Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Charles Sannat: “Hausse sans précédent des prix du baril de pétrole ?”
 

Prix en hausse fulgurante pour le baril de pétrole ? Le patron de Total le disait il y a plus d’un an déjà en annonçant que les prix bas d’aujourd’hui et l’absence d’investissements qu’ils induisaient préparaient les prix très élevés de demain. Il voyait ce nouveau choc pétrolier vers 2020. Nous n’en sommes plus très loin, et nous avons d’ailleurs déjà vu les prix du baril remonter. Il ne faut pas non plus oublier le débat sur la réalité du moment du « peak oil », devenu réalité quand on voit la politique saoudienne et son projet vision 2030 pour une Arabie saoudite sans pétrole.

Les prix du pétrole auront, qui plus est, un impact phénoménal dans les stratégies de domination du monde et d’affrontement que se livrent les très grandes puissances, à savoir les États-Unis, la Chine et la Russie.

Tous les autres pays seront les victimes collatérales de la guerre que se livrent ces grandes puissances.

Charles SANNAT

La baisse d’investissements dans l’exploration géologique peut provoquer un manque sur le marché des matières premières et entraîner une hausse des prix du pétrole, allant jusqu’à 150 dollars le baril, a signalé l’agence Bloomberg.

Les prix du pétrole pourraient grimper pour atteindre 150 dollars le baril, écrit l’agence Bloomberg en se référant aux analystes de la société Sanford C. Bernstein & Co (SCB).
Sur fond de demande excessive sur le marché du pétrole et en raison de la réduction des dépenses visant à la recherche de nouveaux gisements, les sociétés pétrolières ont augmenté les contributions aux actionnaires au cours de ces dernières années, rapportent les experts, cités par l’agence.

Au total, la quantité de producteurs importants du pétrole a baissé de 30 % par rapport à l’an 2000.

De plus, comme le signalent les experts de la SCB, la population asiatique augmentera de plus d’un milliard de personnes lors des deux décennies à venir. Ceci va stimuler la demande en automobiles et transport aérien, ainsi qu’en produits plastiques dont la production demande des quantités de pétrole assez importantes.

« Toute baisse de l’offre entraînera une flambée des prix, potentiellement beaucoup plus importante que le pic de 150 dollars le baril observé en 2008 », soulignent les experts.

En mai dernier, l’une des banques d’investissements les plus importantes, la Bank of America Merrill Lynch, a pronostiqué qu’en 2018 le manque de pétrole représentera environ 630 000 barils par jour tandis qu’en 2019, il sera d’environ 300 000 barils par jour.

Les fonds parient sur le pétrole à 150 $ après la bourde de Trump au Moyen-Orient Benjamin Louvet: “Les cours du pétrole à 100$ en 2019, une hypothèse assez probable !”

Le marché pétrolier a été frappé par la crise au Venezuela, le risque d’annulation d’exportations en provenance d’Iran ainsi que l’accord de l’OPEP avec les producteurs de pétrole les plus importants sur la réduction de la production. D’après les experts, les conditions actuelles favorisent donc l’augmentation du prix du pétrole jusqu’à 100 dollars le baril en 2019.

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

2
Poster un Commentaire

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
2 Comment threads
0 Thread replies
2 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
savonaroleVinca minor Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
savonarole
Invité
savonarole

2020 c’est encore assez loin shutmouth
a la fin du quinquénat macron la france sera à genou, les foyers ne pourront plus suivre car ça à un coût d’aller bosser pour des cacahuettes, et le prix des denrées alimentaire devrait suivre la tendance pour la même raison
2021 année d’election ça va étre intéressant, entre ceux qui croient en leurs vote et ceux qui n’y croient plus…..
le changement viendra des foules a l’estomac vide ( hasta la victoria siempré )

Vinca minor
Invité
Vinca minor

Le prix du pétrole avait atteint 149 dol en juillet 2008. Les magouilles de Leman n’était ni mieux ni pires que les autres banques, et ni mieux ni pires qu’aujourd’hui. Ils l’ont buggée pour provoquer un ralentissement de l’économie, et donc de l’économie, et donc du pétrole. On peut créer autant d’argent que l’on veux, no limit, mais pas de pétrole, le sang de nos sociétés.