Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
La reprise ? Ben voyons ! Baisse de 9 % de la fréquentation des centres commerciaux !!
 

D’après une dépêche de l’agence Reuters relayée par le site Boursier.com, la fréquentation dans les centres commerciaux a chuté de 9 % lors du très important week-end du Black Friday.

Reste à voir l’impact final sur le chiffre d’affaires, car si la fréquentation peut être en baisse, les dépenses cumulées et les achats des présents peuvent en partie compenser, par une éventuelle hausse de leur panier moyen, la baisse de fréquentation.

« La chute de fréquentation a atteint 15 % pendant la seule journée de samedi, jour traditionnellement de plus forte affluence, avec une grande disparité entre l’Île-de-France et les autres régions, les blocages des routes et ronds-points ayant davantage pénalisé les centres de province uniquement accessibles en voiture. »

On apprend également que les distributeurs vont rencontrer le ministre de l’Économie, pour évaluer les impacts financiers du mouvement des gilets jaunes et aussi de convenir d’éventuelles mesures d’accompagnement pour le secteur…

Dans toutes les entreprises, la marge se fait « à la marge », c’est-à-dire sur les derniers pour cent de gains ou de chiffre. Quand une entreprise obtient une marge de 5 % après impôts, cela signifie que si elle perd 15 ou 20 % de chiffre, elle perd la totalité ou presque de sa marge.

Le système est bien plus fragile que ce que l’on pense à une baisse même marginale de consommation qui peut entraîner des effets très importants. C’est pour cela que la grève de la consommation peut être une arme économique redoutable.

Elle est aussi à double tranchant, car en consommant moins dans une économie où le PIB dépend à 70 % de la consommation, cela conduit tout droit à une récession.

Le FMI abaisse ses prévisions de croissance pour le monde et la France Olivier Delamarche: “Si la France ne fait pas 4,2% de croissance, elle ne rembourse pas les intérêts de la dette”

Le fond du problème c’est de faire évoluer notre PIB et de réduire la part de la consommation et d’y augmenter la part de l’économie circulaire et de la réparation. Cela ne peut se faire que sur des périodes relativement longues et il faut évidemment que ce soit expliqué, et partagé dans le cadre d’un grand projet national.

Les multinationales ne peuvent que voir d’un mauvais œil l’idée de réduction de la consommation, car c’est pour beaucoup d’entre elles une baisse des profits.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
5 Comment threads
1 Thread replies
7 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
Rogntudjuuu !Poujade51generalchanzyphiljeff Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Poujade51
Invité
Poujade51

“C’est pour cela que la grève de la consommation peut être une arme économique redoutable.”

Si vous voulez que ce monde change, les gilets jaunes : c’est ça qu’il vous faut faire : ne plus consommer que pour l’alimentaire et quelques nécessité et leur système d’asservissement contre vous s’écroulera comme un jeu de carte très rapidement ! Réfléchissez-y : la nuit porte conseil, les amis!

Rogntudjuuu !
Invité
Rogntudjuuu !

C’est en cours, c’est en cours …

generalchanzy
Invité
generalchanzy

“Il faut favoriser l’offre mais pas la demande.” Nous disent les experts. Problème: La demande, ce sont les clients! “Achetez! bon sang achetez!” nous crient les patrons. “Avec quoi bon sang avec quoi!” Nous crient les fauchés.

phil
Invité
phil

Une idée juste et qui remettrait sur pied beaucoup de métiers techniques de base … Mais on devra en passer par une récession avant, ni les industriels ne permettront ce changement sans se battre, ni les “monsieur tout le monde” ne comprendront assez tôt les enjeux et le comment faire pour que ça change …

jeff
Invité
jeff

Les gilets jaunes …mouais …le porte monnaie vide à cause de trop importantes ponctions serait plutôt a incriminer

bbrise
Invité
bbrise

evidemment avec tout ce qui empeche le peuple de consommer