Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Le déficit commercial américain au plus haut depuis 6 ans, de mauvais augure pour la croissance ?

Donald Trump en avait fait son cheval de bataille durant la campagne électorale : il faut restaurer la grandeur de l’Amérique (« Make America Great Again »), et cela passe par la résorption de son déficit commercial conséquent.

Malheureusement pour lui, depuis son investiture les choses vont de mal en pis : en novembre 2017, le déficit commercial américain s’est encore creusé, et plus qu’anticipé par les analystes. Selon le Département du Commerce américain (source Reuters), le trou s’est élevé à 50,5 milliards en novembre, soit une augmentation de 3,2 %. Il s’agit du plus gros déficit commercial mensuel aux États-Unis depuis janvier 2012.

Les économistes interrogés par Reuters avaient prévu une augmentation du déficit qui atteindrait 49,5 milliards en novembre, alors que le mois précédent le trou s’était élevé à 48,7 milliards. Élément important à noter pour alimenter le débat qui a lieu en ce moment concernant l’éventuel retour de l’inflation, une partie de ce creusement est due à l’augmentation des prix…

Les exportations américaines ont augmenté de 2,3 % pour atteindre un montant record de 200,2 milliards de dollars en novembre. Ces exportations sont notamment dopées par la faiblesse relative du dollar, qui soutient le secteur manufacturier américain. Mais les exportations américaines vers la Chine ont tout de même baissé de 1,9 %. Le déficit commercial entre les États-Unis et la Chine s’est d’ailleurs creusé de 0,6 %.

Ce qui nous amène à cet article de BlackRock qui évoque le risque géopolitique en 2018, et qui affirme que c’est du côté du commerce international qu’il faudra être attentif cette année :

« L’économie est en phase de croissance, les marchés actions ont atteint de nouveaux records et les marchés semblent calmes. Pourquoi faudrait-il s’inquiéter ? Les risques géopolitiques font leur réapparition, d’après le BlackRock Geopolitical Risk Indicator (BGRI). Ce qui n’est pas nécessairement négatif pour les marchés :

Etats-Unis: De l’économie industrielle à l’économie de la planche à billets Au cours de ces 10 dernières années, l’économie US a autant progressé que durant les années 30

Lire la suite sur or-argent.eu

Poster un Commentaire

Me notifier des
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
josepha
Invité
josepha

et pourtant avec la chute du dollar en 2017 les exportations auraient dû augmenter et le déficit diminuer…..

poujade51
Invité
poujade51

Et oui la réalité contraste toujours beaucoup avec les discours et les sois disant volontés de nos chers élus! encore de vaines utopies!