Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
L’allemand Weidmann allège ses critiques à l’égard de la BCE
 

Paris vaut bien une messe disait le protestant Henri de Navarre pour devenir le bon roi Henri IV…. on pourrait dire un peu la même chose pour Jens Weidmann, l’actuel gouverneur de la Bundesbank, la banque centrale allemande.

La présidence de la BCE vaut bien le fait d’avaler quelques couleuvres monétaires, et c’est exactement ce que vient de faire Weidmann qui ne critique plus le programme OMT de la BCE…

Voilà ce qu’il a déclaré dans une interview publiée sur le site internet du journal Die Zeit: « La Cour européenne de justice a examiné les OMT et déterminé qu’elles étaient conformes au droit. De plus, les OMT font partie de notre politique actuelle »…

La BCE condamnée à faire tourner la planche à billets tant que l’explosion de l’euro sera perçue Philippe Herlin: “La bulle obligataire dans la zone euro est irréversible (étude Natixis) Jusqu’au krach”

Mais ce n’est pas tout, il a même ajouté que « son opposition aux achats de dette n’était pas fondée juridiquement ». « Elle était motivée par la crainte que la politique monétaire se retrouve happée par la politique budgétaire »…

Au sud personne n’en veut !

Il faut dire que dans les pays du sud, personne n’en veut, et s’il souhaite pouvoir succéder à Mario Draghi, encore faut-il que ce soit politiquement acceptable et accepté.

Philippe Herlin: “La BCE reconnaît que les banques européennes vont mal” Nicolas Perrin: “La BCE n’a pas d’autre choix que la fuite en avant”

La volonté allemande de mettre la main sur la BCE est donc bien réelle, et ils vont aller jusqu’au bout. Une fois à la direction de la BCE ce sera encore une autre histoire, et les Allemands savent être retors, eux, qui pensent leur puissance au détriment des autres européens.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
00 888
00 888
1 année plus tôt

Au moins les gilets jaunes serons content : le prix des carburants baissera.

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x