Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Egon Von Greyerz: “Quiconque ne tient pas compte de cet avertissement est certain de le regretter dans les années à venir !”
 

Ce qui se passe au Venezuela et en Argentine ne pourrait se produire dans les économies occidentales. C’est du moins ce que les marchés croient, avec les actions et la plupart des actifs de bulle toujours dans les nuages.

Ceux qui pensent que les taux américains resteront bas, ou que les taux allemands et japonais resteront négatifs, risquent d’être choqués.

Hyperinflation – Un événement monétaire

L’Argentine était une économie très forte il y a 100 ans, mais au cours des dernières décennies, le pays a connu plusieurs effondrements économiques et l’hyperinflation. La Banque centrale de république argentine (BCRA) vient de monter son taux d’intérêt directeur à court terme à 40% pour soutenir sa monnaie. Le peso a baissé de 95% depuis 2001 et est sur le point d’atteindre zéro. L’Argentine rattrape rapidement un autre pays sud-américain – le Venezuela. Le Bolivar officiel a baissé de 99,7% par rapport au dollar depuis 1995. Le taux du marché noir est bien pire.

Chute du dollar

Ne croyez pas que le dollar puisse se vanter de sa performance par rapport au bolivar et au peso. Depuis 1999, le dollar est en baisse de 80% par rapport à l’argent réel, c’est à dire l’or. Depuis la fin des années 1990, les Vénézuéliens et les Argentins auraient mieux fait de détenir des dollars plutôt que leur propre monnaie. Mais s’ils avaient, ainsi que les Américains, conservé leur épargne en argent réel – l’or – ils vivraient aujourd’hui comme des rois dans leur pays d’origine.

Peu de personnes comprennent l’histoire et l’économie

Je suis étonné de voir à quel point peu de personnes comprennent l’importance de l’histoire et de l’économie. Je rencontre de nombreux Family Offices dont l’objectif principal devrait être de préserver la richesse à travers les générations. Très peu d’entre eux détiennent de l’or ou comprennent l’importance de l’or dans la préservation du patrimoine. Ils ne réalisent pas que ce que l’on voit en Argentine et au Venezuela se produira également dans de nombreux pays occidentaux. Je rencontre aussi des gens moins riches, et la plupart pensent qu’avoir de l’or est ridicule et ne sert à rien. “On ne peut pas manger de l’or” est une remarque courante. Les vénézuéliens ne peuvent pas non plus manger du bolivar, mais s’ils avaient de l’or, ils pourraient acheter de la nourriture ou tout ce dont ils ont besoin. Dans mon article de la semaine dernière, j’ai montré les graphiques de l’or en pesos argentins et en bolivars vénézuéliensL’or est un moyen simple pour préserver la richesse, mais peu de personnes le comprennent.

Dans toutes les périodes de dépression économique, d’hyperinflation ou d’oppression politique (comme les Asiatiques en Ouganda dans les années 1970), l’or a toujours été le sauveur de ceux qui en possèdaient. Depuis que Nixon a pris la décision désastreuse de découpler le système monétaire international de l’or, nous avons assisté à une bonanza d’impression monétaire qui a détruit la valeur de toutes les devises et créé des bulles massives de crédit et d’actifs dans le monde entier.

Les investisseurs et les gestionnaires de fonds ont l’illusion que leurs compétences ont généré cette énorme richesse. Alors que ce sont les banquiers centraux, en créant le plus gros système de Ponzi de tous les temps. Ils ont placé une fusée géante sous la plupart des actifs, qui les a poussé vers la stratosphère. Mais cette fusée retombera sur terre et les bulles s’évaporeront dans l’espace.

Lorsque cela arrivera, l’Occident fera exactement comme le Venezuela et l’Argentine aujourd’hui. Ils imprimeront des quantités illimitées de monnaie et créeront des dettes à une échelle exponentielle. Les banques centrales sont probablement conscientes qu’elles ne peuvent résoudre un problème d’endettement en créant plus de dettes. Mais elles ne savent pas quoi faire d’autre. Elles perdront alors le contrôle des taux d’intérêt. Le marché prendra la relève et les taux augmenteront de façon spectaculaire.

L’avidité provoque de grosses pertes dans les obligations argentines

La manipulation se termine toujours mal. Le marché du long terme se débarrassera des obligations, poussant les taux entre 10%-20%, voire même plus haut. C’est ce qui se passe actuellement en Argentine, avec des taux à court terme à 40%. L’an dernier, ils ont émis une obligation à 100 ans d’une valeur de 2,75 milliards $ avec un rendement de 7,9 %. L’obligation a été sursouscrite 3,5 fois ! Comment une personne saine d’esprit peut-elle acheter une obligation à 100 ans émise par un pays qui, à maintes reprises, n’a pas remboursé sa dette et a dévalué sa monnaie ? Nous savons tous pourquoi ils l’ont fait – L’AVIDITÉ bien sûr. À l’époque, les taux américains à 30 ans étaient inférieurs à 3%, alors un rendement de 8% semblait très attrayant. L’obligation à 100 ans s’est effondrée de 20% depuis janvier de cette année. Ça va descendre beaucoup plus bas.

L’avidité a causé des faillites dans les années 1970

Je me souviens du même genre de cupidité dans les années 1970. Les taux suisses étaient alors d’environ 2% et les taux britanniques étaient à 15%. De nombreuses entreprises britanniques ont emprunté en francs suisses. Le seul problème est que de 1972 à 1978, la livre sterling par rapport au franc suisse est passée de 10 à 3, soit une chute de 70%. Cela signifie que quelqu’un qui empruntait 1 million de francs suisses, soit 100 000 livres sterling en 1972, devait 3333 000 livres sterling en 1978. Ainsi, économiser quelques points de pourcentage sur les intérêts n’était pas très intelligent lorsque la dette a été multiplié par 3,3 ! Je connais beaucoup d’emprunteurs qui ont fait faillite à cause de cette asymétrie des devises.

Pento: « La hausse des taux entraînera un chaos sur l’ensemble des marchés boursiers mondiaux » Charles Sannat: “Les taux montent, montent, montent et krach boum hue !!!”

Les gens ne retiennent jamais les leçons. Des taux élevés signifient un risque élevé. Il y a une raison pour laquelle l’Argentine a payé 8% alors que les taux américains étaient de 3%. L’Argentine a un bilan épouvantable en matière de gestion économique et n’est pas un emprunteur solide. Les taux suisses étaient bas parce que les politiques économiques du pays étaient extrêmement saines, tandis que le Royaume-Uni connaissait d’énormes problèmes qui ont conduit à l’effondrement de l’économie, à l’inflation et à l’avilissement de la monnaie.

Les Etats-Unis – Vivre sur le temps et sur l’argent emprunté

Les États-Unis sont aujourd’hui une économie extrêmement mal gérée, qui vit au-dessus de ses moyens depuis 60 ans. Le graphique ci-dessous montre les déficits américains depuis 1968. Les années excédentaires de Clinton n’étaient pas réelles. Les données étaient bidonnées, car la dette américaine augmentait chaque année où il y avait un excédent. En fait, la dette américaine a augmenté chaque année, sans exception, depuis 1957. Comme le montre le graphique, les déficits devraient se maintenir à un niveau élevé au cours des prochaines années. À mon avis, ces prévisions sont même trop optimistes.

L’économie “la plus solide” du monde vit depuis 60 ans avec de l’argent emprunté et imprimé. Difficile d’appeler cela une économie forte. Tout cela a été possible grâce au Pétrodollar et à la puissance militaire américaine. Mais cela touche maintenant à sa fin. Le dollar n’est soutenu que par la dette et il va bientôt accélérer sa chute vers zéro, tout comme le bolivar et le peso. Selon des experts indépendants, la puissance et la sophistication militaires russes et chinoises sont supérieures à celles des États-Unis.

Le “Virus” sud-américain se propagera à l’échelle mondiale

Au cours des prochaines années, le “virus” sud-américain va se propager rapidement aux États-Unis, mais aussi en Europe, au Japon, en Chine et dans bien d’autres pays. La fête de la fausse monnaie et de la méga dette est terminée. Le monde subira bientôt les conséquences de l’illusion que les Etats-Unis et l’Occident ont créée. Ces conséquences seront d’une ampleur difficilement imaginable aujourd’hui.

Suivre la sagesse des pays de l’Est

La Chine sait ce qui va se passer. C’est pourquoi les Chinois continuent à acheter d’énormes quantités d’or. Ils ont ajouté 212 tonnes supplémentaires le mois dernier et ont accumulé près de 16 000 tonnes d’or depuis 2008, soit la majeure partie de la production minière mondiale.

Il est donc temps de prendre toutes les mesures de protection possibles. Les Argentins et les Vénézuéliens auraient évité la misère en détenant de l’or à la place de la papier-monnaie. Il est maintenant trop tard pour eux, car il leur reste peu d’argent. Mais il est encore temps pour les Américains, les Européens et les autres nations de se protéger en possédant de l’or et de l’argent physique. Quiconque ne tient pas compte de cet avertissement est certain de le regretter dans les années à venir.

Egon Von Greyerz: “L’état réel de l’économie mondiale est inquiétant !” Egon Von Greyerz: “Les investisseurs devraient placer une partie importante de leurs actifs en Or physique”

Suivez simplement la sagesse de l’Est qui comprend l’importance de l’or et de l’histoire, comme le montre le graphique ci-dessus.

Source: goldbrokerGoldBroker.fr tous droits réservés


Je vous conseille vivement d’écouter ci-dessous la mise en garde d’Egon Von Greyerz sur la situation actuelle et sur l’énorme crise qui se profile.

Fabrice Drouin Ristori: Egon, pouvez-vous nous dire comment vous voyez la situation évoluer à l’avenir ?

Egon Von Greyerz: “Il n’y a pas de solution à ce problème. Le problème est trop grave, comme je l’ai dit; les gouvernements sont en faillite, les dettes augmentent maintenant à un rythme exponentiel, et il n’y a aucune possibilité de réduire les dettes. Tout gouvernement qui essaie de lancer des plans d’austérité se fait immédiatement renvoyer, et même s’il pouvait instaurer ces mesures d’austérité, il est aujourd’hui trop tard. Alors la prochaine étape que je vois, et je crois que cela commencera très bientôt, est que les déficits vont s’accélérer, et donc l’impression monétaire va s’accélérer, et on sera en route vers une dépression hyperinflationniste.

La dette mondiale vient d’atteindre un nouveau sommet historique à 233.000 milliards de dollars Egon Von Greyerz: d’ici peu, les banques centrales vont paniquer et commencer à imprimer plus de monnaie que jamais

Bien sûr, cela pourrait prendre des années, mais je crois que cela va aller plus vite que prévu, parce que le système est très fragile… alors l’impression monétaire, comme je l’ai dit, détruira les monnaies, qui sont toutes à la baisse depuis cent ans; elles ont perdu 97 à 99% par rapport à l’or ces cent dernières années, et elles ont perdu 80% par rapport à l’or ces douze dernières années. Il ne reste plus beaucoup de chemin à parcourir pour atteindre 100%, ce qui arrivera, et alors l’impression monétaire aura entièrement détruit la valeur des monnaies papier, et c’est ce qui créera de l’hyperinflation.

Egon Von Greyerz: « L’état réel de l’économie mondiale est inquiétant ! » 1971: 100$ permettaient d’acheter un lingot d’Or de 100g – 2016: ces 100$ permettent d’acheter 3g de ce même lingot

Fabrice Drouin Ristori: Dans ce contexte, peut-on dire que l’Or est dans une bulle ?

Egon Von Greyerz: L’or n’est pas dans une bulle. Tout ce que fait l’or, c’est refléter la destruction des monnaies papier. Vous devez regarder la courbe à l’envers : alors, au lieu de voir l’or monter, vous verrez les monnaies se déprécier. Ce n’est pas l’or qui monte, c’est le dollar, l’euro et la livre sterling qui baissent. Et cela va continuer.

Face à l’Or, le dollar a perdu plus de 98 % de sa valeur d’origine Egon Von Greyerz: « L’Amérique doit se réveiller – le dollar va vers zéro ! »

Seulement 1% des actifs mondiaux sont alloués à l’or aujourd’hui, presque personne ne possède de l’or en réalité, et l’or a quand même monté ces douze dernières années, il a quintuplé, sextuplé, selon la monnaie. Et, comme je l’ai dit, à peine 1% des investisseurs possèdent de l’or. Cela va changer dans les années à venir, ce qui signifiera que la demande d’or va augmenter et, vu qu’il n’y a pas assez d’offre, cette offre additionnelle ne peut se manifester qu’avec des prix plus élevés. Et c’est ce qui va arriver.

Réveillez-vous !!!!

A l’intention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

Source: goldbrokerGoldBroker.fr tous droits réservés

12
Poster un Commentaire

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
5 Comment threads
7 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
9 Comment authors
GarofulaDIABLE TRANQUILLEexpatbigmac29Moulinex Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Marc Chivrac
Membre

l’avenir est très sombre mes amis

expat
Invité
expat

null null

Moulinex
Invité
Moulinex

Cette article confirme ce que je dit depuis des annees: ce n’est pas les usa qu’il faut regarder. D’autres tomberont avant ! Remarquez maintenant que les journalistes donnent des dates…

http://www.liberation.fr/amphtml/debats/2018/05/20/les-morts-vivants-de-la-dette-et-le-mega-krach-a-venir_1651464

Dick Butt
Invité
Dick Butt

Faut le reconnaitre, certains analystes avaient prévus et annoncés qu’il y aurait tout d’abord plusieurs devises qui déviseraient sévèrement avant le grand crash, on voit maintenant le Bolivar, le Pesos argentin, et la livre Turque qui manifestement suit leurs traces, qui sera le prochain ?

L’Egypte ?
Le Brésil ?

Moulinex
Invité
Moulinex
Emon
Invité
Emon

C’est une bonne chose. Que l’Italie dégage de la zone euro, on ne construit pas quelque chose de sain avec une bande de mafieux qui ont le racket dans le sang. Les italiens sont des menteurs, des escrocs, des attardés qui n’ont pas encore quitté les jupes de leur mère.

Lumpenprolétariat
Invité
Lumpenprolétariat

Lol, la mafia italienne, il parait que c’est pin-up comparés à d’autres… Renseigne toi…

bigmac29
Invité
bigmac29

Peanuts, et non pin-up !!! Avec les deux dans précédemment mentionnés dans ton lit, camarade, tu ferais facilement la différence je crois !!! razz hahaha

:wink

Lumpenprolétariat
Invité
Lumpenprolétariat

beg grin

Merci lol, effectivement…

expat
Invité
expat
Dick Butt
Invité
Dick Butt

Faut voir qui détient la dette Italienne.

Sûrement la France et l’Allemagne, on va se marrer. cool

Garofula
Invité
Garofula

La Banca d’Italia elle-même pour plus de 700 milliards, plus des trois quarts de son bilan… C’est sûr, on va bien se marrer.