Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Simone Wapler: La raison inavouable à 80% de nos impôts
 

Pour arriver à réduire plus rapidement les inégalités de revenus et de chance, je suggère à M. Bruno Le Maire d’instaurer un impôt sur le patrimoine génétique.

Les marchés financiers vont très bien, assurés de l’ouverture des vannes de liquidités des banques centrales.

Le Brexit ? Même plus peur !

Le crash du Boeing 737 ? Même plus peur ! L’action Boeing, après avoir violemment décroché, est repartie cabrée.

Le ralentissement de la croissance économique américaine, sachant que Trump table sur plus de 3% et que les déficits s’envolent ? Même pas peur ! De toute façon, avec la Théorie monétaire moderne, les déficits ne sont pas un problème.

La Chine ? Même pas peur ! Les camarades-capitalistes savent très bien manier le crédit infini et les relances.

En fait, la seule chose qui gâche notre vie financière paradisiaque, ce sont les impôts.

Tout le monde commence à découvrir que les coûts de la transition écologique sont effrayants. Récemment, je vous parlais de la casse sociale à venir dans l’automobile. Aujourd’hui les journaux ruminent à nouveau le sujet.

Figurez-vous que j’ai fait une découverte concernant nos impôts ou taxes. Ils ne servent que très peu (moins de 20%) à financer les fonctions légitimes de l’État (police, justice, armée, diplomatie). 80% de nos impôts servent à financer des « projets de société ».

Un « projet de société » consiste à vouloir transformer la société telle qu’elle existe pour que les gens se conforment à une vision, un but assigné par les porteurs dudit projet qui sont persuadés qu’ils savent mieux que tout le monde ce qui est bon pour tout le monde.

Tout va bien lorsque le projet est clairement annoncé mais de plus en plus, ce n’est pas le cas. Les gens ne sont pas au courant du projet.

La preuve que nos impôts financent un projet de société égalitariste

En France, le « projet de société » soutenu par les étatistes de droite et de gauche est égalitaire, une égalité absolue et pas seulement une égalité devant la loi : une égalité de revenus et une égalité de chances.

La lutte des classes a été remplacée par cette lutte pour l’égalité absolue.

La prétendue lutte contre la pauvreté, par exemple, n’est qu’une lutte contre les inégalités de revenus.

Vous le constatez aisément par la définition même de la pauvreté retenue par l’INSEE.

Un individu est considéré comme pauvre s’il perçoit 60% ou 50% de ce revenu médian [1]. C’est ce qu’on appelle une pauvreté monétaire ou relative. Il en résulte que, dès que le revenu médian augmente, le nombre de gens en situation de « pauvreté monétaire » selon l’INSEE augmente.

Dans un bas de page de note de l’INSEE, vous pouvez lire ceci :

“Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale (PPLPIS)  

Le Plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale (PPLPIS) a été adopté le 21 janvier 2013 lors du Comité interministériel de lutte contre les exclusions (CILE), à l’issue d’une vaste concertation et d’un diagnostic partagé sur les causes de la pauvreté et les moyens de venir en aide aux plus fragiles. Ce plan, qui vise à la fois à répondre à l’urgence sociale du moment et à structurer la politique de lutte contre la pauvreté sur le long terme, s’articule autour de trois grands axes : réduire les inégalités et prévenir les ruptures, venir en aide et accompagner vers l’insertion.  

[…] 

À l’occasion de la journée mondiale du refus de la misère (17 octobre 2017), le Président de la République vient de lancer une nouvelle politique de lutte contre la pauvreté qui ciblera l’enfance et la jeunesse en particulier”.

« Lutter contre la pauvreté » c’est donc bien pour l’État « réduire les inégalités », ce qui n’est pas du tout la même chose.

Les « ruptures » ou accidents de la vie qui sont susceptibles de faire basculer une famille dans la pauvreté sont en principe couverts par les cotisations sociales. Il n’y a donc pas besoin de PPLS, de CILE et autres machins. Il suffirait que le chômage de longue durée endémique se réduise.

Les inégalités seraient nécessairement injustes selon nos élus

Ou les inégalités de revenus sont injustifiées, les revenus sont acquis par la malversation, la rente, les privilèges. Dans ce cas c’est le cadre légal qui doit être corrigé.

Ou les revenus sont obtenus par le talent, la gestion avisée de son patrimoine, le sacrifice de la jouissance de la consommation immédiate au profit d’épargne et d’investissement. Dans ce cas pourquoi vouloir brider eux qui réussissent ?

Macron étant coincé par la dette, il n’aura aucune autre issue que de vider les poches des français ! Charles Gave: “Si Macron continue de taper sur les petites gens pour continuer à péter dans la soie, il risque de ne pas finir son mandat !”

La seule façon possible pour l’État de niveler les revenus est le nivellement par le bas puisque l’État ne produit pas et lorsqu’il prend, il se sert au passage, restituant donc moins.

Ce « projet de société » non dit vous explique pourquoi pas un jour ne se passe sans qu’on vous parle d’impôts et de taxes.

Une proposition inédite pour apporter ma pierre à ce monstrueux édifice

Mais même si la société égalitariste voulue par nos gouvernements se mettait en place pour les revenus, il subsisterait une inégalité insupportable : l’inégalité génétique.

Vous avez peut-être remarqué qu’il existe des gens bien proportionnés, doués d’une vision parfaite, dotés de traits harmonieux, d’un quotient intellectuel supérieur à la moyenne… Ces gens-là ont évidemment bien plus de chances qu’un individu difforme, myope, disgracieux et d’intelligence très en dessous de la moyenne.  Comment corriger cela ?

A ce stade, j’ai une idée que je soumets à Monsieur Bruno Le Maire : il faut taxer le patrimoine génétique pour réduire les inégalités physiques et intellectuelles qui nuisent à l’harmonie de notre société.

Déjà, l’État pourrait ausculter le patrimoine génétique de tout les contribuables puis décider des corrections à effectuer en fonction des revenus. Le beau et riche serait à la tranche maximale de 100% et recevrait un RSA.

De cette façon, nous serions certains d’arriver plus vite à l’égalité sociale parfaite, à la mort programmée de la richesse individuelle et donc collective comme semblent le vouloir nos représentants élus.

_______

Pour plus d’informations de ce genre, c’est ici et c’est gratuit

(1) Le revenu médian partage deux groupes : 50% des gens gagnent plus et 50% des gens gagnent moins.


simone-waplerSimone Wapler est directrice éditoriale des publications Agora, spécialisées dans les analyses et conseils financiers. Ingénieur de formation, elle a quitté les laboratoires pour les marchés financiers et vécu l’éclatement de la bulle internet. Grâce à son expertise, elle sert aujourd’hui, non pas la cause des multinationales ou des banquiers, mais celle des particuliers.

Elle a publié “Pourquoi la France va faire faillite” (2012), “Comment l’État va faire main basse sur votre argent” (2013), “Pouvez-vous faire confiance à votre banque ?” (2014) et “La fabrique de pauvres” (2015) aux Éditions Ixelles.

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 37,68 €. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule. Pour des prix imbattables sur l’achat d’Or et d’Argent, c’est ici et sur devis. Livrable dans toute la France.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

L’Or des Fous (Broché)


Prix habituel EUR 24,00
Neuf: EUR 24,00 EUR En stock
Used from: EUR 24,00 En stock
buy now

Guide de l’Investissement en Or et autres métaux précieux (Broché)


Prix habituel Price Not Listed
Neuf: 0 Non disponible
Used from: 0 En stock
buy now

L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter (Broché)


Prix habituel EUR 22,00
Neuf: EUR 22,00 EUR En stock
Used from: EUR 22,00 En stock
buy now

Guide d’investissement sur le marché de l’Or (Broché)


Prix habituel EUR 26,35
Neuf: EUR 26,35 EUR En stock
Used from: EUR 26,35 En stock
buy now

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
5 Comment threads
0 Thread replies
4 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
generalchanzyGarofulamOIeuros par moisDiebold Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
generalchanzy
Invité
generalchanzy

“…, une égalité absolue et pas seulement une égalité devant la loi…”. Il faut arrêter d’interpréter à tord et à travers. Réduire les inégalités n’a jamais voulu dire égalité pour tout le monde.
“des gens bien proportionnés, doués d’une vision parfaite… Ces gens-là ont évidemment bien plus de chances”. Vous en avez dans les gilets jaunes. Il y a des laids dans les hautes sphères publiques et privées qui travaillent tous les jours pour pomper le peu de revenus qui reste dans le porte monnaie des “biens proportionnés”.

Garofula
Invité
Garofula

Lutter contre les inégalités, c’est tout le monde pauvre (sauf l’élite politique et bureaucratique qui nous dirige vers le meilleur des mondes).

Avec le projet égalitariste, les gilets jaunes à 800 euros par mois resteront à 800 euros par mois, mais les autres les rejoindront dans leur pauvreté, une pauvreté relative qui deviendra absolue, au sens que tout le monde sera pauvre.

On n’a jamais enrichi un pauvre en appauvrissant un riche.

mOI
Invité
mOI

“La prétendue lutte contre la pauvreté, par exemple, n’est qu’une lutte contre les inégalités de revenus.”
ABJECT , va vomir ta haine devant le gilet jaune qui vit avec 800 euros par mois !

euros par mois
Invité
euros par mois

“La prétendue lutte contre la pauvreté, par exemple, n’est qu’une lutte contre les inégalités de revenus.”
ABJECT , va vomir ta haine devant le gilet jaune qui vit avec 800 euros par mois !

Diebold
Invité
Diebold

Un seul credo : foutre le camp au plus vite de ce pays de fous !