M A R C E L
Invité
M A R C E L

EXCELLENT, Channy
Je me suis privé de vacances 10 ans
quand j’ai bâti ma villa.
Les partageux veulent tout,
sans aucun effort.
null

M A R C E L
Invité
M A R C E L
M A R C E L
Invité
M A R C E L
Marc Chivrac
Membre

arrêtons avec la croissance et le pouvoir d’achat.Tu travailles pour consommer ras le bol.

beverly
Invité
beverly

Il faut aussi apprendre a se contenter de moins,et certains de la classe moyenne ne sont pas capable de gerer celà, aujourd’hui c’est de force et plus de gré que les gens sont obligés de reduire. C’est un peu triste mais quelque part moins de surconsommation ne fait pas de mal.Pour exemple : je connais quelqu’un qui fait des voyages mais rechigne a acheter une casserole. dans ce genre de cas, On peut déjà constater ceux qui risque vraiment de ne pas gerer un chaos.

lolo
Invité
lolo

oui, moins de surconsommation de pognon par l’état, il nous bouffe 57 % de tout plus les retaxes jusqu’au cerceuil, maintenant avec deux salaires médian on s’enfonce, il y a 40 ans un salaire faisait progresser une familles nombreuse

Garofula
Invité
Garofula
L’exemple de la dame est fondamental pour comprendre le chômage et l’appauvrissement continuel de la France. Le coût astronomique du modèle social français, répercuté sur le coût de garde des enfants, a conduit cette maman à renoncer à travailler parce que la garde de ses enfants lui coutait trop cher. Pourquoi continuer à travailler quand l’essentiel de ses gains servent à payer des impôts et des charges ? Bilan du modèle social (que le monde entier ne nous envie pas) : l’emploi de cette dame détruit, mais également les emplois de nounous, sans parler des emplois accessoires dépendants des précédents.… Read more »
Huyghe
Invité
Huyghe

Oui le modèle social coûte cher en France,mais d’autres pays où il y a moins de social comme les États Unis Angleterre d’autres pays,la classe moyenne disparaît egalem3nt.

Garofula
Invité
Garofula
Les dépenses collectivisées des pays que vous citez sont un peu moins élevées qu’en France, mais un peu seulement. Par conséquent, leur faillite est seulement un peu plus lente que celle de la France. Mais elle vient tout aussi inexorablement. Aucun pays occidental n’est épargné. Malheureusement, la France fait la course en tête. Voir par exemple les difficultés du NHS en GB ou la faillite d’Obamacare aux US. Il n’y a pas qu’en France que les classes moyennes sont laminées d’impôts et de charges qui détruisent leur productivité. En dehors du régalien, tout ce qui est collectivisé est destiné à… Read more »
Bob
Invité
Bob

Pourquoi râler après les impôts et ne pas râler sur le système de création monétaire et la loi de 1973 qui fait qu’aujourd’hui Altice est dans la même situation que l’Etat : condamné à bosser pour rembourser les intérêts illégaux à ces en…és de banquier ? Bordel, mais réveillez-vous !

lolo
Invité
lolo

bob, c’est stupide ce que vous dites, personne n’a obligé les gvt a nous endetter comme des porcs.

sans la « loi de 73 », ce serait pire par dévaluation

Article 50
Invité
Article 50
Mais elle est bien là cette dévaluation ! C’est une dévaluation des salaires et du niveau de vie au nom d’une concurrence débridée et de captation de la majeure partie des richesses générées par une toute toute petite minorité. Alors avoir beaucoup de monnaie qui ne vaut pas grand chose ou pas beaucoup de monnaie dite « forte », c’est du pareil au même. Je ne vois pas beaucoup d’amélioration de la situation générale depuis 73 et encore moins depuis 2002 ! On ne nous aurait pas caché quelque chose des fois ? Je parlais bien sur de 90% des gens, pour… Read more »
lolo
Invité
lolo
ça ne vous vient pas à l’esprit que tout ce que vous consommez est moins cher aujourd’hui qu’hier, si vous enlevez la part des taxes, impôts, et réglementations foireuses qu’état maman impose plus chaque jours ? les salauds de riches que vous fustigez sont ceux qui par ruissellements ont toujours nourri la populace, de tout temps, et maintenant ils se barrent du carcan grace aux politiciens qui s’occuppent de votre frigo quand ils se gavent de caviar en vous disant que tu bouffe trop de viande. rien n’est caché, les comptes public sont dispos, ils ne font qu’endetter les sans… Read more »
Bob
Invité
Bob

Ben lolo, va falloir se renseigner un petit peu sur le montant des intérêts cumulés de la dette et leur origine avant de parler de stupidité. Mais attention, ils n’en parlent pas sur BFM

lolo
Invité
lolo

bob, relis, avec ton doigt, plusieurs fois si tu comprends toujours pas

Bob
Invité
Bob
T’inquiètes pas pour moi (puisqu’on se tutoie), je sais très bien lire. Que les gvts s’endettent pour financer les projets c’est normal, ce qui ne l’est pas, c’est qu’on n’emprunte plus à la Banque de France mais aux banques privées : c’est bien le fond du pb (cf livre de P.Y Rougeyron ou A.J Holbecq). Et c’est bien la finance qui aujourd’hui fout le bordel partout dans le monde (cf Grèce coulée par 5 fonds – vidéo Miret zaki / E.Chouard) alors arrêtes avec ton gvt qui s’endette comme un porc. Si tu es ici, c’est bien que tu es… Read more »
lolo
Invité
lolo

oui, tout a fait normal de dépenser plus que ce que tu gagnes depuis plus de 40 ans, c’est sympa tes lectures communiste avec une touche d’ésotérisme de jova qui parle aux anges, on sait que tout ça finit toujours de la même manière, et si nos gvt n’avait pas dû payer pour emprunter, z’auraaient dait tourner la planche à billet, ce que tu préconise, va demander aux zimbabwéens ce qu’ils en pensent avec de l’inflation à 200.000 %, mais c’est sur que ça risque de te demander trop de reflexion, rhooo, vilain banquiers

Bob
Invité
Bob
Exemple typique du troll qui veut avoir le dernier mot et qui travaille pour l’élite. La dette mondiale n’est pas due aux banquiers, meuh non, la crise des subprimes pas due à Goldman Sachs meuh non, la directive BRRD et la loi Sapin 2 ne sont pas là pour dévaliser les gens et sauver les banques meuh non, 100.000€ garantis par le FCDG doté de 3 milliards pour couvrir + de 20 millions de clients, mouhaha Tu sais quoi lolo, les gens ont compris qu’on les roulait dans la farine et tu auras beau essayer de contre-argumenter, tu vas te… Read more »
Garofula
Invité
Garofula
Les intérêts, qui ne sont pas illégaux mais légitimes, sont remboursés chaque année par le service de la dette. Le stock de dette correspond au principal uniquement. Si l’Etat doit continuer à s’endetter, c’est qu’il est mal géré. Bien géré, l’Etat est en excédent et se désendette. C’est en réduisant ses dépenses, en renonçant au modèle social qui détruit la France, en cessant de verser des rentes aux aidés sociaux, en réduisant massivement les fonctionnaires, que la question de la dette sera réglé de la bonne façon. Ceci dit, si l’Etat fait défaut, le problème de la dette sera également… Read more »
Yannick
Invité
Yannick

 »En cessant de verser des rentes aux aidés sociaux ».

Qu’entendez vous par la?,l’évasion fiscale?(paradise papers.),Ou le peut qui reste d’allocation de survie avec un taux de chômage endémique,Comme d’habitude on oublie de parler des véritables assistés de ce pays : les rentiers, quand va-t-on enfin se décider à taper dans les 200 milliards d’assistanat à destination des entreprises…
Il est vrai que quand on touche à leur assistanat.

Garofula
Invité
Garofula

Etant donné que les entreprises payent infiniment plus d’impôts qu’elles ne touchent de subventions, votre prétendu assistanat ressemble furieusement à du moquage de visage.

Vos subventions aux entreprises, vous pouvez vous les garder, mais oublier les impôts également. Pas besoin de l’Etat collectiviste et de ses merveilleux « conseillers ».

Article 50
Invité
Article 50

Et la nonchalance des gvmt à traquer l’évasion fiscale ?
Et les milliards consacrés à racheter des actifs pourris aux banques et aux multinationales ?
Et les baisses continues et multiples dégrèvements d’impôts depuis 30 ans pour les plus grosses tranches ?
Et le « laisser faire » général martelé par les libéraux que les gvmt favorisent au travers de « réformes » du travail ?
Ce n’est pas de l’assistanat peut-être ?

Ah non ! J’oubliais c’est du « libéralisme », ou plutôt du « Capital-Libéralisme » qui est le contraire de …
Et comme les extrêmes se rejoignent …

« Les libéraux ça ose tout, c’est même à cela qu’on les reconnait »

Garofula
Invité
Garofula

Les dégrèvements ne sont pas de l’assistanat car cet argent appartient à ceux qui sont taxés. On ne peut pas être assisté avec son propre argent que l’Etat socialiste condescend à ne pas voler. Le braqueur redonne des miettes à ses victimes ! Quelle générosité !

Effectivement, les socialistes, ça ose tout, même n’importe quelle idée farfelue pour justifier le pillage étatique.

Vos arguties sont peine perdue car la partie est terminée pour votre idéologie. Le socialisme s’arrête quand l’argent des autres vient à manquer, c’est-à-dire quand les autres ne veulent plus payer. On y est.

Yannick
Invité
Yannick

 »L’argent manque?,Mais non mon bon monsieur,il est infini avec les planches à billets diverses,quantitative easing pour la BCE et la FED,pour continuer a jouer au Monopoly entre quelques initiés,tout en continuant à qui veut bien l’entendre que c’est les pauvres le problème,que c’est les z’autes’…
Socialisme,vous dites,et ou,avec un ex banquier Rothschild à la tète du pays?,Pas grave, la France est un des pays qui compte le plus de millionnaires au monde…,Pendant que certains ont faim d’autres se goinfrent de caviar et protestent pour ne plus payer d’impots. »

Garofula
Invité
Garofula

La planche à billet sert avant tout à renflouer les Etats socialo-collectivistes en faillite. Les interventions non conventionnelles des branques centrales sont une manière insupportable d’interventionnisme collectiviste dans l’économie, c’est-à-dire l’antithèse du capitalisme sain et du marché libre.
La planche à billet ne peut pas être infinie. Plus elle tourne, plus on s’approche d’une hyperinflation qui ne pourra pas être contenue.

jbr
Invité
jbr

L’INSEE à la recherche des « classes moyennes » LOL. A quand une « classe moyenne » sous le seuil de pauvreté?

Christian Piolet
Invité

Il est passé chez macron