Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Warning: La crise des émergents menace les banques espagnoles
 

Il y a 6 ans presque jour pour jour, le gouvernement espagnol demandait une aide d’urgence de 100 milliards d’euros à la troïka afin de sauver ses banques à la dérive, qui ont ensuite fusionné pour former des ensembles plus importants. Plus de 40 milliards de cette ligne de crédit ont été utilisés, la plupart des montants n’ont pas été remboursés. Pourtant, le système bancaire espagnol pourrait connaître une toute nouvelle crise. Elle ne concernerait pas des banques secondaires cette fois, mais les institutions principales du pays, qui sont fortement exposées aux émergents comme l’Argentine, la Turquie et bien d’autres nations.

En ce qui concerne le système financier de la Turquie, les banques espagnoles sont exposées à hauteur de 82,3 milliards de dollars (chiffres du T1 2018), d’après la BRI. Il s’agit d’un montant supérieur à l’exposition cumulée des 3 autres pays les plus impliqués, à savoir la France, les États-Unis et le Royaume-Uni (75 milliards en tout).

D’après les statistiques de la BRI, l’exposition des banques espagnoles à l’économie turque a presque quadruplé entre 2015 et 2018. La raison principale s’explique par le rachat par la seconde banque espagnole, BBVA, de la moitié de la 3e banque turque, Turkiye Garanti Bankasi. Depuis le rachat de la première tranche en 2010, BBVA a perdu plus de 75 % de son investissement en raison de la chute des actions de la banque et du plongeon de la lire turque.

Mais la plus grande crainte, qui a été exprimée le 10 août dernier par la BCE, est que les emprunteurs turcs n’aient pas pris des mesures pour se protéger de la baisse de la lire et commencent à faire défaut en masse.

Lire la suite sur or-argent.eu

A l’intention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x