Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
L’Argentine semble à nouveau mûre pour une tempête économique
 

L’Argentine a démarré des discussions avec le FMI concernant un énième sauvetage financier alors que l’inflation grimpe et que sa monnaie s’écroule.

Buenos Aires semble se préparer à vivre un nouveau cauchemar économique tandis que les prix augmentent et que le peso argentin chute. La banque centrale a annoncé la semaine dernière un nouveau relèvement des taux, portés désormais à 40 %. Le but est de combattre une inflation sur 12 mois de 25,4 %, soit un chiffre plus élevé de 15 % par rapport à l’objectif. Simultanément, depuis le début de l’année, le peso a baissé de plus de 20 % par rapport au dollar.

« L’Argentine reste un pays problématique. En l’absence de réformes, il va avoir des problèmes », a déclaré Michele Gesualdi, CIO de Kairos Investment Management durant l’émission Squawk Box Europe de mercredi sur CNBC.

D’après Gesualdi, l’absence de réformes en Argentine a accentué ses problèmes économiques.

« Il y a eu beaucoup d’enthousiasme autour du président Macri, et bien franchement durant les 2 premières années, nous l’avons partagé dans nos décisions d’investissement. Mais, ensuite, le rapport risque/récompense est devenu moins attractif, les marchés actions semblaient être un meilleur choix. Mais, durant les derniers trimestres, Macri a de plus en plus déçu les investisseurs vu qu’il n’a pas tenu ses promesses de réformes », a déclaré Gesualdi.

Macri, de centre-droit, a été élu en 2015 sur base d’un programme de réformes. Cependant, il semble avoir du mal à gérer les problèmes économiques légués par ses prédécesseurs. Il a donc appelé le FMI à l’aide.

Lire la suite sur or-argent.eu

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
toyet
toyet
2 années plus tôt

La réintroduction de l’esclavage est la seule solution pour sauver l’Argentine que dis -je le monde.En effet 10 à 15% de marge bénéficiaire sont totalement insuffisant pour qu’une entreprise soie saine.Signé un bankster qui vous aime très fort, surtout les pauvres.

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x