Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Aïe! La Banque d’Angleterre durcit le ton sur les taux…
 

Alors que les marchés flageolent à nouveau (et c’est parti pour durer), la Banque d’Angleterre (BoE) a prévenu jeudi “qu’il lui faudrait probablement relever les taux d’intérêt plus tôt et plus fortement qu’elle ne le pensait il y a trois mois en raison de l’amélioration des perspectives économiques de la Grande-Bretagne dans un contexte international porteur”.

Ce genre de déclaration est tout de même à hurler de rire car les Anglais, pas plus que les Américains avant eux, ou les Français pendant que l’on y est, n’ont vraiment pas vu cette reprise délirante qui s’abat sur eux partout dans le monde et pousse les salaires tellement à la hausse que nous ne savons plus quoi faire de notre argent !!

Évidemment, la BoE a parfaitement connaissance de ce que je viens de dire, de même que des conséquences de ces déclarations qui vont faire baisser les marchés boursiers.

Pour le moment, les banques centrales semblent vouloir jouer le “krach” et poussent la communication sur les hausses de taux, or quand on monte les taux, on réduit l’activité économique… et on provoque une crise. C’est d’ailleurs pour lutter contre la crise que les banques centrales maintiennent des taux 0 ou négatifs depuis des années.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

5
Poster un Commentaire

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
4 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
theuricdiable tranquilleGarofula Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
theuric
Invité
theuric

La meilleurs façon de faire lorsqu’une crise, de quelle que nature qu’elle soit, devient évidente, c’est d’en devancer l’échéance. Nonobstant cela, si les U.S.A. remontent leurs taux directeurs, si c’est bien de cela qu’il s’agit, c’est pour pouvoir attirer les acheteurs de dollars, puisque celui-ci ne trouve plus preneur en raison de la dédollarisation des B.R.I.C.A.. Ce qui, bien sûr, est suivit des britanniques et, bientôt, si ce n’est déjà fait, de l’Union-Européenne. Mais, l’autre cause possible serait que Monsieur Trump voudrait détruire ses oligarques en les ruinant. La perfide Albion, elle, renoue avec ses vieux réflexes. Les banques centrales… Read more »

Marc Chivrac
Membre

qu’il crève les rosbifs

Anonyme
Invité

Ça pue la m…

Anonyme
Invité

moi je connais rien dans tout ça ,mais oui ça tourne plus rond

Garofula
Invité
Garofula

La BoE essaye de faire croire qu’elle maîtrise la situation mais la réalité, c’est que les banques centrales courent désespérément après les marchés. Il n’y aurait pas de pire situation qu’une déconnexion des taux directeurs et des taux réels de marchés, avec des taux courts en forte hausse, supérieurs aux taux longs, et des mouvements de capitaux partant dans tous les sens. La situation commence à échapper aux apprentis sorciers prétentieux des banques centrales. Ils n’ont fait que repousser de plusieurs années la crise nécessaire, niant le réel avec leurs impressions monétaires. Mais parce qu’ils l’ont repoussée trop longtemps, la… Read more »