Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Charles Sannat: « Indignation. Le Sénat allège l’exit tax ! »

Comme nous le disions, les « emmerdes volent en escadrille », et c’est le Sénat qui vient de glisser aimablement un petit caillou dans les godasses déjà bien inconfortables du président qui est loin d’être bien dans ses pompes !!

« En plein mouvement des « gilets jaunes », le Sénat vote l’allègement de l’ »exit tax » et indigne la gauche

Le vote des sénateurs n’est pas passé inaperçu. Lundi 10 décembre, une heure avant la prise de parole d’Emmanuel Macron depuis l’Élysée, le Sénat a voté l’allègement de l’ »exit tax » sur demande du gouvernement. Cette taxe, mise en place sous Nicolas Sarkozy en 2011, a pour objectif de freiner l’exil fiscal, notamment vers la Belgique. Ce coup de rabot, en plein mouvement des « gilets jaunes », a fait réagir de nombreuses personnalités de gauche.

Concrètement, « jusqu’à aujourd’hui, les plus fortunés qui partent à l’étranger doivent attendre 15 ans avant de vendre leurs actions, sinon ils payent cet ‘exit tax de 30 % sur les plus-values qu’ils réalisent à l’étranger », explique Public Sénat. Avec le vote de lundi, les exilés fiscaux devront attendre seulement entre 2 et 5 ans. En 2017, cette taxe avait permis de récolter 70 millions d’euros, selon Les Échos. »

Bien ou pas bien ? Juste ou injuste ?

D’abord, la vie est injuste… Les débats économiques ne peuvent pas uniquement se résumer à des postures sur la justice sociale. Évidemment que l’objectif doit être de mettre l’économie au service des hommes et pas l’inverse. Mais il y a des mécanismes, des « lois naturelles » même en économie que l’on ne peut pas ignorer sans que cela entraîne de fâcheuses conséquences.

Nous avons, pour l’exit tax, le même problème que pour l’ISF. C’est au fond le même sujet. Dans un monde ouvert, si celui qui entreprend en France sait qu’il va payer une fortune ou devenir « prisonnier », alors il ira créer et entreprendre ailleurs, en Irlande par exemple ! Il faut donc tenir compte du cadre dans le lequel nous évoluons ou changer le cadre. C’est là un choix politique.

Alors oui, l’exit tax limitée c’est une bonne chose techniquement (je ne parle pas de morale) dans le cadre économique actuel. Elle est contre-productive dans ce cadre de marchés ouverts. Si elle est moralement insupportable, il faut changer de cadre pour qu’elle soit techniquement efficiente.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
11 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
albi
1 année plus tôt

le sénat vote du vent,puisque a la fin c’est toujours le palais Bourbon qui décide, a condition bien sûr que le « roi » le veuille bien.

beverly
beverly
1 année plus tôt

J’ai l’impression qu’il monte la sauce exprès pour que ça explose.

Poujade51
Poujade51
1 année plus tôt
Reply to  beverly

Exact : ils n’ont plus de marge de manoeuvre et se disent que si tout pète ça les déresponsabilisera et qu’ils n’auront pas de compte à rendre!!!

cyrus
cyrus
1 année plus tôt

Par cette réforme en pleine crise des GJ, ils préparent juste leur exil à l’étranger. Quelque part ils savent qu’ils ont de fortes chances d’être dégagés et veulent envisager toutes les possibilités.

beverly
beverly
1 année plus tôt
Reply to  cyrus

Pourtant il ya les gilets jaune aussi là bas. Attention toi qui est exilé tu vas bientôt être sur la scellette est dégagé de leur pays. Amusant de voir que quelqu’un qui vis ailleurs qui envahit un pays se permets de juger ceux qui viennent en France.Tu as beau avoir de l’argent tu es un etranger qui se permet de s’installer dans un autre pays. Avant de donner des leçons reviens donc ici.

Yes
Yes
1 année plus tôt
Reply to  beverly

Oui en plus il est allé se mettre du côté flamand si j’ai bien compris

Yes
Yes
1 année plus tôt
Reply to  Yes

Oui et bien le coin de paradis en Belgique, j’y habite depuis ma naissance mais je ne vois pas trop, surtout en cette saison !

Yes
Yes
1 année plus tôt
Reply to  Yes

Un coin de paradis, la Belgique ? Eh bien j’ai beau y vivre depuis ma naissance, je ne vois pas où est le paradis, surtout en cette saison !

Yes
Yes
1 année plus tôt
Reply to  Yes

Le grand Sud non merci, mais le Sud de la France pourquoi pas en effet !

Yes
Yes
1 année plus tôt
Reply to  cyrus

Un peu trop vite résumé : la question migratoire a fait sortir la NVA du gouvernement… mais ce qui l’a fait tomber c’est que personne dans l’opposition n’a voulu composer avec Charles Michel ! Ce premier ministre n’a là que la monnaie de sa pièce, lui qui avait promis avant les élections de ne pas s’allier avec la NVA, puis qui après les élection avait changé d’avis et avait formé un gouvernement avec la NVA contre une place de premier ministre, quel sale traite !

nono
nono
1 année plus tôt
Reply to  cyrus

tu as tout compris !

11
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x