Natacha Polony: « L’Allemagne prépare-t-elle la sortie de l’Euro ? »

Natacha Polony: « L’Allemagne prépare-t-elle la sortie de l’Euro ? »

Les investisseurs allemands se ruent vers l’or par crainte d’un effondrement de la zone euro Asselineau: l’Allemagne rapatrie son Or comme si les autorités allemandes anticipaient un grand krach financier

A l’intention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

14 commentaires

    1. Vous vous tenez pas au courant à mon avis, certes l’Euro n’a profité qu’à l’Allemagne, mais justement parce que l’U.E est au bord du gouffre aujourd’hui, l’Allemagne a tout intérêt à partir car le projet de mutualiser les dettes prendra forcément en compte la santé économique de chaque pays, alors l’Allemagne devra débourser beaucoup plus que tous les autres.

  1. Il faut reconnaître à N. Polony une liberté de ton qui lui a du reste valu la perte de ses émissions radio et télévision pour le simple fait de ne pas avoir appelé à voter contre le FN (elle n’a jamais dit non plus qu’elle voterait pour, ce n’est du reste pas sa ligne politique !).

    Son mentor, J.P. Chevènement, est quant à lui une girouette, formidable intellectuel, mais sans aucun courage. Hélas, N. Polony semble parfois donner les mêmes signes…

    Elle cite J.M Sylvestre qui publie ses « analyses » sur Atlantico, ce type est un dinosaure dont il faut lire les papiers, ce qui donnera à ceux qui ont un intérêt pour l’astronomie, une idée assez précise du vide. Le plus marrant avec les articles de Sylvestre, outre le décalage total avec la réalité, ce sont les commentaires des lecteurs, une véritable boucherie, mais il en redemande semble t-il.

    L’Allemagne ne va pas bien du tout, certains vont bientôt découvrir que les chiffres de PIB et autres ne signifient rien, l’Allemagne tire sa force de sa monnaie qu’elle a conservé au passage de l’Euro (Euro = Deutschemark 2.0) quand tous les autres se sont trouvés statufiés dans un carcan monétaire très éloigné de leurs valeurs réelles.

    L’Allemagne a toujours triché et les événements récents du Dieselgate, dont il faut rappeler que leur automobiles ont été truffés de systèmes embarqués permettant d’optimiser les résultats des tests d’émissions, retranscrivent mieux que de long discours, l’état d’esprit allemand.

    Et surtout, l’Allemagne, c’est une chancelière, A. Merkel, qui a réussi à se maintenir pour un 4ème mandat consécutif (!).
    Cet épisode politique en dit long sur la soi-disant démocratie allemande, V. Poutine est taxé de quasi dictateur dans son pays en étant élu, lui, avec la majorité, quand A. Merkel y est parvenu au bout de plusieurs mois de négociations et alliances contre nature.

    Cet arrimage forcé au pouvoir de A. Merkel, sa politique migratoire démentielle qui s’est faite dans le dos de tous ses partenaires européens, notamment ceux de l’espace Schengen à qui elle a imposé son schéma aura abouti à la déstabilisation de l’UE et largement contribué au vote anglais sur le Brexit, tout comme l’élection des « populistes » italiens.

    La situation ne changeant pas, la pression migratoire restant forte en Europe et en Allemagne, les élections à venir sanctionneront d’avantage ces gouvernements qui n’ont plus aucune légitimité à gouverner.

    Nous sommes loin des « analyses » de J.M. Sylvestre ou de son alter ego féminin Simone Wapler, les deux ayant comme seul prisme le simplisme des chiffres que par ailleurs ils ne savent même pas interpréter (le dernier article de Simone sur ce site est un monument de bêtise).

    Aucune civilisation n’a jamais été bâtie sur un système économique, cette vérité perdurera aussi longtemps que l’humain sur la planète, le mur qui approche n’a rien à voir avec le moindre problème économique, le choc est civilisationnel.
    La lecture de Samuel Hutington, notamment « Le choc des civilisations » (1997) dont notre présent valide toutes les thèses contenues dans cet ouvrage, instruirait tous ces vacataires à la petite semaine.

    Dieu se rit de ceux qui déplorent des effets dont ils chérissent les causes…

    1. bel article dans son ensemble, même si je n’approuve pas votre opinion sur natacha polony et simone wapler. Même si merkel a réussi à rester chancelière au prix de grosses concessions, elle est aujourd’hui en grande difficultés du fait qu’elle veut imposer les migrants à l’europe non pas par esprit d’hospitalité comme il est de bon ton de le dire, mais bien par esprit mercantile puisque l’allemagne vieillissante et dont le taux de natalité est faible a un grand besoin de main d’oeuvre pas chère si possible, mais cela ne fait pas les affaires du reste de l’Europe qui n’a pas ce genre de problèmes. De plus les migrants remettent en cause en partie les valeurs occidentales comme la place de la femme dans la société, l’islam….. si on ajoute à cela comme le dit natacha polony les difficultés économiques qui ressurgissent, trump qui divise alors oui on peut penser que l’europe va imploser et peut êtrebeaucoup plus vite qu’on ne le pense et dans ce cas là, elle ne resterait pas seule, beaucoup trop vulnérable…. elle se rapprocherait de poutine qui n’attend que cela, et le reste dze l’europe perdrait toute crédibilité…
      J’aime bien votre phrase : aucune civilisation n’a jamais été bâtie sur un système économique….. c’est tout à fait vrai ! et c’est le problème
      actuel où on ne veut plus tenir compte des valeurs occidentales qui nous ont construit.

      1. erreur : et dans ce cas là l’allemagne (et non pas l’europe) ne resterait pas seule, beaucoup trop vulnérable…… elle se rapprocherait de poutine

        1. Pas d’erreur Josepha, je vous lis facilement (mes coquilles sont nombreuses aussi…) !

          Merkel et l’immigration c’est beaucoup moins mercantile que ça, la Chancelière visait sans en faire mystère un Prix Nobel de la Paix, l’essentiel de sa décision repose donc sur des considérations personnelles.

          Thilo Sarrazin, qui n’a rien d’un extrémiste, est l’auteur de « L’Allemagne disparaît » (2013), si vous ne l’avez lu, je vous invite à le découvrir.
          Cet homme, membre du SPD, qui a siégé à la direction de la Bundesbank, ancien ministre des finances (!) avait en 2013 alerté sur le fait que la politique migratoire allemande, notamment fortement musulmane, signait la fin de son pays.
          Las, comme toujours, et particulièrement en Allemagne marqué par le nazisme, toute discussion sur l’ethnie fait l’objet d’une auto censure.

          Les temps changent, et en Allemagne, le radicalisme est redoutable, les opposants de Merkel ne sont pas des enfants de cœurs, effet dont la cause est au crédit de la Chancelière et ses décisions intempestives sur l’immigration…

          Wapler fait partie de ceux qui sont les miroirs de ce qu’ils dénoncent, sans ne jamais poser un seul bon diagnostic. Ses analyses sont du niveau « Contrepoints » (l’école des fans du libéralisme), le site qui à lui seul nuit plus au libéralisme avec ses thèses boutonneuses que les pires opposants au libéralisme. Je lui reproche clairement de ne voir le monde que par le prisme des chiffres, dans la même lignée qu’une Molinié.

          Ces gens remplacent une idéologie par une autre, leur mot fétiche est de dire ou prétendre qu’ils sont libéraux, d’autres avant eux avec sensiblement les mêmes thèses, ont fait la promotion du socialisme ou du communisme avec les effets que l’on connait.
          La plupart de ceux qui se prétendent libéraux sont du reste des communistes qui s’ignorent, leurs débats sont ceux de l’ère soviétique, eux savent, ils sont raison, les autres sont fous.

          Une société reposant sur les seuls principes économiques, et c’est le cas actuellement, ne fonctionne pas et ne fonctionnera jamais. Du reste, la récente phrase de Oettinger : « Les marchés vont apprendre aux Italiens à bien voter », ne laisse aucune place au doute sur le système qui nous gouverne.
          Le problème d’une société uniquement comptable c’est qu’elle permet de tout justifier, c’est une dictature soft mais dont le nombre de victimes est supérieur à tous les pogroms.

          Polony, vous avez raison, je suis sévère. J’apprécie cette femme, c’est une vraie intellectuelle, mais elle pèche comme Chevènement par facilité, par faiblesse. Il arrive un moment où il faut dénoncer, mais n’est pas Thilo Sarrazin qui veut.

          1. merci beaucoup joseph pour votre réponse. Le fin mot de l’histoire on ne le connaît pas ! pourquoi merkel a t’elle imposé le courant migratoire en europe ? est ce pour avoir le prix nobel ? pour répondre à la demande de main d’oeuvre des entreprises allemandes ? ou encore pour une autre raison…. car il n’est pas clair de décider au niveau européen d’accepter un courant migratoire aussi fort composé en grande partie de musulmans….. tout cela exacerbe la colère des européens et il est bien dommage en effet que les allemands s’autocensurent eux mêmes sur le sujet car cela fait le jeu des radicaux.

            1. personnellement je pense que cela pourrait être le qatar qui tire les ficelles de tout cela car le qatar est trés riche, et trés imbriqué dans toutes les entreprises européennes et l’europe est trés endettée…. alors ce pourrait être quelques valises en échange de services rendus….

            2. Le Qatar n’est qu’un pion, le mouvement de fond a pour nom progressisme, cela fait des années que je débat la dessus, la réalité a rejoint, hélas, mes propos d’alors.
              Sans vous paraître docte, si vous ne l’avez lu, le livre de Julian Assange « Google contre Wikileaks » (il y a bien d’autres auteurs qui traitent de ce genre de sujet) est éclairant sur qui tire les ficelles. Vous ne découvrirez rien que vous ne connaissez déjà, sauf à sortir de l’oeuf ! mais ce livre à l’avantage d’apporter des éléments factuels, les sources Wikileaks étant intarissables.
              La collusion d’intérêts privés et du pouvoir est ahurissante, aucune strate de la société n’est épargnée, et pour cause, ceux qui décident ne sont pas ceux élus… c’est vieux comme le monde mais ce qui est plus récent c’est l’ampleur du phénomène. Le tout sous couvert de démocratie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page