Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
ALERTE: Philippe Herlin: “l’or de la Banque de France n’est plus sanctuarisé”
 

Au mois de novembre, la presse, et GoldBroker, ont annoncé la création d’un marché de l’or à Paris, qui associe la Banque de France et la banque américaine JP Morgan. La nouvelle n’a pas fait beaucoup de bruit ni l’objet de commentaires, mais il est temps d’y revenir en y apportant un nouvel éclairage, et des révélations.

Commençons par préciser qu’il ne s’agit pas d’un marché de l’or au sens classique, c’est-à-dire qui coterait le Napoléon et le lingot, les deux supports privilégiés du métal précieux en France. Ce type de marché a existé, de 1948 à 2004, mais son volume d’échange trop faible, à cause d’une fiscalité plus lourde que dans les autres pays européens, l’a amené à disparaître.

Comme l’explique un article bien informé de la Revue Banque, le stock d’or de la Banque de France va être “mobilisé” pour garantir des “swaps or contre devise” (contrats d’échanges or contre devises) et du “leasing d’or” (location d’or). Pour l’instant, seules les autres banques centrales de la planète pourront faire usage de ces produits financiers avec la Banque de France, mais comme celle-ci a pris pour partenaire la JP Morgan (pourquoi pas une banque française ?), cela ouvre la possibilité qu’à l’avenir des banques commerciales internationales puissent également y avoir accès.

De facto, l’or de la Banque de France n’est plus sanctuarisé : une mauvaise opération, un krach financier soudain, des calculs erronés, et une partie de cet or – qui sert de garantie – devra quitter la Souterraine, le gigantesque coffre-fort du sous-sol de l’hôtel de Toulouse à Paris. Avec 2435 tonnes, la France demeure le 4e plus gros détenteur d’or au monde, derrière les Etats-Unis (8133 tonnes), l’Allemagne (3373 tonnes) et quasiment à égalité avec l’Italie (2451 tonnes). La Chine publie un chiffre sous-estimé et doit certainement figurer dans le trio de tête. Mais cet or est celui de la France et des Français, il sert de garantie ultime (au cas où l’euro exploserait par exemple, mais cela n’arrivera pas tellement il est solide, bien sûr). En faire un actif mobilisable pour des opérations financières est une faute, une trahison même.

Pourquoi maintenant ? Un indice : l’annonce n’a pas été faite par le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, mais par Sylvie Goulard, éphémère ministre des armées (du 17 mai au 19 juin 2017) et parachutée le 17 janvier 2018 second sous-gouverneur de la Banque de France, sans aucune compétence dans ce domaine. Sa carrière ministérielle s’était arrêtée lorsqu’avait été rendu public que, parallèlement à sa fonction de députée européenne (2009-2017), elle a déclaré avoir travaillé en tant que conseiller spécial pendant environ deux ans (d’octobre 2013 à janvier 2016) au sein de l’Institut Berggruen, un think tank américain situé en Californie, pour des revenus supérieurs à 10.000 euros mensuels brut… Sylvie Goulard défend-elle des intérêts américains ? On n’ose le penser.

Dans une année 2019 chaotique, l’or sera la « meilleure maison du mauvais quartier » Egon Von Greyerz: “L’Or, la meilleure assurance contre l’effondrement imminent du système financier et de la plupart des actifs.”​

Bref. Nous nous permettons d’inciter les responsables politiques et – ils ont l’air plus efficaces – les Gilets Jaunes, à se saisir de ce grave problème de souveraineté monétaire : l’or de la Banque de France ne doit pas servir de garantie à des opérations financières, il importe de revenir au plus vite sur cette décision scandaleuse.

Source: goldbrokerVoir les précédentes interventions de Philippe Herlin

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker: Stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
7 Comment threads
1 Thread replies
5 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
evain00 882Dick ButtJean-Francois Sénéchaljjnn Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
evain
Invité
evain

Il ne Faut pas s’inquiéter, on trouve en Chine de très bon lingots d’or fourrés aux tungstènes …l’or ne sera pas perdue pour tout le monde.

L’or de la banque de France me fait penser à tous ces territoires que les Finlandais,Allemands,Ukrainiens ou Polonais ont perdus à tout jamais comme “dette de guerre” c’était leurs bijoux de famille…et c’est devenue les propriétés de la Russie…

00 882
Invité
00 882

Un décision qui n’est pas due à l’ᴜᴇ/ʙᴄᴇ

Dick Butt
Invité
Dick Butt

Pour être certain que la France sera un pays vassal lors du prochain système monétaire, l’or ne doit plus lui appartenir, pour celà, avoir la possibilité de le mettre en gage (tout est fait pour), avec les risques que l’on connait lorsqu’une grosse crise monétaire arrive.

Le Vénézuéla nous sert d’exemple sur les conséquences.

evain
Invité
evain

la France est vassal du monde anglo saxon(banque) depuis depuis la Restauration au lendemain de la chute du premier empire.

Jean-Francois Sénéchal
Invité

On vide les coffres comme au Canada lolll

jjnn
Invité
jjnn

tous ces énarque sont des crétins ,jamais responsable en plus …

Thémistoclès
Invité
Thémistoclès

Les suisses se sont déjà fait rafler leur or par les EU pour maintenir un semblant de marché en bradant l’or des autres pays.
.
Macron comme Giscard et Sarkozy sont des traitres sans scrupules.

Pascal Laurent Lesauvage
Invité

c’est de la trahison
cette or appartient a la nation française et non
aux banques et aux spéculateurs
pour couvrir leur opération a très haut risque