Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Ne rigolez pas, l’Europe finance un projet d’olives martiennes plantées par les Italiens !!
 

Les fonds européens financent un projet d’olives martiennes ! C’est un projet italien qui reçoit les précieux subsides bruxellois. Les Italiens apprécieront la sollicitude européenne. Quand ils subissent les mesures d’austérité, ils penseront que c’est pour mieux consommer des olives de Mars… C’est tout de même la grande classe !

« Bientôt des olives importées de Mars ? Cela ressemble plus à un film de science-fiction qu’à un projet agricole sérieux, mais pourrait se réaliser plus rapidement qu’on ne le croit, grâce à un projet italien financé par l’UE.

Le grand écran a déjà exploité le sujet, dès 1996 et la comédie italienne «Cultiver des artichauts à Mimongo, tournée en Afrique, et plus récemment avec le film à gros budget « Seul sur Mars », où l’astronaute botaniste Matt Damon, échoué sur la planète rouge, tente de survivre.

C’est peut-être ce film, sorti en 2015, qui a inspiré un nouveau projet dont l’objectif est de cultiver des olives à 76 millions de kilomètres de l’Italie. La technologie qui crée les microsystèmes nécessaires a été brevetée par l’ENEA (l’Agence nationale pour la technologie, l’énergie et le développement économique durable), puis développée par le laboratoire Tripod, qui allie finances privées et publiques.

Les recherches ont encore avancé grâce au projet ISAAC, cofinancé à hauteur de plus de 4,7 millions d’euros par le programme européen Horizon 2020. Selon ses participants, la culture des olives sur Mars pourrait être rendue possible grâce à un microcosme permettant aux plantes de croître dans des environnements extrêmement hostiles. Le principe a été développé par l’ENEA dans un centre de recherche près de Naples. »

Tout cela est évidemment extraordinaire, et je suis le premier à aimer rêver la tête dans les étoiles, et puis il est dans la nature humaine de vouloir aller plus loin, sortir de notre petite planète sera une étape de notre civilisation terrestre. Mais pour le moment, l’Europe a d’autres chats à fouetter et elle serait bien inspirée de s’en occuper.

Charles Gave: Les dettes ne seront jamais remboursées et le système bancaire italien est en faillite ! Charles Gave: La fin de la zone euro est inéluctable…et imminente !

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
ferzi
ferzi
2 années plus tôt

c’est peut être rigolo,mais ces connards sont payés 15.000€ par mois exemptés d’impôts, entièrement à notre charge, pour s’occuper du sexe des anges. et s’en vont avec une pension de 12.000€ net par mois,après 15 ans de “prestations” avec le sentiment du devoir accompli, sans jamais avoir cotisés alors que nous sommes en faillites. durant ce temps,combien de gens ne savent pas boucler leurs fins de mois pour leur offrir leurs privilèges ? si c’est à ça que servent nos 60% d’impôts : basta. qu’ils nous rendent notre argent,si après l’avoir volé, en ont de trop et ne savent quoi… Read more »

Darkcity
Darkcity
2 années plus tôt
Reply to  ferzi

Je vais encore plus loin. Tous ce qui touche MArs est une escroquerie financière, politique et moral. La voiture ´ Curiosity de la NASA, qui explore Mars depuis plusieurs années roule sur… Terre.. Plusieurs photos officielles le prouvent (squelettes fossilisées, aigle dans le ciel, la ´femme fantome, évacuation d’air au sol, rongeur bien vivant (lemmings), etc Coût du projet aux contribuables US : 2 milliards dollars. Autre exemple, les cosmonautes qui ont été désintégrés dans la navette challenger en 1986, sont tous… vivant. Ils ont retrouvé il y’a 2ans, même tête 30ans plus tard, même voix’ même milicien du visage.… Read more »

Esprit de contradiction
Esprit de contradiction
2 années plus tôt

Ce ne serait pas tout simplement des olives vertes, pour les petits hommes verts ???

Mjixx
Mjixx
2 années plus tôt

plus sérieusement , il faudrait déjà qu’ils mettent vraiment leur pied sur la lune avant de faire pousser quoique ce soit sur mars ! autre chose , il est peu probable qu’un olivier puisse pousser sur un sol ferreux et sur la lune c’est encore moins possible à cause des variations des températures !

UPRiste2018
UPRiste2018
2 années plus tôt

je ne sais pas ce qu’ils sniffent, mais c’est de la bonne dur là! XD

Ali Gokol
2 années plus tôt

Je suis plié en deux …n’importe quoi …

Yannick Ollivier
2 années plus tôt

Monde en complète décadance.

Tristan Basly
2 années plus tôt

Elysium

Thamis
2 années plus tôt

“permettant aux plantes de croître dans des environnements extrêmement hostiles”. Je me demande si -en réalité- ce projet “d’olives martiennes” n’a pas une finalité technique plus terre à terre soit à préparer un après (bien terrestre) à ce genre de scénarii : https://www.youtube.com/watch?v=f4DE8sKnodo&t=39s.

Thamis
2 années plus tôt
Reply to  Thamis

Avez vous remarqué qu’un peut tout ce qui permet de “croître dans des environnements extrêmement hostile” est assez tendance ? De fait un peu tout ce qui se rapproche du survivalisme ou des résiliences de tout acabit a le vent en poupe… Néanmoins, depuis la guerre froide, MadMax, Terminator et consorts c’est -concernant le sujet- plus le modèle Anglo-saxon qui semble “encore” prédominer.

10
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x