Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Nicolas Chéron: “Les grands groupes américains rachètent leurs propres titres dans des proportions historiques”

Les sociétés américaines composant l’indice S&P 500 sont bien parties pour annoncer 650 milliards de dollars de rachats d’actions cette année, dépassant ainsi le précédent record de 589 milliards de dollars en enregistré en 2007.

Nicolas Chéron: “Ils avaient déjà fait l’erreur en 2007. Les grands groupes américains rachètent leurs propres titres dans des proportions historiques.”

Délire bullesque: Les rachats d’actions par les entreprises américaines sont au plus haut sur 10 ans Rachats d’actions: encore une année record pour les marchés !

Suivre Nicolas Chéron

Suivre Nicolas Chéron sur les Econoclastes
Suivre Nicolas Chéron sur binck-tv
Suivre Nicolas Chéron sur Twitter
Suivre Nicolas Chéron sur Linkedin

Source: Nicolas Chéron

A l’intention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
6 Comment threads
9 Thread replies
3 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
9 Comment authors
882Pacquito SeradamilouJérôme ANTOINEEsprit de contradiction Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Pacquito Serada
Membre

Cela signifie simplement que pour éviter un effondrement des cours, ils se rachètent, et que par conséquent, leur croissance n’est plus liée à la consommation, mais en grande partie au rendement financier.

882
Invité
882

Ça signifie surtout que c était interdit avant l ère Reagan afin de forcer à réinvestir dans l économie réelle et que maintenant c est à la finance de se faire financer et non plus à la fiance de financer.

C est surtout pour faites monter les cours encore plus haut.

Jérôme ANTOINE
Invité
Jérôme ANTOINE
Pacquito Serada
Membre

Ce qui va surtout à contre courant, c’est que le prix de l’or grimpe en même temps que celui du pétrole. Et la raison est fort simple à comprendre. Russes et Chinois vendent leurs obligations pour acheter de l’or Physique ou papier, puis en exigent la livraison à terme. Comme il y a 300 onces d’or papier pour 1 seule de physique, et que les banques centrales cautionnent les échanges, certaines ont donc déjà vendues pour maintenir artificiellement à haut niveau leurs stocks. Et quand il s’agira de livrer, ça risque de couiner.

Esprit de contradiction
Invité
Esprit de contradiction

Pour faire simple, disons que tant que ça monte c’est bon ; le problème c’est que ça ne pourra pas monter jusqu’au ciel.

David Moncé
Invité

Ou plutôt, pas le choix pour les entreprises de racheter des actions boudées par les investisseurs, en prévision de la crise, qui est loin d’être terminée?

882
Invité
882

Dans ces conditions c est s endetter pour racheter les action au prix fort pour les revendre au prix faible lors d une crise.

Rappelons que ces grands rachats historique est financé par la récente division de l’impôt sur les sociétés par presque deux (donner plus de marge au entreprises qui en ont déjà ne sert à rien depuis les déréglementations boursière des années 80).

Marc Geneste
Invité

Bonne stratégie a mon avis, quand même plus facile de gouverner son entreprise en limitant les investisseurs qui ne pensent qu au spéculatif… par contre ca dépends à combien ils rachètent ces actions

882
Invité
882

Ces actions sont racheté à des prix historiquement haut. Un prix beaucoup plus haut que lorsqu elles avaient été émisent par ces mêmes choses entreprises.

Depuis la déréglementation de l ère Reagan, spéculer à toujours plus d intérêt que d investir ou augmenter les salaires (le rachat de ses propres action était interdit).

Jawad J Venu
Invité

Avec quels fonds? C’est encore à crédit? Et est ce que ça veut dire que les investisseurs se retirent? Quelqu’un peut traduire?

joseph
Invité
joseph
Pacquito Serada
Membre

C’est surtout pour éviter les ventes massives, ou pour les contrer. Car même si la cote part par action est plus importante, le ratio levier sur liquidités ne trompe personne de nos jours.

882
Invité
882

Sauf que les actions sont quand même à des niveaux historiquement haut. C est surtout pour les faires monter encore plus haut que les empêcher de baisser.
Surtout pour Apple.

milou
Invité
milou

oui ! C’est encore à Kroum !

882
Invité
882

Oui racheté à crédit. Et l argent nécessaire pour payer les intérêts provient de la division par presque 2 de l’impôt sur les sociétés de Trump.